Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Bénin : le président Yayi Boni plaide pour la sauvegarde des acquis de la Conférence nationale

Ouestafnews – Le président Yayi Boni du Bénin a vivement recommandé à ses compatriotes de sauvegarder « l’héritage » de la Conférence nationale, dont on célèbre les vingt ans ce vendredi 19 février 2010.


Le 19 février 1990, les Béninois avaient lancé dans un hôtel de la capitale la « Conféfrence des forces vives de la nation», qualifiée à l’époque de moment de « vérité et de réconciliation », et dont les travaux allaient s’achever une dizaine de jours plus tard, le 28 février, amorçant l’entrée du Bénin dans l’ère de la démocratie.

«Nous n’avons pas le droit de galvauder cet important héritage qu’est la Conférence des forces vives de la Nation dont nous célébrons le 20ème anniversaire », a notamment déclaré le président Yayi Boni dans un discours télévisé à la nation prononcé à la veille de la célébration de cet évènement marquant de l’histoire politique du Bénin..

« Nous devons avoir toujours présents à l’esprit la sauvegarde de l’unité nationale et l’héritage à léguer aux générations futures », a poursuivi le chef d’Etat béninois, 3ème président à être élu démocratiquement, à la faveur justement d’un long processus démocratique enclenché en 1990 et qui semble désormais solidement ancré dans le pays.

Dans son message à la nation, Yayi Boni a également rendu hommage aux « éminents acteurs » de cette conférence qui allait par la suite être reproduite un peu partout dans le continent.

Au moment de se lancer dans sa conférence nationale, le Bénin était dirigé par le général Mathieu Kérékou qui avait annoncé à la fin des travaux l’avènement d’une nouvelle ère pour son pays.

«Le renouveau démocratique qui vient d’être consacré au niveau de la conférence ouvre la voie d’une nouvelle légitimité dans notre pays, le Bénin », avait notamment affirmé le général Kérékou à la clôture de travaux le 28 février 1990.

Le général Kérékou perdra le pouvoir aux premières élections organisées en 1991, après la conférence nationale et remportées par Nicéphore Soglo, qui lui-même sera battu de manière démocratiques par le général Kérékou aux élections de 1996. Il sera réélu pour un second mandat.

Le président Yayi Boni, un technocrate qui au moment de l’annonce de sa candidature dirigeait la Banque ouest africaine de développement (Boad) arrive quant à lui au pouvoir en 2006 avec 75% des suffrages.

Depuis sa conférence nationale, le Bénin, un des plus petits pays d’Afrique de l’ouest par sa superficie, est considéré comme faisant partie des démocraties exemplaires de cette sous région à côté du Cap Vert, du Ghana et du Mali.

Vendredi 19 Février 2010
Ouestaf News
Lu 4154 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 21/06/2017- Burkina Faso, Sénégal, Gambie, Niger : fraude,... https://t.co/PfQl1K2smQ
Vendredi 21 Juillet - 22:44
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 21/06/2017- Mali, Niger, Burkina Faso, Sénégal : Kidal, Coris... https://t.co/ImaizrLAXC
Vendredi 21 Juillet - 15:48
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 20/06/2017- Côte d’Ivoire, Nigeria, Mali, Ghana : sécurité,... https://t.co/bog2LEKa8U
Jeudi 20 Juillet - 22:29

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Médias #technologie #Afrique #GAFA Une autre initiative intéressante mais à laquelle les médias africains... https://t.co/npSFL2lHrh
Samedi 22 Juillet - 00:13
Hamadou Tidiane SY : Ainsi donc les menaces de Gorgui ont secoué le palais ? Dites moi que je rêve, SVP!
Vendredi 21 Juillet - 19:58

Derniers tweets
Momar Niang : RT @scidevafrique: Une nouvelle arme pour lutter plus efficacement contre le #paludisme https://t.co/07MVxP87dW via @scidevafrique #Malaria…
Samedi 22 Juillet - 17:15