Jeudi 2 Octobre 2014







Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Conseil des ministres du Mali du mercredi 02 janvier 2013 (le communiqué)

Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi 02 janvier 2013 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence du Président de la République par intérim, le Professeur Dioncounda TRAORE.


Après examen des points inscrits à l'ordre du jour, le Conseil a :
- adopté un projet de texte,
- entendu une communication et
- procédé à des nominations.

AU CHAPITRE DES MESURES REGLEMENTAIRES

Sur le rapport de du ministre des Mines, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant modification du décret du 21 juin 2012 fixant les conditions et les modalités d’application de l a loi portant Code minier.
 
Le secteur minier dans notre pays est régi par la loi du 27 février 2012 portant Code minier qui a introduit d’importantes innovations dans la gestion et la promotion du secteur.
 
Malgré ces avancés, le Code a révélé certaines insuffisances dans son application que les modifications proposées visent à prendre en compte.
 
Ainsi, le projet de décret fixe le montant de la taxe de délivrance et de renouvellement de l’autorisation d’exploitation artisanale traditionnelle ou mécanisée, et l’autorisation d’exploitation des petites mines et des mines industrielles.
 
Il procède également à l’harmonisation de l’impôt spécifique sur des produits miniers avec l’Impôt spécial sur certains Produits (ISCP) prévu par le Code général des Impôts.
 
 
AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS :

- Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Communication :

Colonel Moussa Balla KAMARA.

- Haut fonctionnaire de Défense auprès du Ministère de la Culture :

Colonel Mama Tiécoura DEMBELE.


- Directeur général de l’Office national des Anciens Combattants Militaires, Retraités et Victimes de Guerre du Mali :

Général de Brigade Amadou Sagafourou GUEYE.

- Directeur de l’Information et des Relation publiques des Armées :

Colonel Souleymane MAIGA.

- Directeur Adjoint de l’Information et des Relation publiques des Armées :

Commandant Souleymane DEMBELE.


AU TITRE DU MINISTERE DES MINES :

- Conseillers techniques :
Monsieur Seydou KEITA, Ingénieur de l’Industrie et des Mines ;
Monsieur Ousmane Mamadou KONATE, Ingénieur des Constructions civiles,
Monsieur Djibouroula TOGOLA, Ingénieur de l’Industrie et des Mines.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION, DE L’ALPHABETISATION ET DE LA PROMOTION DES LANGUES NATIONALES :

- Chef de Cabinet :
Monsieur Arsiké YATTARA, Inspecteur des Finances


- Chargés de mission :

Monsieur Hamadoun Ibrahima MAIGA, Juriste ;
Monsieur Boubacar DIALLO, Journaliste ;
Madame DIARRA Raky TALLA, Juriste.

AU TITRE DU MINISTERE DES MALIENS DE L’EXTERIEUR ET DE L’INTEGRATION AFRICAINE :

- Chef de Cabinet :
Monsieur Mahamadou SISSOKO, Professeur ;

- Chargés de mission :
Monsieur Mouctar SISSOKO, Juriste
Madame HAIDARA Oumou TOURE, Professeur ;
Monsieur Amadou Oumar DIALLO, Journaliste.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS :

- Secrétaire général :
Monsieur Amadou Aldiouma TOURE, Ingénieur des Constructions civiles.

- Chef de Cabinet :
Monsieur Gabouné KEITA, Ingénieur.
- Conseillers techniques :
Monsieur Issa Hassimi DIALLO, Ingénieur des Constructions civiles ;
Monsieur Alkaïdi Amar TOURE, Administrateur civil ;
Monsieur Hady NIANG, Ingénieur des Constructions civiles ;
Monsieur Mary TRAORE, Ingénieur des Constructions civiles ;
Monsieur Sina SANOGO, Ingénieur des Constructions civiles.

- Chargés de mission :
Monsieur El Hadj Oumar TALL, Journaliste ;
Monsieur Modibo Massaman TRAORE, Ingénieur ;
Monsieur Maley DANFAKHA, Ingénieur.

- Directeur des Finances et du Matériel :

Monsieur Souleymane Dioncounda DEMBELE, Inspecteur des Finances.

- Directeur général de l’Institut national de Formation en Equipement :

Monsieur Mohamed Saliha MAIGA, Professeur de l’Enseignement Supérieur


- Directeur général de l’Agence nationale de l’Aviation civile :

Monsieur Issa Saley MAIGA, Ingénieur de la Navigation Aérienne.

- Directeur général de l’Agence d’Exécution des Travaux d’Entretien routier (AGEROUTE) :

Monsieur Modibo KEITA, Ingénieur des Constructions civiles.

- Directeur général de la Cellule des Travaux routiers d’Urgence (CETRU) :

Commandant Abdourahamane OUOLOGUEM.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ARTISANAT ET DU TOURISME :

- Conseiller technique :

Monsieur Zoumana COULIBALY, Administrateur civil.

AU TITRE DU MINISTERE DU LOGEMENT, DES AFFAIRES FONCIERES ET DE L’URBANISME :

- Chef de Cabinet :
Madame THERA Fanta THERA, Ingénieur.

