Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Candidature du capitaine Dadis Camara : Me Wade et Ellen Johnson-Sirleaf à Conakry

Ouestafnews – Le président sénégalais Abdoulaye Wade et la présidente libérienne Ellen Johsnon-Sirleaf se sont rendus ce 12 septembre à Conakry où ils ont rencontré leur homologue guinéen Moussa Dadis Camara, dont la probable candidature à la présidentielle suscite une forte réprobation de la classe politique de son pays.


Devant les médias d’Etats guinéens, le président sénégalais et la présidente libérienne, ont refusé de se prononcer publiquement sur la candidature du capitaine Moussa Dadis Camara, chef d’une junte arrivé au pouvoir à Conakry en décembre dernier.
« Nous sommes venus écouter (…) et conseiller » a affirmé très diplomatiquement le président sénégalais répondant à une question de la télévision guinéenne.
Il a précisé qu’il n’était pas question de « s’immiscer » dans les affaires intérieures de la Guinée.
Pourtant, le voyage du président Wade fait suite à une demande publiquement formulée dans les médias sénégalais par l’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo, lui demandant d’intervenir auprès de son « fils » Dadis pour que celui-ci ne se présente pas.
La France a également publiquement exprimé son rejet d’une candidature du capitaine Camara.
Pour avoir eu le soutien du président Wade au lendemain de sa prise de pouvoir, le chef de la junte militaire au pouvoir à Conakry, a depuis affirmé qu’il considère le chef d’Etat sénégalais comme son « père ».
Le chef d’Etat guinéen a encore une fois répété devant les médias qu’en présence du président Wade, il préfère mettre de côté le protocole d’Etat pour se comporter en « fils » au nom des « valeurs et de la morale africaines».
Même si le président guinéen n’a pas publiquement affirmé le maintien de sa candidature, il a tenu à faire organiser un grand meeting populaire pour soutenir sa cause en présence de ces deux hôtes.
La présidentielle en Guinée est prévue en 2010. Les partis politiques ne souhaitent pas voir le chef de la junte se présenter, mais ce dernier continue de poser des actes qui laissent croire qu’il sera candidat.
Lui-même affirme d’ailleurs que sa candidature ou non ne dépend pas de la classe politique qu’il juge « corrompue », mais plutôt de la volonté du « peuple souverain »
Moussa Dadis Camara est arrivé au pouvoir au lendemain de la mort du président Lansana Conté après 25 ans de pouvoir sans partage.

Dimanche 13 Septembre 2009
Ouestaf News
Lu 3251 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 18/08/2017- Cap-Vert, Niger, Guinée, Burkina Faso :... https://t.co/sqh1wDaYnO
Samedi 19 Août - 02:34
Ouestafnews : Recouvrement des biens mal acquis : un travail d’hercule !: Ouestafnews- Plusieurs centaines de milliards FCFA... https://t.co/m88eus57ht
Vendredi 18 Août - 17:48
Ouestafnews : Rapport Ofnac 2014/2015 : Anne et Dia, partisans du président, narguent l’Ofnac:... https://t.co/iuZhDTNDGN https://t.co/A5BKRvKiCX
Vendredi 18 Août - 17:48

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Peut-on, sérieusement, dépolitiser l'espace politique ? Ne riez surtout pas, suis lucide et serein, en posant la question.
Dimanche 20 Août - 01:03
Hamadou Tidiane SY : #SierraLeone all our thoughts and sympathy to our brothers and sisters affected by this natural disater. We stand by you.
Jeudi 17 Août - 03:42

Derniers tweets
Momar Niang : #corruption #gouvernance #ouestaf Rapport IGE 2012 : Quand la Lonase finance la campagne de Wade https://t.co/w7829EJ4n9
Jeudi 17 Août - 21:37