Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Bénin : l'Etat promet de s’attaquer à la corruption

Ouestafnews - Le gouvernement béninois a fait part de sa volonté de « lutter sans merci » contre la corruption, avec la promulgation par le président Boni Yayi de deux projets de décrets ce jeudi 29 décembre 2011.


« L’adoption des deux projets de décrets par le conseil des ministres, participe de cette volonté du Président de la République et de la détermination de l’ensemble du gouvernement à engager une lutte sans merci contre la corruption sous toutes ses formes », souligne le gouvernement béninois dans un communiqué.

Le premier décret concerne les modalités d’application des articles 3 et 10 de la loi n° 2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin et le second est lié à l’organisation et au fonctionnement de l’autorité nationale de la lutte contre la corruption, selon la même source.

« Un troisième décret visant à définir les modalités de protection des dénonciateurs, témoins, experts et victimes est en cours d’élaboration et sera adopté dans les tous prochains jours en Conseil des Ministres pour compléter l’arsenal juridique et le dispositif institutionnel », souligne le gouvernement qui prévoit en outre, des campagnes de vulgarisation. Celles-ci seront menées à l’échelle nationale, « afin de faire connaître le contenu de la loi et de ses décrets d’application à toute la population béninois ».

Le Bénin comme la plupart des pays africains est confronté à de graves problèmes liés à la corruption et à la transparence dans la gestion des deniers publics.

Selon l’indice de perception de la corruption (IPC) publiée en décembre 2011 par l’Ong Transparency International, le Bénin occupe la 100ème sur un classement de 183 pays, très loin des meilleurs élèves du continent que sont le Botswana (32ème ), le Cap-vert (41ème ) , l’Ile Maurice (46ème ) et le Rwanda (49ème ).

En 2010, le Bénin a été le théâtre d’un scandale portant sur une vaste fraude à l’épargne, plus connue sous le nom de « l’affaire ICC-service », du nom de la structure incriminée et dont les promoteurs avaient leurs entrées au palais présidentiel. Le préjudice subi par les épargnants qui se comptaient en milliers avait été estimé à plusieurs milliards de francs CFA.

En août 2010, Irené Koupaki, alors ministre d’Etat chargé du Développement, de la prospective et de l’évaluation de l’action publique avait évalué  le préjudice à 70 milliards francs CFA. A la tête d’un « Comité de crise » mis en place par l’Etat, il avait promis le remboursement de tous les épargnants recensés.

Le scandale ICC-service, comparé par certains « l'affaire Madoff » qui avait éclaté aux Etats-Unis, avait vivement choqué l'opinion publique béninoise et sérieusement terni l'image du régime du président Boni. La gravité de l'affaire avait entraîné le limogeage le 7 juillet 201 du ministre de l'Intérieur de l'époque, Armand Zinzindohoué « accusé d’avoir protégé les fraudeurs ».

Vendredi 30 Décembre 2011
Ouestaf News
Lu 908 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 20/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Yahya... https://t.co/BjwOB2iSDS
Vendredi 20 Janvier - 21:37
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07
Ouestafnews : Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de Jammeh: Ouestafnews – Le président élu de Gambie Adama... https://t.co/py46MHKuW1
Jeudi 19 Janvier - 20:23

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #Togo #cedeao le cas Jammeh réglé. je ne peux m'empêcher de penser à Faure ! Et l'Afrique de l'ouest sera... https://t.co/dRIr40Ii8X
Samedi 21 Janvier - 12:03
Hamadou Tidiane SY : #Gambie une folle envie de dire un grand ouf...mais peut-être que c'est prématuré!!!
Vendredi 20 Janvier - 20:47

Derniers tweets
Momar Niang : #jammeh the man who once said he will lead Gambia for billions of years is now negotiating to save his soul.
Vendredi 20 Janvier - 22:58
Momar Niang : #Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de #Jammeh https://t.co/sZ04l78Qze #kebetu
Jeudi 19 Janvier - 20:48