Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

49è session ordinaire du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) (communiqué)


Les ministres du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) étaient réunis le 14 février dernier à Abidjan. C’était à la faveur de la 49è session ordinaire de leur Conseil.

La délégation malienne était conduite par le ministre du Développement rural, Bokary Téréta, et comprenait le secrétaire permanent du Comité national du CILSS, Seydou Diakité.

La session qui s’est tenue à l’hôtel du Golfe d’Abidjan était présidée par Moussa Mahamat Aggrey, ministre de l’Agriculture et de l’Irrigation du Tchad et ministre coordonnateur du CILSS.

Outre les ministres, la session a regroupé les membres du Conseil de direction du CILSS, les membres du Comité régional de programmation et de suivi (CRPS) ainsi que les invités du ministre coordonnateur, composés essentiellement de représentants des partenaires techniques et financiers.

Dans son discours de bienvenue aux délégations, le ministre ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur a souligné l’importance capitale que la Côte d’Ivoire accorde  à cette session du CILSS, une organisation qui œuvre de façon très utile pour la sécurité alimentaire, l’intégration régionale et l’adaptation aux changements climatiques en Afrique de l’Ouest. 

Au nom des partenaires techniques et financiers, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre, s’est félicité des réalisations et acquis du CILSS. 

Le diplomate a aussi salué les nouvelles initiatives comme l’Alliance globale pour les initiatives résilience au Sahel et en Afrique de l’Ouest (AGIR).

Quant à Dougou Keïta, représentant la Banque africaine de développement (BAD), il a insisté sur la nécessité d’établir un partenariat fort entre le CILSS, la Banque et les autres partenaires techniques et financier en vue d’atteindre la sécurité alimentaire.

Dans son discours d’ouverture, le ministre de l’Agriculture et de l’Irrigation du Tchad, Moussa Mahamat Aggrey, a rappelé que le CILSS a conçu de nombreux outils qui ont permis à la sous-région de mieux  faire face à certains chocs. Ainsi depuis 40 ans, grâce à ses instruments, aucune crise majeure n’a surpris la sous-région.

La session a adopté plusieurs documents : le rapport du secrétaire exécutif du CILSS ;  ceux du Comité régional de programmation et de suivi (CRPS) ; de l’auditeur interne ; et rapport de l’audit consolidé des comptes du CILSS (exercice 2011).

Les travaux à huis clos ont été consacrés au rapprochement entre le CILSS et la CEDEAO ; aux arriérés de paiement des cotisations des Etats membres ; à la construction du siège de l’INSAH (l’Institut du Sahel, un organe du CILSS) ; au renouvellement du mandat du directeur général de l’Institut ; à la nomination du secrétaire exécutif adjoint ; à l’avis de vacance du poste de l’auditeur interne ; à la date et au lieu du prochain Conseil des ministres.

Sur le premier point, les ministres ont recommandé d’opérationnaliser le comité ad hoc CILSS-CEDEAO et d’organiser une rencontre entre le secrétaire exécutif du CILSS et le président de la Commission de la CEDEAO, en vue de préparer une rencontre au sommet entre les présidents en exercice des deux organisations. Le Conseil des ministres a demandé aux ministres de s’employer à régler la  question des arriérés de paiement des cotisations.

Pour la construction du siège de l’INSAH, le ministre  du développement rural, Bokary Téréta, s’est proposé de prendre en main ce dossier et a promis de soumettre une proposition à la prochaine session du Conseil des ministres du CILSS. Le Conseil des ministres a instruit  au Secrétaire exécutif d’explorer d’autres possibilités tout en félicitant notre pays pour la location d’un bâtiment servant de siège  de l’INSAH.

Le Pr Somé N. Antoine a été reconduit  à son poste de directeur général de l’INSAH. Puis, le Conseil après l’analyse du rapport de recrutement a nommé à l’unanimité Ibrahim Lumumba Idi Issa du Niger au poste de secrétaire exécutif adjoint. Son mandat est de trois ans renouvelable une seule fois. Les ministres ont autorisé l’ouverture du poste de l’auditeur interne en fin de mandat à partir de mai 2014. Le prochain Conseil des ministres se tiendra dans notre capitale en 2015. Cette session précédera le 17è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation.
 


Mercredi 26 Février 2014
Ouestaf News
Lu 300 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 17/10/2017- Côte d’Ivoire, Mali, Togo : Sokodé, Bilan,... https://t.co/gCAodpr7oi
Mardi 17 Octobre - 18:46
Ouestafnews : Lèpre, fistules obstétricales, épilepsie : quand le regard de l’autre rend prisonnier: Ouestafnews - Astou Sané,... https://t.co/Kq5LmkfZx4
Mardi 17 Octobre - 16:26
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 16/10/2017- Niger, Sénégal, Bénin, Liberia : diplomatie, droits... https://t.co/t9M6Zynv3C
Lundi 16 Octobre - 22:59

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #sénégal #santé #gouvernance Bonne lecture... https://t.co/bgWgu8yyK4
Mardi 17 Octobre - 20:36
Hamadou Tidiane SY : Lèpre, fistules obstétricales, épilepsie : quand le regard de l’autre rend prisonnier https://t.co/uOpIAxVV6M
Mardi 17 Octobre - 20:32

Derniers tweets
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40
Momar Niang : #kebetu #Cinéma : « Songho » où la musique à la folie https://t.co/rhQNx4vc6X
Vendredi 13 Octobre - 19:07