Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Conseil des ministres du Burkina Faso du mercredi 20 juin 2012 (le communiqué)

Le conseil des ministres s’est tenu le mercredi 20 juin 2012 en séance ordinaire, de 09 H 00 à 14 H 00 sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso, Président du conseil des ministres.
Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.


I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Le conseil a adopté onze (11) rapports.

Le premier rapport est relatif à un nouveau dispositif de gestion des financements extérieurs dont la mise en œuvre nécessite la nomination de trois (03) catégories d’ordonnateurs nationaux au titre des relations financières avec les bailleurs de fonds.

L’adoption de ce rapport permettra de retracer l’ensemble des opérations sur financement extérieur de l’Etat afin d’assurer une transparence dans la gestion des finances publiques.

Le deuxième rapport est relatif aux résultats de l’appel d’offres pour les travaux de construction de la Prison de haute sécurité.

Au terme de ses délibérations, le conseil a marqué son accord pour la passation des marchés avec les entreprises E.C.WX SARL et S.E.P.S SARL.

Le montant total des attributions s’élève à neuf cent quatre vingt douze millions deux cent quarante cinq mille trois cent quatre vingt sept (992 245 387) F CFA TTC.

Le troisième rapport est relatif aux résultats de l’appel d’offres pour les travaux de construction de dix sept (17) ouvrages d’art (dalots) dans les régions des Hauts-Bassins, des Cascades, du Sud-Ouest, du Centre-Est, de l’Est et du Centre-Sud.

Au terme de ses délibérations, le conseil a donné son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes : Groupement OK/Afrique Circuit, Entreprise SONAF, Groupement GC/KF, Entreprise ECOBAA, Entreprise Avenir, Entreprise ECHA.

Le montant total des attributions s’élève à deux milliards six cent quarante millions cinq cent quatre vingt sept mille deux cents (2 640 587 200) F CFA HT HD sur financement de l’Association internationale de développement (IDA).

Le quatrième rapport est relatif à la passation d’un marché avec la société WESTMAN pour le transport des effets personnels des agents des missions diplomatiques et consulaires rappelés à l’Administration centrale.

Au terme de ses délibérations, le conseil a marqué son accord pour la passation du marché avec ladite société.

Le cinquième rapport est relatif à la conclusion de six (06) marchés en vue de l’acquisition de matières d’œuvre pour les épreuves pratiques des examens de l’enseignement technique et professionnel du secondaire, session 2012.

Au terme de ses délibérations, le conseil a marqué son accord pour la passation desdits marchés avec les entreprises suivantes : SALEM GROUP, ESA SERVICES, TOHFA SERVICES, SOGEDIM BTP SARL, DAIMO, DK INTERNATIONAL.

Le montant total des prestations s’élève à deux cent six millions neuf cent quatre vingt quatre mille trois cent quarante six (206 984 346) F CFA TTC.

Le sixième rapport est relatif à l’approbation des résultats de l’appel d’offres national pour les travaux d’aménagement de 131 km 125 m de pistes rurales dans des régions du Burkina Faso.

Au terme de ce rapport, le conseil a marqué son accord pour la passation des marchés avec les entreprises suivantes : Groupement d’entreprises Globex construction/KANAZOE FRERES, Entreprise GROBU-BTP, Entreprise EKS SA, Entreprise ETAF SARL, Entreprise SET-B, Entreprise EKS SA, Entreprise ECOBAA.

Le montant total des lots attribués s’élève à deux milliards quatre cent huit millions sept cent quatre vingt dix huit mille sept cent cinquante quatre (2 408 798 754) F CFA TTC.

Le septième rapport est relatif à l’inventaire des projets et programmes prioritaires des départements ministériels et allocation des ressources du titre 5 du budget 2013.

Cet inventaire a permis de dégager 362 projets prioritaires sur 550 proposés respectant les critères définis à cet effet, et de proposer une classification de ces projets prioritaires en quatre catégories suivant leur degré de maturité.

L’inventaire de ces projets prioritaires offre au gouvernement un répertoire de projets les plus pertinents pour la réalisation des objectifs du programme présidentiel et de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

Le huitième rapport est relatif à un décret portant réglementation des rétributions des prestations spécifiques des agents des administrations publiques au Burkina Faso.

Il vise à réglementer la prise en charge des prestations spécifiques comportant des astreintes particulières et n’entrant pas dans les attributions normales des agents des structures de l’Etat et de ses démembrements.

