Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

BRVM d’Abidjan : la baisse se poursuit, début d’inquiétude chez les épargnants

Ouestafnews - La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan a entamé l’année 2009 par une baisse continue de ses deux principaux indices, encore confirmée à la clôture de la séance du jeudi 15 janvier 2009, a appris Ouestafnews de source autorisée.


L’indice BRVM composite a chuté jeudi de 1,06 % en affichant 166,74 points contre 168,53 la veille alors que l’indice BRVM 10 est tombé à 178,81 points contre 181,4 points lors de la précédente séance, selon le Bulletin officiel de la Cote (BOC) obtenu par Ouestafnews.
Avec ces chiffres la forte tendance baissière notée sur la place d’Abidjan depuis le dernier trimestre 2008 se confirme et même « s’accélère », a observé le desk Economie d’Ouestafnews, qui note que les indices de la BRVM ont dépassé le cap des 10 points de perte en moins d’un mois.
Entre le 19 décembre et le 15 janvier l’indice BRVM composite est ainsi passé de 179,99 à 166,74 % (soit une perte de 13,25 points) alors que le BRVM 10 est passé de 193,76 à 178,81 (soit une baisse de 14,95 points).
Cette chute n’a pas épargné le « titre phare » de la BRVM (la Société nationale des Télécommunications du Sénégal - Sonatel), qui à la clôture du 15 janvier ne valait plus que 127.900 FCFA alors qu’il y a moins d’un an ce titre frôlait les 200.000 FCFA.
Pas épargné non plus, le titre le moins coté de la BRVM (Ecobank Transnational Incorporated -ETI) qui vient d’achever une vaste opération de souscription populaire, mais se trouvait à un plus bas historique en affichant une valeur de 75 FCFA à la clôture du 15 janvier contre 80 FCFA la veille.
Ce titre commençait à susciter l’inquiétude chez certains épargnants.
A la séance du 15 janvier, la « banque panafricaine » affichait le plus gros volume de titres échangés (153 667) et la plus forte baisse (-5), selon le Bulletin officiel de la Cote distribuée par la BRVM.
La BRVM, mise en place par les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) sert d’unique place boursière pour les huit pays membres de cette communauté.
Ces pays sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
Mais sur 38 sociétés cotées à la bourse d’Abidjan, seules 4 ne sont pas ivoiriennes.

Jeudi 15 Janvier 2009
Ouestaf News
Lu 1557 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Sauver la Gambie ou donner du travail aux fonctionnaires racistes de la CPI ?
Samedi 10 Décembre - 19:15
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #afrique #gouvernance #justice Ci-dessous, ce que je disais sur la Gambie dès le lendemain de la victoire... https://t.co/LGAVporLAu
Samedi 10 Décembre - 19:08

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08