Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d'Ivoire: discours d'investiture d'Alassane Ouattara (texte intégral)


 
 
– Mesdames et Messieurs de la Presse,
– Chers Amis,
– Honorables Invités,
 
Je voudrais tout d’abord exprimer mes sincères remerciements au Président Yayi Boni, Président de la République du Bénin, Président de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine et au Président Macky Sall, Président de la République du Sénégal, Président de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, qui représentent nos deux Institutions régionales, l’UEMOA et la CEDEAO.
Messieurs les Présidents et chers Frères, je voudrais vous remercier d’avoir fait le déplacement d’Abidjan, malgré vos emplois du temps très chargés.
En prenant l’initiative de venir assister à cette prestation de serment, au nom de nos deux grandes Institutions régionales, à moins de 24 heures de la validation des résultats des élections par le Conseil Constitutionnel, vous nous témoignez, encore une fois, votre amitié, votre fraternité et votre solidarité.
Président Yayi Boni, Président Macky Sall, Chers Frères, chers Amis, merci d’être venus, Akwaba à tous les deux ainsi qu’à Madame Yayi Boni.
Je voudrais remercier, chaleureusement, le Président Barack Obama qui a bien voulu dépêcher Monsieur Thomas Shannon et Madame Linda Thomas-Greenfield pour le représenter à cette cérémonie. Merci d’être là.
Je voudrais, également, saluer la présence parmi nous de Madame Thérèse Houphouët-Boigny qui, non seulement, a effectué le déplacement depuis la Suisse pour remplir son devoir civique le 25 octobre dernier, mais a également tenu à assister à ma prestation de serment, exprimant ainsi toute l’affection qu’elle nous porte, à madame Ouattara et à moi-même. Merci Madame le Première Dame.
 
Mes chers compatriotes,
 
Le Conseil Constitutionnel a proclamé, le lundi 02 novembre, les résultats définitifs de l’élection présidentielle, qui s’est tenue le dimanche 25 octobre 2015.
 
En ce jour solennel du mardi 03 novembre 2015, date de ma prestation de serment pour mon deuxième mandat en tant que Président de la République de Côte d’Ivoire, je suis particulièrement heureux.
Je suis heureux, car notre pays a remporté une grande victoire, dont le mérite revient à chaque Ivoirien, à chacune et à chacun d’entre nous.
 
Je voudrais donc, chers compatriotes, vous exprimer toute ma gratitude et toute ma fierté.
 
En effet, la Côte d’Ivoire a pu démontrer au monde entier, qu’elle était capable d’organiser des élections dans la paix, sans aucune violence, sur toute l’étendue du territoire national.
Tous les candidats ont pu mener leur campagne, conformément aux règles démocratiques et au code de bonne conduite.
 
Notre Commission Électorale Indépendante (CEI) a été constituée de façon consensuelle et inclusive, avec pour la première fois, la participation de la Société civile et le même nombre de représentants pour l’opposition et la coalition au pouvoir.
Je me réjouis qu’elle ait pu travailler dans le calme, la sérénité et en toute indépendance.
 
Je profite donc, de cette opportunité, pour féliciter, au nom du peuple ivoirien, tous les membres de la Commission Electorale Indépendante.
 
Enfin, ces élections ont été reconnues par toutes les organisations de la Société civile de notre pays, ainsi que par l’ensemble de la communauté internationale comme crédibles, sincères, et justes.
 
Mes chers compatriotes,
 
Cette élection a prouvé la détermination des Ivoiriens à tourner la page de la violence; elle a démontré leur désir de voir notre pays entrer dans le cercle des grandes Nations démocratiques.
Je voudrais donc, vous remercier tous, pour votre comportement exemplaire durant ces élections.
 
Je remercie également toutes celles et tous ceux qui ont contribué à l’organisation et à l’observation de cette élection.
 
Je remercie les autres candidats, pour leur contribution au débat politique et la sagesse dont ils ont fait preuve en respectant le verdict des urnes.
 
Je dirais même qu’ils ont fait preuve d’un fair-play exceptionnel et exemplaire, en me félicitant dès la proclamation des résultats provisoires par la Commission Electorale Indépendante. Merci à vous.
 
Je voudrais aussi remercier, les Présidents, les Militants et Sympathisants des partis de la coalition du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la paix (RHDP) qui, en me désignant comme leur candidat unique, ont permis mon élection à la Présidence de la République dès le premier tour.
Je remercie, tout particulièrement, mon aîné, le Président Henri Konan Bédié, pour son soutien et ses conseils. Ces remerciements s’adressent également à Madame Henriette Konan Bédié.
 
J’associe à ces remerciements, mes deux Directeurs Nationaux de Campagne, Jeannot Ahoussou Kouadio et Amadou Gon Coulibaly, et leurs collaborateurs, ainsi que le Président du Conseil politique, Guillaume Soro, et le Président du Comité Bilan et Programme de Gouvernement, Daniel Kablan Duncan pour l’important travail qu’ils ont tous accompli à l’occasion de ma campagne.
Je remercie, bien évidemment, tous les membres de ma famille, ainsi que tous mes Amis pour leurs conseils avisés.
Je tiens à remercier tous les Ivoiriens qui m’ont réélu à la tête de notre pays, en me renouvelant leur confiance.
 