Le décret prévoit en outre la prise d’arrêtés conjoints entre le ministère de l’Economie et des finances et chaque département ministériel d’ici à fin juin 2012, pour réglementer les activités spécifiques de l’Etat et de ses démembrements qui ne sont pas prises en compte.

Le neuvième rapport est relatif à l’adoption de deux (02) décrets.

Le premier décret porte indemnité de mission à l’intérieur du pays des agents publics de l’Etat.

Il vise à revisiter les précédents textes réglementaires compte tenu de l’évolution du niveau général des prix et de la cherté du coût de la vie pour tenir compte de la réalité.

Le second décret porte indemnité de mission applicable aux agents des Etablissements publics de l’Etat.

Il porte sur la définition, les clarifications et la composition de l’indemnité de mission à l’intérieur du pays.

Le dixième rapport est relatif à la passation de marchés pour la livraison de vivres au profit des écoles du Ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation.

Au terme dudit rapport le conseil a marqué son accord pour la passation des marchés avec les entreprises suivantes : KANIS International, EZOF (ETS ZOUNGRANA OUMAROU ET FRERES), ETS VELEGDA B. MAMOUNATA, Société E.G.F Sarl.

Le montant total des acquisitions s’élève à deux milliards cinq cent soixante huit millions sept cent quarante sept mille quatre cents (2 568 747 400) F CFA TTC.

Le onzième rapport est relatif à l’approbation des résultats de l’appel d’offre international pour le recrutement d’entreprises chargées de travaux de construction d’une cité universitaire à Bobo-Dioulasso.

Au terme dudit rapport le conseil à donné son accord pour la passation des marchés avec les entreprises adjudicataires suivantes :
Groupement AL QASABI/SUZI CONSTRUCTION avec un délai d’exécution de seize (16) mois ;

SOGETEL avec un délai d’exécution de quatorze (14) mois.

Le montant total de l’opération est de six milliards huit cent dix huit millions sept cent quatre vingt cinq mille six cent trente sept (6 818 785 637) F CFA TTC.

Le financement est assuré par la Banque islamique de développement (BID) et l’Etat burkinabè.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

Le conseil a adopté deux rapports.

Le premier rapport est relatif à l’adoption de deux (02) décrets dont l’un porte création d’emplois et l’autre nomination de monsieur Tindaogo VALLEAN, Mle 36 342 E, maître assistant en Sciences de l’éducation, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Ecole normale supérieure (ENS) de l’Université de Koudougou pour compter du 13 juillet 2011.

Le second rapport est relatif à l’adoption de deux (02) décrets dont l’un porte création d’emplois à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso et l’autre, promotion d’enseignant de ladite Université.

Au terme de ses délibérations, le conseil a donné son accord pour la création d’emplois à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso et la nomination de monsieur Théodore Marie Yves TAPSOBA, Mle 27 729 M, maître de conférences en mathématiques, professeur titulaire en mathématiques à l’Ecole supérieure d’informatique (ESI) de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso pour compter du 14 juillet 2011.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

Le conseil a adopté un décret portant statuts des Ecoles nationales des enseignants du primaire (ENEP).

Le nouveau décret comporte les innovations suivantes :
le passage de la formation dans les ENEP de un (01) à deux (02) ans ;

l’institution d’un comité technique paritaire et d’un conseil de discipline des agents.

L’adoption de ce décret vise à améliorer la qualité de la formation des enseignants.

II - COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le Secrétaire général du Gouvernement et du conseil des ministres a fait au conseil une communication relative à la participation du Burkina à la rencontre internationale de Berlin tenue du 14 au 16 juin 2012 en Allemagne sur le thème « Notre responsabilité devant Dieu et les hommes et la responsabilité devant l’injustice globale après la crise financière ». La délégation burkinabè était conduite par Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Faso.

Lors de la rencontre, le Président Blaise COMPAORE a prononcé un discours axé sur le changement climatique, l’observance des messages des textes sacrés, l’acceptation de l’autre, la quête d’une humanité stable et la consolidation de la paix et de la médiation.

En marge des travaux, il a accordé des audiences et rencontré son homologue allemand ainsi que le président du groupe parlementaire chargé de l’Afrique Centrale et de l’Ouest du Bundestag et des représentants de la Fondation Conrad Adenauer.

