Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Communiqué du conseil des ministres du Burkina Faso du 1er juin 2011 (le communiqué)


Le conseil des ministres s’est tenu le mercredi 1er juin 2011 en séance ordinaire à partir de 09 heures 00 sous la présidence de Son Excellence, Monsieur Blaise COMPAORE,Président du Faso, Président du conseil des ministres.


Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, autorisé des missions à l’étranger et procédé à des nominations.


I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le conseil a adopté un décret portant renouvellement de mandats de membres au conseil d’administration de l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD).

Au terme dudit décret, sont renouvelés les mandats des membres ci-après représentant l’Etat audit conseil pour une période de trois (03) ans.

Au titre du ministère de l’Economie et des finances
Monsieur Boubacar SEREME, Mle 33 332 E, inspecteur des impôts.

Au titre du ministère de l’Agriculture et de l’hydraulique
Monsieur Moussa KABORE, Mle 111 266 R, ingénieur statisticien.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’HYDRAULIQUE

Le conseil a adopté un rapport relatif à la restructuration de la Maîtrise d’ouvrage de Bagré (MOB).

Cette restructuration entre dans le cadre de la préparation du projet pôle de croissance de Bagré (PPCB) où les nouvelles missions de la MOB doivent être en rapport étroit avec l’objectif global qui est d’appuyer le Gouvernement du Burkina Faso pour le développement de Bagré comme un modèle fonctionnel de pôle de croissance agricole et agro-industrielle.

La MOB restructurée devrait dans ce cadre jouer un rôle de premier plan en tant que nouvelle autorité de la Zone d’utilité publique (ZUP) de Bagré et en tant qu’entité opérationnelle et exécutive du pôle de croissance, garant du patrimoine de l’Etat.

Au regard de l’importance du Projet pôle de croissance de Bagré (PPCB) pour notre pays, le conseil a instruit le ministre de l’agriculture et de l’hydraulique de conduire une étude plus détaillée qui permettra de faire un diagnostic du statut actuel de la MOB, de mener des analyses et réflexions plus poussées en vue de la finalisation de la restructuration.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE

Le conseil a adopté un décret portant révocation avec poursuites judiciaires, du maire de la commune rurale de Koubri, Monsieur Ousmane COMPAORE.

Suite à plusieurs dénonciations faites par les conseillers municipaux et les populations sur la mauvaise gestion du maire, des investigations ont permis de mettre à nu :

- Le non respect et la non mise en œuvre des décisions du conseil municipal ;
- Le non respect de la réglementation sur le foncier rural ;
- La gestion solitaire et non transparente de l’administration communale.
Cette révocation avec poursuites judiciaires est conforme à l’article 184 de la loi N° 055-2004/AN du 21 décembre 2004 portant code général des collectivités territoriales au Burkina Faso.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

Le conseil a adopté un décret portant suppression du service de sécurité des universités institué le 17 décembre 2008.

L’adoption de ce décret consacre le démantèlement de la structure suscitée et l’abrogation des décrets :
- n° 2006-176/PRES/PM/MESSRS /SECU/MFPRE du 20 avril 2006 portant création, attributions, organisation et fonctionnement d’un service de sécurité des universités ;

- n° 2008-809/PRES/PM/MESSRS/SECU/MFPRE du 17 décembre 2008 modifiant le décret ci-dessus ;

- n° 2009-143/PRES/PM/MESSRS du 27 mars 2009 portant nomination d’un coordinateur du service de sécurité des universités.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L’EMPLOI

Le conseil a adopté deux (02) décrets portant nomination de membres et de président au conseil d’administration du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z).
Le premier décret nomme les personnes ci-après, membres audit conseil pour un mandat de trois (03) ans.

Administrateurs représentant l’Etat

Au titre du ministère de l’Economie et des finances

Madame Ambéternonè Rose YRA/SOME, Mle 27 838 N, conseiller des affaires économiques.

Au titre du ministère des Enseignements secondaire et supérieur

Madame Zourata YAMEOGO/BEREHOUDOUGOU, Mle 18 471 S, inspectrice de l’enseignement secondaire.

Au titre du ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi
- Monsieur Ambroise BAKYONON, Mle 23 296 U, professeur certifié ;

- Madame Jeanne Françoise YADGHO/LOFO, Mle 21 851 G, psychologue sociale.

Administrateurs représentant le milieu économique et des entreprises
- Monsieur Abdourahamane TRAORE, gestionnaire en management de formation ;

- Monsieur Ismaël Tannanmda SAWADOGO, conseiller en gestion d’entreprise ;

- Monsieur Georges Désiré OUEDRAOGO, Mle 16 686 A, conseiller des affaires économiques.

