Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Combattant de la 'négritude', Aimé Césaire est mort

Le poète et homme politique martiniquais, Aimé Césaire, est mort ce jeudi 17 avril au matin, rapportent des sources concordantes consultées par Ouestafnews.


Par Ouestafnews

Plusieurs médias, citant une source gouvernementale française ont annoncé son décès.
Dans un message parvenu à Ouestafnews et qui confirme le décès du poète, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, affirme que "le message d’Aimé Césaire, c'est d'abord une invitation à ne jamais succomber aux tentations du repli".
Né en 1913, l’ancien maire de Fort de France, était très mal en point et était hospitalisé depuis une semaine. Son état de santé avait d’ailleurs induit, la semaine dernière, plusieurs sources à annoncer prématurément son décès avant de se raviser.
Compagnon de l’ancien président sénégalais Léopold Sédar Senghor (le « frère fondamental », selon la formule de Césaire) il avait fondé avec celui-ci le concept de « négritude », en compagnie d’un autre écrivain, le Guyanais Léon Gontran Damas.
Aimé Césaire a acquis sa notoriété par la qualité de son écriture, mais aussi et surtout par son infatigable combat pour la cause des Noirs. Ceci à un moment où ceux-ci étaient à bien des égards considérés comme des sous-hommes aussi bien, sur le continent africain que sur ce que l'on appelle "l'outre-mer", les départements français situés hors de l'hexagone dont il était originaire.
Aimé Césaire est aussi réputé pour son engagement et pour l'universalité de ses combats.
C'est un orfèvre de la langue française qu'il maniait à merveille, mais avec laquelle il n'hésitait pas à prendre ses libertés, comme en témoigne ses écrits.
Petit essai ou « pamphlet », mais à l'impact dévastateur pour les thèses coloniales, son "Discours sur le Colonialisme", publié en 1950 reste un classique dans les programmes de littérature enseignés en Afrique noire francophone. Plus d'un demi-siècle après, l'ouvrage reste un chef d'œuvre de la littérature francophone tout court.
Révolté "jusqu'à la moelle des os" comme il aurait pu écrire lui-même, il a été de tous les combats de la cause noire.
Tout récemment encore, alors qu'il était très âgé et affaibli, on l'a une nouvelle fois entendu prendre position lorsque le débat sur les supposés effets « positifs » de la colonisation a éclaté en France.
Dans un témoignage sur le site du magazine français l’express, Patrick Lozès, président du Conseil représentatif des organisations noires de France (CRAN), qualifie Césaire d’ « universel » et de « révolté ».
« Si je devais définir brièvement Aimé Césaire, je choisirais trois mots, nègre, universel et révolté», a dit le président du CRAN affirmant que « Césaire a fait de la négritude un mouvement de résistance ».




Jeudi 17 Avril 2008
Ouestaf News
Lu 1620 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 16/12/2017 : Burkina Faso, Niger, Mali, Nigeria, Ghana : Sahel,... https://t.co/ULn4eLSvRI
Lundi 16 Janvier - 20:52
Ouestafnews : Nigeria : faut-il dévaluer le naira ?: Ouestafnews – La chute du naira, consécutive à celle des prix du... https://t.co/qaespbs1k2
Lundi 16 Janvier - 19:42
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 16/01/2017 – Côte d’Ivoire, Nigeria, Gambie, Mali, Bénin, Niger :... https://t.co/u2cqQnvBVn
Lundi 16 Janvier - 14:38

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #USA #Afrique #Diplomatie #Trump Que seront les relations franco-africaines sous l'ère Trump? Lui-même n'en parle... https://t.co/TsfxRlzFCH
Lundi 16 Janvier - 15:02
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #gouvernance #leadership et ces charlots qui nous dirigent... Je ne le connais pas. En tant que... https://t.co/0rS3FFrU6h
Lundi 16 Janvier - 13:51

Derniers tweets
Momar Niang : #Gambia top judge pulls out of inauguration challenge https://t.co/TU8Q4kUsom
Lundi 16 Janvier - 20:18
Momar Niang : #Gambie: Brrow à Dakar jusqu'a son investiture https://t.co/hWF6faDanL
Dimanche 15 Janvier - 06:09