Cette mission a permis au Chef de l’Etat et à la délégation qui l’accompagnait de mesurer le niveau de coopération entre l’Allemagne et le Burkina. Elle a été l’occasion pour chaque partie d’affirmer son engagement à développer davantage les liens de coopération sur des bases saines et mutuellement avantageuses.

II.2. Le ministre de l’Economie et des finances a fait au conseil une communication relative aux conclusions des travaux de la table ronde des bailleurs de fonds sur le financement de la stratégie du secteur des transports et du projet de construction de l’aéroport de Donsin, tenus les 18 et 19 juin 2012 à Ouagadougou. Les partenaires techniques et financiers qui ont pris part à la rencontre, ont marqué de façon unanime leur engagement à accompagner la mise en œuvre du Programme sectoriel des transports sur la période 2011-2025, en particulier le programme d’investissement prioritaire arrêté par le gouvernement. Le montant des engagements annoncés est de 856,423 milliards de F CFA soit 52% du coût total du programme.

S’agissant du financement du projet de construction de l’aéroport de Donsin, les échanges avec les partenaires présents ont également été concluants. Le montant des engagements annoncés y compris la part de l’Etat, s’est élevé à la somme de cent soixante dix sept (177) milliards de F CFA représentant 90% du coût total de la première phase.

II.3. Le ministre de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi a fait au conseil une communication relative à la tenue de la 30è session du conseil d’administration de l’année 2013 du Centre africain de management et de perfectionnement des cadres (CAMPC) à Ouagadougou.

Le conseil s’est félicité du choix de notre pays et a marqué son accord pour la tenue de ladite session.

III – NOMINATIONS

III.1. NOMINATION DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. Au titre de la Présidence du Faso

Monsieur Frédéric Assomption KORSAGA, est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès du Royaume de Belgique.

B. Au titre du ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale

Monsieur Ousman NACAMBO, Mle 16 753 T, ministre plénipotentiaire, 3e classe, 5e échelon, est nommé consul général du Burkina Faso à Paris (France) ;

Monsieur Pierre OUEDRAOGO, Mle 24 255 N, ministre plénipotentiaire, est nommé consul général du Burkina Faso à Kumassi (Ghana) ;

Monsieur Tobgnalé Maxime YABRE, Mle 17 313 N, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 12e échelon, est nommé consul général du Burkina Faso à Bouaké (République de Côte d’Ivoire) ;

Monsieur Christian Didier ZINGUE OUATTARA, Mle 104 401 X, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommé consul adjoint du Burkina Faso à Libreville (Gabon) ;

Monsieur Issa SOMA, Mle 19 924 N, ministre plénipotentiaire, 1ère classe, 11e échelon, est nommé ministre conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Rome (Italie) ;

Madame Diénéba Yasmine TRAORE, Mle 24 147 T, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 7e échelon, est nommée premier conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles (Belgique) ;

Monsieur Mohamed ZIGANE, Mle 78 684 N, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5e échelon, est nommé premier conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso au Caire (Egypte) ;

Monsieur Benjamin NANA, Mle 25 789 B, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5e échelon, est nommé premier conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Tokyo (Japon) ;




Monsieur Edmond Martin NIANDA, Mle 15 389 D, administrateur civil, 1ère classe, 9e échelon, est nommé conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Rabat (Maroc) ;

Monsieur Alexis BAKO, Mle 20 707 R, inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 6e échelon, est nommé conseiller culturel près l’Ambassade du Burkina Faso à Berlin (Allemagne) ;

Madame Rasmata BAKYONO/NABALOUM, Mle 58 505 Y, enseignante chercheure, catégorie P, 2e échelon, est nommée conseiller culturel près l’Ambassade du Burkina Faso à Paris (France) ;

Madame A. Laurence OUILMA/DIAKITE, Mle 12 413 C, interprète traductrice, 2e classe, 9e échelon, est nommée conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Tunis (Tunisie) ;

Monsieur Emmanuel OUEDRAOGO, Mle 13 556 M, administrateur civil, 1ère classe, 12e échelon, est nommé conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Berlin (Allemagne) ;

Madame Afsata PARE/KABORE, Mle 26 211 H, enseignante chercheure, catégorie P2, 1er échelon, est nommée conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Paris (France) ;

Monsieur Ouinibani KONATE, Mle 105 159 R, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommé deuxième conseiller près la mission permanente du Burkina Faso à New York (Etats-Unis) ;

Monsieur Tihngô Sidiki TRAORE, Mle 104 417 J, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Tripoli (Libye) ;

