Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Bonne gouvernance au sein de l’Uemoa : le président Soumaïla Cissé hausse le ton

Ouestafnews - Le président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), le Malien Soumaîla Cissé, a vivement critiqué les Etats membres de l’Union pour « l’absence de bonne gouvernance » dans leurs politiques de développement.


« Il semble aujourd’hui convenu par de nombreux observateurs que la bonne gouvernance est le maillon manquant à la longue chaîne des facteurs indispensables au développement économique et social », a dit Soumaïla Cissé dont les propos sont rapportés par le site de l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle) consulté par Ouestafnews.
Le président de la Commission de l’Uemoa prononçait un discours devant les députés, à la veille de la tenue, le 9 décembre, dans la capitale sénégalaise d’un colloque sur le thème « parlement et bonne gouvernance ».
Hôte de l’Assemblée nationale sénégalaise, M. Cissé a fait savoir que « devant les crises multiples (…), le grand défi pour les décideurs en général, et les députés en particulier, est de faire front et de dégager un consensus sur les questions essentielles qui engagent l’avenir de nos pays. Et, parmi les questions essentielles, il y a la gouvernance ».
Entre 2008 et 2009 la plupart des pays de l’Uemoa ont connu une sérieuse crise alimentaire ainsi qu’une crise de la « dette intérieure » non encore totalement résolue. Par ailleurs, la crise énergétique qui s’est aggravée en 2008 au sein de l’Union y est considérée « endémique » dans plusieurs pays depuis plusieurs années.
Pour le président de la commission de l’UEMOA, « les pouvoirs publics doivent être en mesure d’anticiper sur les problèmes, à partir des données disponibles et des tendances »
« Ils doivent en conséquence élaborer des politiques qui tiennent compte de l’évaluation des coûts et des changements prévisibles dans des domaines comme la démographie, l’économie, l’environnement…» a-t-il poursuivi M. Cissé.
Face à tous ces défis, la commission de l’Uemoa que préside M. Cissé ainsi que ses différents démembrements ne sont pas pas non plus exempts de critiques.
De plus en plus, des chercheurs africains commencent à se demander pourquoi l’institution s’obstine-t-elle à imposer des critères de « convergence économique » (notamment en matière d’inflation et de déficit budgétaire) au détriment du développement social et du bien être des population.
L’Uemoa regroupe 8 pays : Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Togo et Sénégal.

Mercredi 9 Décembre 2009
Ouestaf News
Lu 2612 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 18/08/2017- Cap-Vert, Niger, Guinée, Burkina Faso :... https://t.co/sqh1wDaYnO
Samedi 19 Août - 02:34
Ouestafnews : Recouvrement des biens mal acquis : un travail d’hercule !: Ouestafnews- Plusieurs centaines de milliards FCFA... https://t.co/m88eus57ht
Vendredi 18 Août - 17:48
Ouestafnews : Rapport Ofnac 2014/2015 : Anne et Dia, partisans du président, narguent l’Ofnac:... https://t.co/iuZhDTNDGN https://t.co/A5BKRvKiCX
Vendredi 18 Août - 17:48

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #gouvernance #ouestaf Etat de la lutte conte la #corruption. Dossier complet à lire sur Ouestaf https://t.co/RvQbe31Zcm
Dimanche 20 Août - 13:13
Hamadou Tidiane SY : Peut-on, sérieusement, dépolitiser l'espace politique ? Ne riez surtout pas, suis lucide et serein, en posant la question.
Dimanche 20 Août - 01:03

Derniers tweets
Momar Niang : #corruption #gouvernance #ouestaf Rapport IGE 2012 : Quand la Lonase finance la campagne de Wade https://t.co/w7829EJ4n9
Jeudi 17 Août - 21:37