Je remercie également ceux qui ont voté pour les autres candidats. Et je tiens à leur réaffirmer que je continuerai d’être le Président de tous les Ivoiriens.
 
Enfin, je voudrais remercier ma tendre et gentille épouse, Dominique Ouattara, et mes Enfants pour leur soutien de tous les instants.
 
Mes chers compatriotes,
 
Pendant ces dernières années, nous nous sommes efforcés de mettre en œuvre un programme de sortie de crise.
Notre but était de renforcer la paix, la sécurité, la réconciliation et la cohésion sociale et, aussi, de relancer notre économie.
 
Au plan de la sécurité, nous avons restauré la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national. Ceci a permis aux Ivoiriens de retrouver une vie normale et de vaquer à leurs occupations, en toute sérénité. C’est le lieu de saluer, ici, le travail accompli par les Forces de Défense et de Sécurité.
Au plan de la cohésion nationale et de la réconciliation, nous avons lancé des appels aux exilés de la crise post-électorale; ces appels ont été entendus puisque des centaines de milliers d’entre eux sont rentrés en Côte d’Ivoire.
 
 
 
La Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation (CDVR) a pu travailler en toute indépendance et a remis son rapport final. Ces travaux ont été renforcés par la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes (CONARIV), permettant ainsi le lancement du processus d’indemnisation des victimes, conformément à nos engagements.
 
Au plan de la relance économique, nous avons réussi à remettre l’économie ivoirienne sur la voie de la croissance. C’est ainsi que nous avons pu créer, en seulement 4 ans, plus de 2 millions d’emplois.
 
Nous avons également augmenté les revenus de la grande majorité des Ivoiriens, tant en milieu rural, dans le secteur public, que dans le secteur privé.
 
Je voudrais profiter de cette occasion pour féliciter le Gouvernement, avec à sa tête le Premier Ministre, Daniel Kablan Duncan. Le travail accompli par l’équipe gouvernementale, en si peu de temps, est tout simplement exceptionnel.
 
Durant ce premier mandat et pendant la campagne présidentielle, j’ai visité les 31 régions de notre pays. Ces visites ont été l’occasion pour moi de voir, sur le terrain, les réalisations du Gouvernement.
 
Elles m’ont également donné l’opportunité d’échanger directement avec les populations, de mieux cerner les besoins et leurs attentes.
 
Mes chers compatriotes,
 
J’ai pu apprécier combien vos besoins sont importants, combien vos attentes sont grandes et légitimes.
 
J’ai vu à quel point vous appréciez de pouvoir travailler dans la paix et en toute sécurité.
 
Vous m’avez confirmé l’importance que vous attachiez à une justice équitable pour tous, à la bonne gouvernance dans la gestion des ressources publiques et à l’amélioration de votre qualité de vie au quotidien.
 
J’ai pu voir combien notre jeunesse demandait à être encadrée, afin de pouvoir travailler et jouer son rôle dans le développement de notre Nation.
 
Ces visites ont renforcé ma conviction que nous devons accélérer la distribution des fruits de la croissance, surtout pour les plus défavorisés de notre société.
 
De même, j’ai été conforté dans ma perception du rôle important des femmes dans notre société.
Enfin, lors de nos échanges durant mes visites, j’ai perçu votre message concernant la nécessité de renforcer le processus de réconciliation nationale. Certes, nous avons posé des actes en ce sens durant mon premier mandat, mais je m’accorde avec vous pour dire que tous les acteurs politiques doivent faire encore plus. Pour ma part, je le ferai, je continuerai à tendre la main.
 
C’est fort de tous ces constats que j’ai bâti ma vision pour la Côte d’Ivoire.
J’ai partagé cette vision avec vous, lors de la campagne présidentielle. Vous y avez massivement adhéré.
 
Je souhaite qu’ensemble, nous puissions la réaliser.
 
Mes chers compatriotes,
 
Notre rêve d’une Côte d’Ivoire en paix, telle que le Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny nous a léguée, est en train de se réaliser. En effet, seule une paix durable, des institutions fortes et un Ivoirien Nouveau qui place l’intérêt de la nation au-dessus de tout, permettront à notre pays d’entrer de façon irréversible dans le cercle des grandes Nations démocratiques et développées.
Une Côte d’Ivoire où le travail est une valeur reconnue et valorisée.
Une Côte d’Ivoire moderne, qui offre à son peuple des opportunités de lendemains meilleurs.
Une Côte d’Ivoire où les droits de tous les citoyens sont garantis par une justice qui est la même pour tous.
Une Côte d’Ivoire de paix et de sécurité avec des Forces de Défense et de Sécurité qui continueront, encore plus, à servir la cohésion nationale, à protéger les personnes, les biens et les activités économiques de notre pays.
Une Côte d’Ivoire enrichie par l’acceptation de sa diversité par tous les Citoyens.
 