- Chargés de Mission :
Monsieur Abdoul Karim KONE, Ingénieur ;
Monsieur Missa SAMAKE, Ingénieur ;
Monsieur Amadou OMBOTIMBE, Professeur.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE :

- Chef de Cabinet :
Monsieur Moussa Doudou HAIDARA, Economiste.

- Conseillers techniques :
Monsieur Youssouf COULIBALY, Administrateur Civil ;
Monsieur Soumana SATAO, Administrateur du Travail et de la Sécurité sociale ;
Monsieur Djibril ONGOIBA, Inspecteur des Services économiques ;
Monsieur Baba Samba MAHAMANE, Administrateur civil.


- Chargés de Mission :
Monsieur Amadou KONATE, Journaliste,
Monsieur Jamal El OUMRANY, Economiste.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA FAMILLE, DE LA PROMOTION DE LA FEMME ET DE L’ENFANT :

- Conseiller technique :
Monsieur Abdoulwahidou MAIGA, Magistrat.

- Chargés de mission :
Monsieur Mahamane Mahalmadane TOURE, Professeur,
Madame Rhaichatou WALET ALTANATA, Journaliste.

- Directrice du Centre national de Documentation, d’Information sur la Femme et l’Enfant :
Madame Maîmouna COULIBALY, Professeur principal de l’Enseignement secondaire


AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DE L’ASSAINISSEMENT :

- Chef de Cabinet :

Monsieur Siaka Batouta BAGAYOKO, Ingénieur.

- Chargés de mission :
Monsieur Abdallah Ag IDIAS IMICK , Gestionnaire ;
Monsieur Demba COULIBALY, Gestionnaire ;
Madame Hati Younoussa MAIGA, Journaliste.

- Inspecteur en Chef Adjoint à l’Inspection de l’Environnement et de l’Assainissement :
Monsieur Oumar OUATTARA, Administrateur civil.
- Directeur national de l’Assainissement et du Contrôle des Pollutions et des Nuisances :

Monsieur Modibo DIALLO, Ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE :

- Chef de Cabinet :
Monsieur Paul Ismaël BORO, Professeur.


- Chargés de mission :
Monsieur Mamadou Lamine KONE, Juriste ;
Monsieur Prosper KY, Professeur ;
Monsieur Amadoun Youssouf TOURE, Administrateur civil.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : MINISTRE DELEGUE CHARGE DE LA DECENTRALISATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE :

- Chef de Cabinet :

Monsieur Ibrahim Assihanga MAIGA, Ingénieur de la Statistique

- Chargés de mission :
Monsieur Almami ALPHAMOYE, Juriste,
Madame Nana Aïcha CISSE, Assistant médical.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil des Ministres a examiné une communication relative à la Politique nationale de Nutrition

La nutrition est un aspect important du développement économique et social du pays et figure parmi les priorités du Gouvernement à travers les différents programmes et projets de sécurité alimentaire, de réduction de la pauvreté et de développement.
 
En dépit des efforts entrepris et des progrès enregistrés au cours de ces dernières années, la situation nutritionnelle dans notre pays n’est pas satisfaisante et le statut nutritionnel des groupes vulnérables que sont les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes et allaitant est préoccupant.

En effet, selon des enquêtes nutritionnelles, au plan national un enfant sur trois souffre de malnutrition chronique, plus d’un enfant sur dix de malnutrition aigue et près de14% de femmes enceintes et allaitant souffrent de déficit énergétique chronique. Toutes les régions et toutes les tranches d’âge sont affectées.

Aussi, en vue de minimiser les conséquences néfastes de la malnutrition sur la santé et le développement économique, le Gouvernement a, au sortir du Forum national sur la Nutrition tenu en 2010, entrepris l’élaboration d’une politique de nutrition.

La politique nationale de nutrition, objet de la présente communication, est un cadre de référence pour les différents intervenants dans le domaine de la nutrition et de la lutte contre la malnutrition qui ambitionne également de contribuer à rendre plus systématique la prise en compte des objectifs de nutrition dans les politiques et programmes de développement.

Elle a pour objectif de contribuer à assurer à chaque Malien un statut nutritionnel satisfaisant pour son bien-être et pour le développement du pays.

Pour sa mise en œuvre, la politique de nutrition sera traduite en deux plans quinquennaux successifs d’actions intersectoriels dont le premier devra démarrer au cours de la période 2013-2017.//FIN
 

 

Vendredi 4 Janvier 2013
Ouestaf News
Lu 1327 fois







Derniers tweets
Ouestafnews : #Ebola : la BAD met 150 millions dollars pour la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia.
Jeudi 2 Octobre - 09:00
Ouestafnews : Banque mondiale: Makhtar Diop, va ''temporairement'' quitter la vice -présidence pour l'Afrique, pour rejoindre la direction (communiqué).
Jeudi 2 Octobre - 03:32
Ouestafnews : Le Sénégalais Makhtar Diop va quitter la vice-présidence de la Banque mondiale (médias, RFM)
Jeudi 2 Octobre - 00:23