Monsieur Ousmane TRAORE, Mle 25 787 X, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 4e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Taipei (Chine Taiwan) ;

Monsieur Marcel Marie DAKOURE, Mle 32 462 X, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Rabat (Maroc) ;

Monsieur Filatiéni COULIBALY, Mle 118 863 B, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 1er échelon, est nommé deuxième conseiller près de la Mission permanente du Burkina Faso auprès des Nations Unies à New York (Etats-Unis) ;

Madame Basnewendé Martine Eliane OUEDRAOGO/GYENGUERE, Mle 104 414 S, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommée deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Copenhague (Danemark) ;

Madame Rosine NEBIE/GUISSOU, Mle 97 440 R, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3e échelon, est nommée deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles (Belgique) ;

Monsieur Souleymane HEBIE, Mle 59 734 N, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 4e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Berlin (Allemagne) ;

Monsieur Hervé BAZIE, Mle 68 633 F, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 2e échelon, est nommé deuxième conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Abidjan (République de Côte d’Ivoire) ;

Monsieur Victor LOMPO, Mle 22 519 X, conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 5e échelon, est nommé premier conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Bamako (Mali).

C. Au titre du ministère de l’Economie et des finances

Colonel Tibo OUEDRAOGO, officier, est nommé conseiller technique du ministre de l’Economie et des finances ;

Monsieur Justin NIKIEMA, Mle 47 686 S, administrateur des services financiers, 1ère classe, 7e échelon, est nommé conseiller technique du ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des fiances chargé du budget ;

Monsieur Paoua-N’Songo Paul NIKIEMA, Mle 41 589 C, inspecteur des impôts, 1ère classe, 9e échelon, est nommé directeur général des impôts ;

Madame Léa ZAGRE/RIMTOUMDA (2e jumelle), Mle 44 056 K, administrateur des services financiers, est nommée directrice générale des affaires immobilières et d’équipement de l’Etat ;

Monsieur Abraham KY, Mle 37 239 B, administrateur des services financiers, 1ère classe, 5e échelon, est nommé directeur général du contrôle des marchés publics et des engagements financiers ;

Monsieur Zwadéyi Martial Wilfried BASSOLE, Mle 54 631 B, administrateur des services financiers, 1ère classe, 7e échelon, est nommé directeur général de l’aménagement du territoire et d’appui à la décentralisation ;

Monsieur Jean-Noël SAVADOGO, Mle 54 659 P, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 5e échelon, est nommé coordonnateur du Bureau de développement institutionnel et d’évaluation des performances ;

Monsieur Karfa FAYAMA, Mle 49 060 E, inspecteur du Trésor, 1ère classe, 3e échelon, est nommé secrétaire permanent pour la promotion de la microfinance ;

Monsieur Halidou OUEDRAOGO, Mle 91 444 N, administrateur des services financiers, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur des études et de la planification (DEP) ;

Monsieur Téné Athanase ZIGANI, Mle 15 971 A, conservateur d’archives, 1ère classe, 14e échelon, est nommé directeur des archives et de la décentralisation ;

Monsieur Lassané COMPAORE, Mle 52 176 G, inspecteur du trésor, 1ère classe, 7e échelon, est nommé Chef de cabinet du ministre de l’Economie et des finances ;

Madame Cécile MEDA / SOME, Mle 70 579 K, administrateur des services financiers, 1ère classe, 7e échelon, est nommée Suppléante au directeur général du contrôle des marchés publics et des engagements financiers ;

Monsieur Arsène TOUGMA, Mle 111 101 N, inspecteur du trésor, 1ère classe, 2e échelon, est nommé agent comptable de l’Agence de l’eau du Nakambé ;

Monsieur Madi Abdullah BANSE, Mle 19 775 J, administrateur des services financiers, 1ère classe, 8e échelon est nommé agent comptable de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

D. Au titre du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité

Monsieur Irnou KAMBIRE, Mle 19 427 M, commissaire de police, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur de la police de proximité.