Administrateurs représentant les organisations professionnelles d’artisans
- Monsieur Victor K. POUAHOULABOU, technicien supérieur en mécanique auto ;

- Madame Raymonde TAPSOBA, gestionnaire de restaurant.

Au terme du second décret, monsieur Ambroise BAKYONON est nommé président du conseil d’administration du Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré.

Avant de lever sa séance à 12 h 57 mn, le conseil a entendu des communications orales et procédé à des nominations.



II - COMMUNICATIONS ORALES


II.1. Le Secrétaire général du Gouvernement et du conseil des ministres a fait au conseil une communication relative à la participation du Président du Faso à la cérémonie d’investiture du Chef de l’Etat nigérian, S. Exc. M. GOODLUCK Jonathan, le 29 mai 2011 à Abuja.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’une vingtaine de Chefs d’Etat d’autres pays.

Le Secrétaire général du Gouvernement et du conseil des ministres a par ailleurs fait au conseil le bilan de la participation du Président du Faso au sommet extraordinaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) tenu le 30 mai 2011 à Lomé au Togo.

Cette rencontre a été l’occasion pour les chefs d’Etat et de Gouvernement d’échanger sur la relance de l’économie dans l’espace UEMOA, l’impact de la crise ivoirienne sur les systèmes monétaire, financier et économique de la sous-région.

Le sommet a enregistré la nomination du nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) en la personne de monsieur Tiémoko KONE de nationalité ivoirienne.

II.2. Le ministre des Transports, des postes et de l’économie numérique a informé le conseil de la tenue de la Semaine nationale de l’Internet (SNI) du 03 au 11 juin 2011 à Ouagadougou.

Placée sous le haut patronage de S. Exc. M. le Premier ministre et sous le parrainage du ministre de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, l’édition 2011 placée sous le thème, « e-gouvernement », sera marquée entre autres par le Salon international des TIC et de la bureautique de Ouagadougou (SITICO) et la nuit des TIC.

II.3. Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité a fait au conseil une communication relative aux manifestations malheureuses des militaires dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2011 à Bobo-Dioulasso et à celles de la nuit du 29 au 30 mai dans les localités de Tenkodogo, Dori, Garango, Dédougou et Kaya.

Le conseil exprime ses profonds regrets par rapport à ces évènements, appelle les éléments de forces armées à la retenue et les invite à davantage de dialogue dans la recherche de solutions à leurs préoccupations.

Par ailleurs, le conseil soucieux de l’ordre, de la sérénité et de la paix sociale envisage des mesures en vue du rétablissement de l’autorité de l’Etat.

II.4. Le ministre de la Culture et du tourisme a informé le conseil de la tenue du 06 au 08 juin 2011, de la 51ème session de la Commission régionale pour l’Afrique de l’Organisation mondiale du tourisme (CAF/OMT), dans la salle de conférences internationales de Ouaga 2000.

Le thème retenu est « Comment le tourisme peut-il bénéficier de l’économie verte émergente en Afrique et y contribuer ».

III - NOMINATIONS

III.1. MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE

- Monsieur Koudyamba Jacques KIEMDE, Mle 30 697, commissaire de police, 1ère classe, 5e échelon, est nommé Directeur provincial de la police nationale de la Tapoa (Diapaga) ;

- Monsieur Mahamadi KOAMA, Mle 13 845 S, commissaire de police, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Ioba (Dano) ;

- Monsieur Adama TOU, Mle 119, 405 Y, commissaire de police, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Nayala (Toma) ;

- Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 24 333, commissaire de police, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale des Balé (Boromo) ;

- Monsieur Emmanuel COMBASSIRY, Mle 17 837 K, commissaire de police, 1ère classe, 3e échelon est nommé directeur provincial de la police nationale du Yagha (Sebba) ;

- Monsieur Augustin COULIDIATI, Mle 24 367 S, commissaire de police, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Nahouri (Pô) ;

- Monsieur Bertrand TOE, Mle 111 494 W, commissaire de police, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale de la Kompienga (Pama) ;
- Monsieur Boureima SAVADOGO, Mle 111 497, commissaire de police, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Kénédougou (Orodara) ;

- Monsieur Amidou Roger KIENDREBEOGO, Mle 17 914 E, commissaire de police, est nommé directeur provincial de la police nationale du Kourwéogo (Boussé) ;

- Monsieur Kouratinsy Luc SOULAMA, Mle 19 382 Z, commissaire de police, 1ère classe, 3e échelon est nommé directeur provincial de la police nationale du Sanguié (Réo) ;

