Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

APE: lettre ouverte du collectif Nonape à l'Union européenne


 
Chers compatriotes,
 
Suite au rejet de l’APE intervenu en 2007, nos gouvernements ont poursuivi les négociations pour parvenir à un compromis en janvier 2014. Mais ce compromis n’est pas acceptable pour nous et nous le rejetons vigoureusement pour les raisons suivantes :
 
1.    Le niveau de libéralisation imposé à nos Etats est excessif. Au nom de quelle logique économique une région majoritairement composée de PMA devrait ouvrir 75% de son commerce intérieur dans un délai de 20 ans – 15 ans en réalité puisque 95% des produits seront libéralisés dans les 15 premières années et seulement 5% iront à la 20ème.

2.    Les accords  APE vont provoquer des pertes de recettes fiscales à plus de 215 millions d’euros à la fin de la libéralisation. L’évitement de ces pertes et les efforts que feront nos Etats pour développer les politiques économiques et renforcer le marché régional africain est préférable à l’aide dans le cadre du PAPED sa la quelle nous devons nous émanciper définitivement pour sauver notre dignité et prendre notre destin en main.
3.    La Clause de la Nation la plus favorisée (NPF) réduit nos possibilités de diversifier nos partenaires commerciaux, ce qui aura un impact sur nos stratégies de développement en cours. Le Sénégal doit décider en toute souveraineté de sa politique de coopération économique dans un monde devenu multipolaire.
4.   
           L’écrasante majorité des pays de l’Afrique de l’Ouest ne veut pas des APE. Les PMA comme le Sénégal n’y ont  aucun intérêt. Le Nigeria, première puissance de l’Afrique et représentant plus de la moitié de la population africaine n’en veut pas non plus. Pour qui fait-on cet accord alors ?
 
Ces APE vont aussi provoquer des conséquences désastreuses sur notre économie:
 
  • le choc sur la balance des paiements, imposant des ajustements sur les revenus, les prix intérieurs ou les services sociaux existants qui seront d'autant plus brutaux que les taux de change des monnaies de nos partenaires seront fixes ;
 
  • le choc industriel, exposant les pays ACP à un risque de désindustrialisation, par la disparition du réseau des petites et moyennes entreprises, lesquelles font vivre des milliers de familles qui veulent éduquer leurs enfants et contribuer ainsi à la mise en valeur du potentiel humain et économique ;
 
  • le choc agricole, qui remettra en question la pérennité des agricultures vivrières de subsistance, dont l'existence et le développement constituent les conditions clefs du recul de la pauvreté dans des pays majoritairement ruraux. »
 
Ces différents chocs liés aux pertes fiscales en matière douanière vont engendrer des coûts sociaux insupportables pour les citoyens. Afin d’avoir un équilibre budgétaire, l’Etat sera obligé, pour récupérer le manque à gagner, de procéder à la levée des subventions sur l’électricité, sur le gaz, augmentera des produits comme l’essence, le gasoil et le gaz, ce qui impliquera une flambées de tous les prix à la consommation, la réduction des personnels dans les entreprises et administrations, l’augmentation du chômage etc (liste non exhaustive)"
 
Sénégalais, africains, disons NON aux APE, c’est une position  de patriotisme !


Le collectif Non aux APE (NONAPE) est une initiative spontanée, et est composé de citoyens ordinaires, de cadres d’entreprises, d’universitaires, d’acteurs du secteur privé en particulier, du monde paysan et de groupements de femmes transformatrices, d’acteurs du monde de la coopération internationale, et de mouvements citoyens entre autres.
 

Vendredi 12 Septembre 2014
Ouestaf News
Lu 1224 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51
Ouestafnews : Conseil des ministres du Niger du 01 décembre 2016 (le communiqué): Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,... https://t.co/NiMvI0YILL
Vendredi 2 Décembre - 18:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Gambie : va-t-on vraiment ouvrir une nouvelle ère ? https://t.co/2Yaop6O7mB
Vendredi 2 Décembre - 18:49
Hamadou Tidiane SY : 2016, année foncièrement rebelle! Elle refuse de se terminer comme les autres!
Vendredi 2 Décembre - 15:50

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08