Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Clandestins : l’Espagne intensifie la pression

Afin de mettre fin au phénomène dit des migrants « clandestins » l’Espagne accentue sur le front diplomatique la pression exercée sur les Etats ouest africains dont les ressortissants prennent d’assaut les îles espagnoles des Canaries depuis le début de l’année.


Clandestins : l’Espagne intensifie la pression
Ce lundi 9 octobre, le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, entreprend une série de visite dans trois pays ouest africains, rapporte l’Agence marocaine de presse (MAP, officielle).
L’objectif principal de la visite du ministre espagnol sera de trouver des solutions au phénomène de la migration « clandestine ».
M. Moratinos se rendra donc en « Guinée, au Sénégal et en Gambie » pour rencontrer les autorités de ces trois pays, selon la MAP.
Depuis plusieurs mois, l’Espagne ne cesse d’envoyer des émissaires dans les capitales ouest africaines pour leur demander d’arrêter les départs massifs de clandestins sur la « route des Canaries » qu’empruntent des milliers de jeunes Ouest africains.
Dans le même temps, Madrid tente aussi de faire accepter le principe des opérations de refoulement par les pays d’origine des « clandestins ». Ceux-ci quittent les côtes ouest africaines à bord de pirogue de pêche ou de bateaux de fortune dans l’espoir de se retrouver sur le continent européen.
Plus de 25.000 personnes, en majorité des jeunes, auraient ainsi atteint les côtes espagnoles depuis le début de l’année 2006, selon des chiffres fournis par les autorités espagnoles.
La visite de M. Moratinos intervient alors que l’Espagne a lancé une vaste opération de « rapatriement » des ces clandestins. Rien qu’au Sénégal, plus de 2.000 personnes ont été ramenées des îles Canaries en trois semaines environ, et les opérations se poursuivaient encore en fin de semaine.
Toutefois, alors même que s’organisent les opérations de rapatriement et que la surveillance des côtes ouest africaines se fait plus stricte, les candidats à l’émigration, continuaient encore cette à accoster sur les îles Canaries.
Tout en exerçant une forte pression médiatico-diplomatique, Madrid a annoncé le lancement d’un « plan Afrique » qui promet un « accroissement substantiel » de son aide aux pays africains concernés par le phénomène, mais les jeunes « clandestins » affichent toujours leur détermination à quitter leur pays d’origine.








Dimanche 8 Octobre 2006
Ouestaf News
Lu 2331 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51
Ouestafnews : Conseil des ministres du Niger du 01 décembre 2016 (le communiqué): Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,... https://t.co/NiMvI0YILL
Vendredi 2 Décembre - 18:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Des bonnes manières sur FB Soyons clairs là les "amis". Si pour une raison ou une autre vous me supprimez de... https://t.co/42C935ggEH
Samedi 3 Décembre - 11:02
Hamadou Tidiane SY : Gambie : va-t-on vraiment ouvrir une nouvelle ère ? https://t.co/2Yaop6O7mB
Vendredi 2 Décembre - 18:49

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08