Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Conseil des ministres du Bénin du mercredi 12 septembre 2012 (le communiqué)

Réuni en séance ordinaire le mercredi 12 septembre dernier sous la direction effective du Chef de l’Etat, le Dr Boni YAYI, le conseil des ministres a mis l’accent sur la question de la construction d’infrastructures socio communautaires avec la participation des populations bénéficiaires


.  Il y a eu aussi  des nominations dans certains ministères et à la présidence de  la République. (Lire l’intégralité du communiqué du  conseil des ministres). Le Conseil des Ministres s’est réuni en séance ordinaire le mercredi 12 septembre 2012 sous la présidence effective du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement Dr Boni YAYI.
 
Au début de la séance, le Chef de l’Etat a fait observer une minute de silence à la mémoire des feus :
  • Veuve Catherine TCHEGNONHOU née BALLO, Mère de Monsieur Kodjo Pierre TCHEGNONHOU, 3ème Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement, décédée le 23 juillet 2012 ;
  • Veuve Adélaïde BRUN née AYI, Mère de Madame Véronique F.BRUN HACHEME, Directrice de Cabinet du Président de la République, décédée le 22 août 2012;
  • Laurent Cyrille FABOUMY, Ancien Ambassadeur du Bénin près le Royaume de la Belgique et le Vatican, premier Directeur de la Communauté Electrique du Bénin et Député à la première législature de l’Assemblée Nationale ;
  • Veuve Anne-Marie CRINOT DJONDO,  mère de Maître Lazare CRINOT, Vice-Président de la Chambre Nationale des Notaires du Bénin, décédée le 07 juin 2012 ;
  • FAGNISSE Agossou Cosme Camille, Directeur Général Adjoint de l’Office de Gestion des Stades du Bénin (OGSB), décédé le 23 Juillet 2012 ;
  • EZIN Florent Calixte, Cadre en Etudes Architecturales et Bâtiments en service au Département Ingénierie et Prospective à la Direction Générale de l’ASECNA à Dakar ;
  • VODOUGNON Lazare Sognonvi, Instituteur à la retraite, précédemment Maire de Savalou décédé le mardi 27 mars 2012 ;
  • ASSIKIDANA O. Emmanuel, Administrateur du Commerce précédemment en service à la Direction de l’Artisanat et des Organisations Professionnelles, décédé le mardi 03 juillet  2012 ;
  • Veuve Angèle DOSSOU-YOVO, Mère de Monsieur Frédéric DOHOU, Ancien Ministre, décédé le 14 juillet 2012 ;
  • Monsieur Guy-Landry HAZOUME,  Ancien Ambassadeur et ancien Ministre des Affaires Etrangères du Bénin, décédé le 22 août 2012 ;
  • Monsieur Comlan Pascal ADEHOSSI, Commissaire Divisionnaire de Police à la retraite, décédé 29 juillet 2012 ;
  • Monsieur Fréjus OUSSOU Armand ADANDE Hospice, Agent Technique à l’ASECNA, Administrateur Civil à la retraite, Ancien Premier Maire d’Akpakpa Cotonou II , ancien Chef District de Zakpota décédé le 04 Aout 2012 ;
  • Monsieur Pascal HOGBONOUTO, Chargé des Secteurs de vulgarisation Agricole de Ouidah, Chargé de Formation des maraichers au potager-Ecole de Ouidah ; aide-Conducteur des Travaux Agricoles de l’Afrique Occidentale Française, décédé le 14 juillet 2012 ;
  • AÏGBE HOUNNINHO Ayèkowidjo, Père du Médecin-Capitaine AYIGBE Nestor, décédé le 03 juillet 2012.
Au cours de la séance, le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement a présenté au Conseil une communication sur la Construction d’infrastructures socio communautaires avec la participation des populations bénéficiaires.
En effet, il a été relevé que les procédures suivies jusqu’ici dans la conception et la réalisation desdites infrastructures n’impliquent pas de façon conséquente les populations à la base. De ce fait, bon nombre d’infrastructures réalisées grâce aux  importantes ressources financières,  matérielles et humaines transférées par le Gouvernement aux Communes sont peu entretenues et parfois laissées à l’abandon par les communautés bénéficiaires.
Il s’est alors avéré impérieux de repenser le système de manière à rendre plus responsables les populations bénéficiaires et utilisatrices de ces infrastructures. C’est cela qui fonde la démarche du Président de la République et de son Gouvernement, démarche guidée par le souci d’amener les populations à la base à prendre une part de plus en plus active au développement des localités. C’est du reste le sens qu’il convient de donner à la politique de décentralisation en cours dans notre pays dont les objectifs clairement définis par la loi sont :
