Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Cinquantenaire des indépendances : Theophile Obenga qualifie d’erreur « monumentale » la confiance à la BM et au FMI

Ouestafnews - L’universitaire congolais Théophile Obenga, a qualifié d’erreur « monumentale » la confiance accordée par l’Afrique aux institutions financières internationales au lendemain de l’accession à l’indépendance des pays de ce continent, intervenue dans les années 60 pour la majorité d’entre eux.


Cinquantenaire des indépendances :  Theophile Obenga qualifie d’erreur « monumentale » la confiance à la BM et au FMI
L’affirmation de l’Egyptologue congolais a été faite alors dans près d’une vingtaine de nations africaines, l’heure est à la célébration des « cinquantenaires », mais la majorité des pays concernés restent sous développés en dépit de plusieurs décennies de « conseils » et de « politiques » préconisés, parfois imposés par ces institutions financières internationales.

« L’erreur monumentale des Africains pendant ces cinquante ans, c’est de s’être fié à la Banque mondiale (BM) et au Fonds monétaire international », a déclaré le Pr Obenga qui s’adressait à un groupe de reporters, dont un journaliste d’Ouestafnews, en marge d’un colloque en hommage à l’homme de culture sénégalais Alioune Diop organisé du 3 au 5 mai à Dakar.

« Nous étions pauvres quand nous sommes sortis de la colonisation mais cinquante ans après la Banque mondiale a fait de nous des pays très pauvres et très endettés », a déploré M Obenga avant d’ajouter qu’a ce rythme « on ne va plus exister dans les cinquante prochaines années ».

L’intellectuel congolais a par ailleurs appelé à une plus grande maturité des Africains quant à la célébration du cinquantenaire des indépendances.

« Même pour un être humain, ce n’est pas beaucoup cinquante ans, à plus forte raison pour un peuple », a-t-il notamment affirmé rappelant que pour un continent dont l’histoire récente reste marquée par des crises, « les choses prennent plus de temps pour se stabiliser ».

Theophile Obenga était à Dakar en même temps que d’éminents intellectuels africains venus rendre hommage à Alioune Diop dont on célèbre cette année le centenaire de la naissance.
Décédé en 1982 , Alioune Diop, homme de culture et panafricaniste sénégalais, a laissé son empreinte


Jeudi 6 Mai 2010
Ouestaf News
Lu 2121 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 05/12/2016 : Mali, Nigeria, Sénégal, Bénin : justice, Michel Tomi,... https://t.co/y7WeY7Kaov
Lundi 5 Décembre - 20:26
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : ---- OPPORTUNITE Un programme international de "mentoring" cherche une journaliste sénégalaise... https://t.co/lHUIyik2nL
Mardi 6 Décembre - 10:18
Hamadou Tidiane SY : #Diplomatie, alors, l'ambassade #US à Dakar : une vraie ou une fausse ?
Lundi 5 Décembre - 19:57

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08