Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Aimé Césaire hospitalisé, son état de santé inquiète

Le poète et homme politique martiniquais Aimé Césaire est "très mal en point" et a été hospitalisé le jeudi 10 avril au soir soir à Fort de France, rapportent des sources concordantes parvenues à Ouestafnews.


Par Ouestafnews

Citant l'actuel maire de cette ville, qui fut longtemps dirigé par Césaire lui-même, le site grioo.com affirme que le poète né le 26 juin 1913 a été hospitalisé jeudi soir (le 10 avril) tout en ajoutant que les rumeurs "les plus pessimistes circulent à propos de son état de santé.
Radio France internationale (RFI) a également donné la nouvelle dans journaux parlés du 11 avril, précisant que le poète et homme politique est très "mal en point".
Un des pères de la négritude -avec l'ancien président et poète sénégalais Léopold Sédar Senghor et le poète Guyanais Léon Gontran Damas - Césaire a acquis sa notoriété par la qualité de son écriture certes, mais aussi et surtout par son combat pour la cause des Noirs. Ceci à un moment où ceux-ci étaient à bien des égards considérés comme des sous-hommes aussi bien, sur le continent africain que sur ce que l'on appelle "l'outre-mer", les départements français situés hors de l'hexagone dont il était originaire.
Compagnon de Senghor, qu'il a une fois appelé le "frère fondamental" pour lui rendre hommage et témoigner des liens qui l'ont uni à ce dernier, Aimé Césaire est aussi réputé pour son engagement et pour l'universalité de ses combats.
C'est un orfèvre de la langue française qu'il manie à merveille, mais avec laquelle il n'hésite pas à prendre ses libertés lorsque cela lui sied, comme en témoigne ses écrits.
Petit essai ou « pamphlet », mais à l'impact dévastateur pour les thèses coloniales, son "Discours sur le Colonialisme", publié en1950 reste un classique dans les programmes de littérature enseignés en Afrique noire francophone. Plus d'un demi-siècle après, l'ouvrage reste un chef d'œuvre de la littérature francophone tout court.
Révolté "jusqu'à la moelle des os" comme il aurait peut-être dit lui-même, il est de tous les combats de la cause noire.
Tout récemment encore, alors qu'il était très âgé et affaibli, on l'a une nouvelle fois entendu prendre position lorsque le débat sur les supposés effets « positifs » de la colonisation a éclaté en France.


Vendredi 11 Avril 2008
Ouestaf News
Lu 1130 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08