1. l’exercice de la démocratie à la base ;
2. la promotion du développement local.
Dans ce cadre, le Gouvernement a un rôle de leadership à jouer. C’est pourquoi un comité présidé par  le Ministre en charge de la Décentralisation étudie actuellement la question de la participation effective des populations aux tâches  de développement local. Cette étude devra permettre au Gouvernement de prendre les mesures idoines pour la mise en œuvre de cette nouvelle approche d’exercice de la démocratie à la base.
En approuvant cette communication, le Conseil des Ministres a fait état de la pertinence de cette approche de gestion participative qui permet d’associer les populations à la construction et à la gestion des infrastructures scolaires, sanitaires, sociales voire agricoles et d’aménagement des pistes rurales.
L’idée est de solliciter l’investissement humain et en nature des forces vives  de chaque localité dans les tâches de construction nationale.
A cet effet, il est demandé à tous les Ministres, chacun en ce qui concerne son secteur, de rendre plus visibles conformément aux lois de la décentralisation les transferts des compétences et des ressources qu’ils effectuent chaque année au profit des Communes et d’associer les communautés à toutes les activités que mènent leurs structures déconcentrées sur le terrain.
Comme l’a réaffirmé le Chef de l’Etat, l’exemple donné dans une localité de la Commune de Dogbo dans le cadre de la construction d’un module de trois classes par les populations sera poursuivi jusqu’à terme et étendu à toutes les autres Communes.
Un tel cadre doit être organisé par le Gouvernement en collaboration avec les Préfets, les Conseillers communaux et municipaux, les Conseillers locaux.
Chaque Commune devra décider de demander à chacun des citoyens (maçons, soudeurs, couturiers et couturières, coiffeurs et coiffeuses, cadres civils et militaires, opérateurs économiques) de consacrer un jour par semaine, soit 52 jours par an, aux actions  qui concourent au développement de sa localité. Il s’agit de créer au sein des populations les valeurs de solidarité agissante, d’émulation, d’amitié et de tolérance afin que désormais ensemble, les citoyens d’une même localité unis, soient plus forts pour mener le combat contre la pauvreté ambiante qui les étouffe.
L’Etat continuera naturellement de jouer sa partition.
Le nouveau cadre ainsi créé sera soumis au contrôle citoyen pour une meilleure gouvernance des affaires de la Commune. Grâce à l’effet de la prise de conscience individuelle et collective et grâce à la prise en main de son destin par les Communes, notre pays évitera de transférer à nos collectivités le virus de la mal gouvernance dans laquelle baigne aujourd’hui l’administration centrale.
Le signal donné à Dogbo par la construction du  module de trois classes est valable aussi bien pour le secteur scolaire  que pour tous les autres secteurs (santé, assistance sociale, aménagement des pistes etc.)
Au terme de sa séance, le Conseil des Ministres a procédé aux nominations et remise à disposition ci-après :

NOMINATIONS

A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE:
Sur proposition du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, Chargé de la Défense Nationale :·      
 - Commandant de la Garde Républicaine: Lieutenant-Colonel Idjouola TETEDE
 - Directeur du Service de Liaison et de Documentation : Commandant Enock Marcel Omonlola LAOUROU
 - Secrétaire Général de la Présidence de la République : Monsieur Emmanuel TIANDO
 - Délégués Militaires par département
      Atacora-Donga: Lieutenant-Colonel SEIDOU B. SEIDOU
      Atlantique-Littoral: Capitaine de Vaisseau Jean AWHANGBO
      Mono-Couffo: Lieutenant-Colonel Emmanuel KPOHIZOUN
      Ouémé-Plateau: Colonel Zibrila BAMISSO
      Zou-Collines: Colonel Etienne ALAKONON