E. Au titre du ministère de la Santé

Monsieur Maliki DJEBRE, Mle 37 230 C, administrateur des hôpitaux et des services de Santé, 1ère classe, 6e échelon, est nommé inspecteur technique des services de santé ;

Monsieur Emmanuel ILBOUDO, Mle 24 675 V, nutritionniste médical, 1ère classe, 14e échelon, est nommé directeur de la nutrition ;

Monsieur Abdoulaye BARA, Mle 42 819 B, médecin, 1ère classe, 11e échelon, est nommé directeur des statistiques sanitaires ;

Monsieur Issa DIANDA, Mle 39 671 L, administrateur des services financiers, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur de l’administration et des finances du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo ;

Madame Salimata DRABO, Mle 49 176 A, médecin, 1ère classe, 9e échelon est nommée directrice régionale de la Santé du Sud-Ouest (Gaoua) ;

Monsieur Salif SANKARA, Mle 80 522 K, médecin épidémiologiste, 1ère classe, 4e échelon, est nommé directeur régional de la Santé de l’Est (Fada N’Gourma) ;

Monsieur Seydou M. OUEDRAOGO, Mle 53 418 D, médecin, 1ère classe, 5e échelon, est nommé directeur régional de la Santé du Nord (Ouahigouya).

F. Au titre du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation

Monsieur Moumouni Gilbert OUEDRAOGO, Mle 16 623 B, professeur linguiste, 3e classe, 5e échelon, est nommé inspecteur technique des services ;

Monsieur Noraogo Innocent ZABA, Mle 9 813 R, conseiller d’administration scolaire et universitaire, 2e classe, 7e échelon, est nommé inspecteur technique des services.

G. Au titre du ministère des Ressources animales

Monsieur Lassina OUATTARA, Mle 52 117 P, docteur vétérinaire, 1ère classe, 7e échelon, est nommé directeur général des services vétérinaires ;

Monsieur Mamadou PARE, Mle 26 903 V, docteur vétérinaire, 3e classe, 4e échelon, est nommé directeur de l’Ecole de lutte anti-tsé-tsé (ELAT) ;

Madame Lim-bamba Germaine MINOUNGOU, Mle 102 471, docteur vétérinaire, 1ère classe, 3e échelon, est nommée directrice du Laboratoire national d’élevage.

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A. Au titre du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale

Le conseil a adopté un décret relatif à la nomination des membres du comité d’éligibilité et du comité de recours de la Commission nationale pour les réfugiés (CONAREF).

Sont nommés membres du comité d’éligibilité de la CONAREF pour un mandat de trois (03) ans renouvelable les personnes dont les noms suivent :

Présidence du Faso Adjudant chef Dimbo TIEBA, gendarme.

Premier ministère Monsieur San Simon COULIBALY, Mle 118 864 R, conseiller des Affaires étrangères.

Ministère de la Défense nationale et des anciens combattants

Commandant Yaya TRAORE, officier de gendarmerie.

Ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale Monsieur Yemdaogo Eric TIARE, Mle 26 744 K, conseiller des affaires étrangères.

Ministère de la Justice Monsieur Boureima YAMEOGO, Mle 130 318 L, magistrat

Ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité Monsieur Jean Bosco KIENOU, commissaire principal

Ministère des Droits humains et de la promotion civique Monsieur Aristide Joël DJIGUIMDE, Mle 212 332 K, conseiller en droits humains

Ministère de la Santé Docteur Maurice Anwerkan HIEN, Mle 25 121 D, médecin de santé publique.

Est nommée membre du comité d’éligibilité de la CONAREF pour un mandat de trois (03) ans :

Madame Constance Marie Denise NOMBRE, Mle 27 418 J, administrateur des affaires sociales au titre du ministère de l’Action sociale et de la solidarité nationale.

Sont nommées membres du Comité de recours de la CONAREF, les personnes dont les noms suivent :




Ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants

Colonel Sidi PARE, magistrat militaire

Ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale

Monsieur Amadou DICKO, Mle 28 442 E, Conseiller des Affaires économiques.

Ministère de la Justice

Monsieur Bassirou NIGNAN, Mle 130 293 U, magistrat

Ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité

Monsieur Cyrille SANOU, commissaire principal de police.

B. Au titre du Ministère de la Communication

Le conseil a adopté un décret portant nomination d’administrateurs au conseil d’administration des Editions Sidwaya.

Au terme dudit décret, les personnes ci-après sont nommées administrateurs au conseil d’administration des Editions Sidwaya :

Présidence du Faso

Monsieur Adama ZOUG-NOMA, Mle 15 126 T, Administrateur des services financiers pour achever le premier mandat de monsieur Mansa OUNTANA.

Premier ministère Monsieur Hamado OUANGRAOUA, Mle 20 178 D, conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication pour achever le premier mandat de monsieur Cyriaque PARE.