Mes chers compatriotes,
 
Cette vision de notre Nation, qui se traduira par une Côte d’Ivoire Nouvelle, et un Ivoirien Nouveau, va nécessiter des changements dans nos Institutions, dans notre façon de travailler, dans notre façon de penser.
 
C’est dans ce contexte et conformément à la vision de la Côte d’Ivoire que je viens de partager avec vous, que je vais, dans les prochaines semaines, prendre deux grandes initiatives.
 
Tout d’abord, Nous devons renforcer notre processus de réconciliation nationale, par de nouvelles consultations que j’entreprendrai avec la CONARIV et les Autorités traditionnelles de notre pays.
 
Ce processus nous permettra d’accélérer la réconciliation des filles et des fils de notre pays.
 
Dans ce contexte, j’invite tous mes compatriotes, particulièrement les femmes et les hommes politiques, à saisir cette nouvelle opportunité de rassemblement de notre Nation.
Ensuite, le deuxième grand point, nous devons nous munir d’une nouvelle constitution qui doit garantir l’égalité de tous, la cohésion nationale, et la stabilité de nos Institutions. Les modifications que nous comptons apporter, vont tenir compte de notre histoire, de notre culture et des valeurs que nous voulons promouvoir pour la Côte d’Ivoire Nouvelle.
 
Mes chers compatriotes,
 
Je m’engage, à nouveau, à travailler à l’amélioration de vos conditions de vie.
Je m’engage aussi, à procéder à la transformation de notre économie, en mettant en œuvre des réformes visant à assurer un meilleur partage des fruits de la croissance. L’industrialisation que nous allons promouvoir aura pour socle la transformation de nos produits agricoles, pour générer des emplois, notamment pour les jeunes, tant en milieu urbain qu’en milieu rural.
 
Je m’engage à offrir à notre jeunesse encore plus d’emplois que par le passé.
 
Les bonnes perspectives économiques de notre pays doivent profiter en priorité à notre jeunesse, car elle est notre plus grande force, notre plus belle richesse.
Cette jeunesse, je l’ai rencontrée, je l’ai écoutée, je l’ai entendue.
Je suis confiant que des résultats encore plus probants seront obtenus et que nous allons assister à une réduction importante du chômage des jeunes dans les mois et les années à venir.
 
Mes chers compatriotes,
 
Dans la société que nous voulons bâtir, le rôle de la femme doit être reconnu à sa juste valeur. Il nous faut une plus grande représentativité des femmes dans les instances de direction et de décision. Je sais que cela ne se fera pas du jour au lendemain.

Néanmoins, je m’engage à œuvrer pour réduire les distorsions existantes, tant dans le secteur public que dans le secteur privé.
 
D’autre part, le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) sera augmenté, afin de permettre à un plus grand nombre de femmes de sortir de la précarité et de devenir autonomes.
 
Je m’engage, enfin, à réduire davantage la pauvreté en Côte d’Ivoire, et à soutenir les plus défavorisés de notre société.
 
Mes chers compatriotes,
 
En tant que Président de tous les ivoiriens, je lance un appel solennel à tous mes compatriotes afin que toutes leurs actions s’inscrivent dans le sens de la paix et du respect de nos Institutions.
C’est ensemble, dans la discipline et le travail que nous réussirons à ancrer notre pays dans le cercle des grandes Nations.
 
Fort de la confiance que vous venez de me témoigner, je suis déterminé à accomplir la mission que vous venez de me confier. Je n’ai aucun doute qu’ensemble , nous allons réussir.//FIN

Mercredi 4 Novembre 2015
Ouestaf News
Lu 1043 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 16/10/2017- Niger, Sénégal, Bénin, Liberia : diplomatie, droits... https://t.co/t9M6Zynv3C
Lundi 16 Octobre - 22:59
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 17/10/2017- Ghana, Côte d’Ivoire, Togo, Burkina Faso :... https://t.co/g8MTC9DnWF
Lundi 16 Octobre - 18:13
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 13/10/2017- Liberia, Niger, Nigeria : élections, Georges Weah,... https://t.co/qlEPuzbLLe
Vendredi 13 Octobre - 22:55

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #humanisme #Paix #violence Facebook, qui n'oublie rien (lol), me rappelle que j'avais posté le texte ci-dessous... https://t.co/HmM0iqREHd
Jeudi 12 Octobre - 18:46
Hamadou Tidiane SY : La patience comme arme et la lucidité comme compagne. Le reste viendra.
Mercredi 11 Octobre - 00:28

Derniers tweets
Momar Niang : #kebetu #Cinéma : « Songho » où la musique à la folie https://t.co/rhQNx4vc6X
Vendredi 13 Octobre - 19:07
Momar Niang : #Liberia : les risques d’un retour à l’instabilité sont « minimes » (analyste) https://t.co/H59ggKHhMP
Mardi 10 Octobre - 19:31