AU MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT, DE L’ANALYSE ECONOMIQUE ET DE LA PROSPECTIVE:
 - Directeur Général des Politiques de Développement : Monsieur Samuel Romain AKPO ;
 - Directeur des Ressources Humaines : Monsieur Kodjovi DJOSSOU ;
 - Chargé de Mission : Madame Mamata DJAOUGA BOUKARI BAKO

AU MINISTÈRE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE:
Sur proposition du Ministre :
 - Directrice de la Formation Continue des Agents de l’Etat (DFCAE): Madame Baké Marcelline BIO YERIMA
 - Directeur Départemental du Travail Atacora-Donga : Monsieur Talahatou GARBA
 - Directeur Départemental du Travail Ouémé-Plateau: Monsieur Delphin GBOGBANOU
 - Directeur de la Santé du Travail: Monsieur Yacoubou IMOROU KARIMOU
 - Chargé de Mission: Monsieur Gaston YEKOU

AU MINISTÈRE DE LA REFORME ADMINISTRATIVE ET INSTITUTIONNELLE:
Sur proposition du Ministre     
 - Directeur Adjoint de Cabinet: Monsieur Nobert KANHOUNON
 - Secrétaire Général Adjoint du Ministère: Monsieur Charles MAGBONDE
 - Directeur de la Programmation et de la Prospective : Monsieur Gbènoukpo Mawuwamè Narcisse KOUTON
 - Directeur Adjoint de la Programmation et de la Prospective: Monsieur Armand Fortuné AGBO
 - Directeur de la Promotion des Réformes Administrative: Monsieur Moumouni Salami
 - Directeur de la Promotion des Réformes Institutionnelles: Monsieur Eugène A. GOUDE DJESSIN
 - Conseiller Technique à l’Observatoire et à la Promotion des Réformes: Monsieur Rachid Mohamed ABOU ZOUNON
 - Conseiller Technique à la Gestion Axée sur les Résultats: Monsieur Firmin V. AÏGNON
 - Conseiller Technique à l’Education à la Citoyenneté: Monsieur Gabin ACCROMBESSI
 - Conseiller Technique à la Réforme Institutionnelle : Monsieur Emmanuel SEDEGAN
 - Chargé de Mission: Monsieur Frédéric KINNOU.

REMISE A DISPOSITION
Monsieur Edouard André OUIN-OURO est remis à la disposition du Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes.//FIN

Lundi 17 Septembre 2012
Ouestaf News
Lu 670 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : Recouvrement des biens mal acquis : un travail d’hercule !: Ouestafnews- Plusieurs centaines de milliards FCFA... https://t.co/m88eus57ht
Vendredi 18 Août - 17:48
Ouestafnews : Rapport Ofnac 2014/2015 : Anne et Dia, partisans du président, narguent l’Ofnac:... https://t.co/iuZhDTNDGN https://t.co/A5BKRvKiCX
Vendredi 18 Août - 17:48
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 18/08/2017- Burkina Faso, Niger, Mali, Côte d’Ivoire, Gambie :... https://t.co/RfGeeetvLF
Vendredi 18 Août - 17:48

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #SierraLeone all our thoughts and sympathy to our brothers and sisters affected by this natural disater. We stand by you.
Jeudi 17 Août - 03:42
Hamadou Tidiane SY : #SierraLeone : pensées pieuses et solidaires à tous nos frères et soeurs de ce pays.
Jeudi 17 Août - 03:41

Derniers tweets
Momar Niang : #corruption #gouvernance #ouestaf Rapport IGE 2012 : Quand la Lonase finance la campagne de Wade https://t.co/w7829EJ4n9
Jeudi 17 Août - 21:37