Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : attaque contre l’Onuci dont Gbagbo demande le « départ immédiat »

Ouestafnews - Le « président » ivoirien Laurent Gbagbo, dont la légitimité n’est plus reconnue par la Communauté internationale, a demandé ce samedi 18 décembre 2010 le « départ immédiat» de l’Opération des Nations unies en Côte d’ivoire (Onuci) qu’il accuse de « graves dérapages », alors que la Côte d’Ivoire fait face à une grave crise politique pour le contrôle du pouvoir.


La crise ouverte depuis le second tour de la présidentielle disputé le 28 Novembre 2010 oppose le président sortant (Laurent Gbagbo) et son rival Alassane Ouattara proclamé vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI) et reconnu comme vainqueur du scrutin par l’essentiel de la communauté internationale.

« L’Etat de Côte d’Ivoire considère que l’Onuci s’est rendue coupable de graves dérapages qui font d’elle indubitablement un agent de déstabilisation ayant contribué a diviser davantage le peuple ivoirien», a accusé le président Gbagbo, selon un communiqué lu sur les ondes de la Radio-télévision ivoirienne (RTI, publique) entièrement contrôlée par les partisans du président sortant.

Soutenu par les institutions qu’il a mises en place en dix ans de pouvoir, le président Gbagbo, en dépit d’une forte pression internationale et des menaces de sanctions, refuse de céder le pouvoir.

De son côté, l’Onuci, a annoncé avoir été victime d’une attaque à son siège dans la nuit du 17 au 18 décembre 2010, attaque attribué à des « hommes en tenue militaire, dans un véhicule civil », selon un communiqué parvenu à Ouestafnews.

Cet incident survient au lendemain d’une nouvelle tentative de médiation entreprise par le président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping, qui s’est rendu à Abidjan pour rencontrer les protagonistes de la crise ainsi que le représentant de spécial des Nations unies en côte d’Ivoire Young-Ji Choi.

Cette mission du diplomate africain n’a produit aucun résultat alors qu’à l’extérieur du pays les voix se multiplient pour demander le départ du président Gbagbo.

Samedi 18 Décembre 2010
Ouestaf News
Lu 2676 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Gambie : Jammeh en Guinée Equatoriale et des questions…: Ouestafnews- Après 22 ans de règne sans partage, Yahya... https://t.co/zyg30qq2mZ
Dimanche 22 Janvier - 13:17
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 20/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Yahya... https://t.co/BjwOB2iSDS
Vendredi 20 Janvier - 21:37
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #Jammeh est parti. C'est un fait. Son sort demain ? Que des conjectures!
Dimanche 22 Janvier - 13:24
Hamadou Tidiane SY : #Gambie y a-t-il des rivières à dompter à Malabo ?
Dimanche 22 Janvier - 13:20

Derniers tweets
Momar Niang : Adeosun: "We have no choice but borrow $29.9B" - Finance minister @PulseNigeria247 https://t.co/belJkq4lxJ
Dimanche 22 Janvier - 22:36
Momar Niang : RT @jftaveira1993: #Gambia: A lesson for African dictators https://t.co/jQ4FTBOZx0 #GambiaHasDecided
Dimanche 22 Janvier - 20:39