Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Contentieux électoral ivoirien : sommet extraordinaire de la Cedeao, deux prestations de serment à Abidjan

Ouestafnews - Un sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao, 15 pays) se réunira le mardi 7 décembre à Abuja pour examiner la situation en Côte d’Ivoire, a annoncé l’organisation sous régionale.


La convocation de ce sommet fait suite au contentieux électoral né du refus du candidat sortant, le
président Laurent Gbagbo, de céder son fauteuil après le deuxième tour de la présidentielle l’ayant opposé à l’ex-premier ministre Alassane Ouattara. Ce dernier a été proclamé vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI) mais que le Conseil constitutionnel dirigé par un allié du président Gbagbo Paul Yao Ndré, n’invalide les résultats de la CEI pour déclarer le président sortant vainqueur.

«La Cedeao condamne fermement toute tentative d’usurper la volonté du peuple de Côte d’Ivoire et en appelle tous les acteurs à accepter les résultats annoncés par la Commission électorale », affirme un communiqué de l’organisation sous régionale qui précise que le sommet extraordinaire des chefs d’Etats et de gouvernement aura comme « unique » point à son agenda « d’examiner la situation et de décider des actions à entreprendre », en conformité avec les textes de l’organisation.

Le communiqué ne précise aucune des actions envisageables, mais la Cedeao a eu par le passé à intervenir dans certains pays de la sous région, aussi bien au plan diplomatique (sanctions) qu’au plan militaire (intervention armée), en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée Bissau notamment.

En dépit d’une forte pression internationale lui demandant d’accepter sa défaite, le président Gbagbo soutenu par l’armée ivoirienne se considère comme le vainqueur de la présidentielle. Il a prêté serment au palais présidentiel, selon des correspondants de la presse étrangère accrédités à Abidjan. Son rival a fait de même en transmettant par courrier une lettre au Conseil constitutionnel, expliquant l’absence de cérémonie solennelle par les « circonstances » qui prévalent dans le pays, selon les mêmes sources.

Samedi 4 Décembre 2010
Ouestaf News
Lu 2299 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08