- Monsieur Henri SANOU, Mle 22 871 X, commissaire de police, 1ère classe, 1er échelon est nommé directeur provincial de la police nationale du Sourou (Tougan) ;

- Monsieur Boukaré OUEDRAOGO, Mle 23 047, commissaire de police, 1ère classe, 2e échelon est nommé directeur provincial de la police nationale de la Sissili (Léo) ;

- Monsieur Babor Sylvestre BADOLO, Mle 17 771, commissaire de police, 1ère classe, est nommé directeur provincial de la police nationale du Loroum (Titao) ;

- Monsieur Bayon Nanpolé Bernard BAMOUNI, Mle 17 855 Y, commissaire de police, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Passoré (Yako) ;

- Monsieur Oumarou KOAMA, Mle 24 525 G, commissaire de police, 1ère classe, 3e échelon, est nommé directeur provincial de la police nationale du Ganzourgou (Zorgho) ;

- Monsieur Vincent TAPSOBA, Mle 17 935 K, commissaire de police, 1ère classe, 4e échelon est nommé directeur provincial de la police nationale du Kouritenga (Koupèla) ;


III.2. MINISTERE DE LA COMMUNICATION, PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT

Monsieur Hermann Yirigouin TOE, Mle 118 840 C, conseiller des Affaires étrangères, 1ère classe, 1er échelon, est nommé chef de cabinet.

III.3. MINISTERE DE LA SANTE

- Monsieur Souleymane SANOU, Mle 25 539 R, médecin, 2e classe, 8e échelon, est nommé secrétaire général ;

- Madame Djénéba SANON/OUEDRAOGO, Mle 53 434 U, médecin de santé publique, 1ère classe, 5e échelon, est nommée directrice de la santé de la mère et de l’enfant ;

- Monsieur Tinoaga Laurent OUEDRAOGO, Mle 19 783 M, maître de conférence, grade intermédiaire, 1er échelon, est nommé directeur de la recherche pour la santé.


III.5. MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

- Monsieur Panoussa COMPAORE, Mle 43 925 W, planificateur de l’éducation, A1, grade 1, 6e échelon, est nommé directeur des Etudes et de la planification ;

- Monsieur Hamidou TOURE, Mle 17 429 N, professeur titulaire, grade terminal, classe exceptionnelle, 1er échelon, est nommé vice-président EIP Université de Ouagadougou ;

- Monsieur Hassan Bismarck NACRO, Mle 47 467 U, maître de conférences, P2, grade initial, 2e échelon, est nommé vice-président pour la recherche, la prospective et la coopération internationale de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso (UPB) ;

- Monsieur Tanga Pierre ZOUNGRANA, Mle 29 297 S, maître de conférences, P 02, 2e échelon est nommé vice-président chargé de la professionnalisation et des relations à l’Université de Ouagadougou.//FIN




Mercredi 8 Juin 2011
Ouestaf News
Lu 1491 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Lutte contre la corruption 2012-2017 au Sénégal: état des lieux: Ouestafnews – Plus de six mois de travail,... https://t.co/6YVFcRLFNh
Mercredi 16 Août - 16:53
Ouestafnews : Rapport IGE 2013 : L'héritage calamiteux de la gestion de Wade: Ouestafnews – Votre site... https://t.co/F475WXjWI6 https://t.co/EnbgZtdaOl
Mercredi 16 Août - 16:43
Ouestafnews : Rapports IGE 2012 : Quand la Lonase finance la campagne de Wade: Ouestafnews – Votre... https://t.co/gI2fr1eC7C https://t.co/q24leoYIwN
Mercredi 16 Août - 16:43

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : A Sonatel-Orange c'est plus facile d'encaisser l'argent que de faire marcher le service. Mais ça, on le savait... https://t.co/DOdEmFB2j7
Mercredi 16 Août - 01:07
Hamadou Tidiane SY : Du culte et de l'éthique du travail Quand je pense à tous ces braves gens qui travaillent du lundi au dimanche... https://t.co/EyYGZpDHEL
Lundi 14 Août - 20:59

Derniers tweets
Momar Niang : #Mandela #brandsouthafrica #ANC - Conférence de Dakar 1987 sur l' #apartheid : souvenirs, souvenirs… https://t.co/xCWqv3xDmA
Samedi 12 Août - 16:47
Momar Niang : #Mandela, #histoire, #southafrica. Le démantèlement de l’#apartheid en sept dates-clés ! https://t.co/lAV4o7OlCv
Samedi 12 Août - 16:46