Ministère de la Communication

Monsieur Soulémane OUEDRAOGO, Mle 26 222 T, Agent public pour achever le premier mandat de monsieur Hamado OUANGRAOUA.

C. Au titre du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat

Le conseil a adopté un décret portant nomination d’administrateurs au conseil d’administration de la Société de gestion de l’abattoir frigorifique de Ouagadougou (SOGEAO).

Au terme dudit décret, les personnes ci-après sont nommées membres du conseil d’administration de la SOGEAO.

Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat

Monsieur Yizoumou Justin YEHOUN, Mle 27 768 M, Conseiller des Affaires économiques.

Ministère des Ressources animales

Monsieur Jean Marie BATIEBO, Mle 74 821 L, Docteur vétérinaire.

D. Au titre du ministère des Infrastructures et du désenclavement

Le conseil a adopté un décret portant nomination d’un administrateur au conseil d’administration de l’Institut géographique du Burkina (IGB).

Au terme de ses délibérations, le conseil a marqué son accord pour la nomination du Commandant Gaston Eugène NIKIEMA, au poste d’administrateur représentant le ministère de la Défense nationale au sein du conseil d’administration de l’Institut géographique du Burkina pour un mandat de trois (03) ans.

E. Au titre du ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi

Le conseil a adopté trois (03) décrets portant renouvellement de membres, nomination de membres et de président au conseil de gestion du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA).

Au terme du premier décret, le mandat des personnes ci-après est renouvelé pour une période de trois (03) ans :

Ministère de l’Economie et des finances

Monsieur Rémy Léopold MALGOUBRI, Mle 29 799 U, Inspecteur du Trésor.

Ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale Madame Flore Doussou BARRO/TRAORE, Mle 57 932 F, Inspecteur du travail.

Le deuxième décret nomme les personnes ci-après membres au conseil de gestion du FAFPA.

Membres représentants l’Etat

Ministère de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi

Monsieur Mounirou FARTA, Mle 36 501 E, inspecteur de l’enseignement secondaire technique.

Ministère des Enseignements secondaire et supérieur

Madame Koudougou Jeannette VOKOUMA/TONDE, Mle 65 656 P, enseignante des lycées et collèges.

Ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat

Madame Wenlassida KABRE/KABORE, Mle 17 302 P, conseiller des affaires économiques.

Membre représentant le Secteur privé

Madame Odette CONGO/KANYILI, fondatrice d’établissement d’enseignement au titre du Conseil national du patronat burkinabè.

Membre représentant les Syndicats

Monsieur Yamba Georges KOANDA, technicien supérieur au titre des Organisations syndicales des travailleurs.

Membre représentant les Artisans

Monsieur Souleymane SEMDE au titre de la Fédération nationale des artisans du Burkina.

Membre représentant les Paysans

Monsieur Lancina BERTHE, riziculteur au titre de la Fédération nationale des organisations paysannes.

Le troisième décret nomme monsieur Rémy Léopold MALGOUBRI, Mle 29 799 U, président du conseil de gestion du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage pour un second mandat de trois (03) ans.//FIN

 

 


Vendredi 22 Juin 2012
Ouestaf News
Lu 1894 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 18/08/2017- Cap-Vert, Niger, Guinée, Burkina Faso :... https://t.co/sqh1wDaYnO
Samedi 19 Août - 02:34
Ouestafnews : Recouvrement des biens mal acquis : un travail d’hercule !: Ouestafnews- Plusieurs centaines de milliards FCFA... https://t.co/m88eus57ht
Vendredi 18 Août - 17:48
Ouestafnews : Rapport Ofnac 2014/2015 : Anne et Dia, partisans du président, narguent l’Ofnac:... https://t.co/iuZhDTNDGN https://t.co/A5BKRvKiCX
Vendredi 18 Août - 17:48

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #SierraLeone all our thoughts and sympathy to our brothers and sisters affected by this natural disater. We stand by you.
Jeudi 17 Août - 03:42
Hamadou Tidiane SY : #SierraLeone : pensées pieuses et solidaires à tous nos frères et soeurs de ce pays.
Jeudi 17 Août - 03:41

Derniers tweets
Momar Niang : #corruption #gouvernance #ouestaf Rapport IGE 2012 : Quand la Lonase finance la campagne de Wade https://t.co/w7829EJ4n9
Jeudi 17 Août - 21:37