Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : encore une nouvelle date pour la présidentielle : « 31 octobre », selon Soro

Ouestafnews – Le gouvernement ivoirien vient d’annoncer une nouvelle date, celle du 31 octobre 2010, pour la tenue d’une présidentielle que les Ivoiriens attendent depuis 5 ans, et qui a déjà été reportée à maintes reprises.


« Sur proposition de la Commission électorale indépendante ( CEI), le Conseil (des ministres) a délibéré et a arrêté la date du 31 octobre 2010, comme étant la date de la convocation du collège électoral », a affirmé le premier ministre ivoirien Guillaume Soro dans une déclaration faite à la presse postée et postée sur le site officiel du gouvernement.

L’annonce de cette date pour la présidentielle survient après d‘intenses pressions de la part des citoyens et de la société civile ivoirienne.

La présidentielle ivoirienne est très attendue par les populations qui espèrent qu’elle sortira le pays d’une longe impasse politico-institutionnelle qui maintient le président Laurent Gbabgo au pouvoir, alors que son mandat a, de fait, expiré depuis 5 ans.

Le dernier blocage en date a porté sur la guéguerre autour du fichier électoral, mais la CEI a récemment annoncé, le « traitement de ce contentieux » à compter du 20 juillet 2010.

C’est en profitant de ce contentieux, que le président Gbagbo avait en février 2010, pris la décision de dissoudre le Gouvernement et la CEI, reportant de fait la présidentielle qu’on espérait alors tenir vers mars 2010.
Le président accusait le président de la Commission électorale de l’époque (Rober Beugré Mambé) de fraudes sur plus de 429.000 personnes, illégalement inscrites sur les listes électorales.

Cette décision faisait suite à un très long bras de fer entre le camp présidentiel et le président de la CEI qui refusait de démissionner sur injonction du chef de l’Etat.


La Côte d’Ivoire vit une crise politique majeure depuis septembre 2002 lorsque des opposants au régime en place ont lancé une attaque armée contre le pouvoir dans plusieurs localités du pays.

La prise du pouvoir avait échoué, mais les assaillants avaient pu prendre contrôle de la partie nord de la Côte d'Ivoire, scindant le pays en deux.

Depuis, plusieurs négociations ont eu lieu, plusieurs accords de paix signés et des élections programmées à maintes reprises, sans jamais être tenues.

Selon certains analystes, le président Gbagbo ne veut en réalité organiser une élection que le jour où il sera « sûr de sa victoire », son alliance avec les Forces nouvelles (ex-rébellion) et le partage du pouvoir avec ces derniers ayant mis son régime hors de danger.

Vendredi 6 Août 2010
Ouestaf News
Lu 2267 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Conseil des ministres du Sénégal du 18 janvier 2017 (le communiqué): Le Président Macky SALL a réuni le Conseil... https://t.co/EtgfhNh7nr
Jeudi 19 Janvier - 14:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 19/01/2017 - Gambie, Togo, Mali, Côte d’Ivoire, Niger, Burkina Faso,... https://t.co/A00XekCUS0
Jeudi 19 Janvier - 14:08
Ouestafnews : Conseil des ministres de Côte d'Ivoire du 18 janvier 2017 (le communiqué): Le mercredi 18 janvier 2017, un... https://t.co/o75xji4fIy
Jeudi 19 Janvier - 12:48

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Une belle prière contre nos propres faiblesse et égoïsmes. Amine. https://t.co/xhHSJNT1Jt
Jeudi 19 Janvier - 14:56
Hamadou Tidiane SY : Incongruité.... https://t.co/BgKJ3K6bt7
Jeudi 19 Janvier - 14:52

Derniers tweets
Momar Niang : #Gambie: les forces de la cedeao en position, arrivée de 800 soldats nigérians au Sénégal (source RFM)
Mercredi 18 Janvier - 18:00
Momar Niang : #Gambia top judge pulls out of inauguration challenge https://t.co/TU8Q4kUsom
Lundi 16 Janvier - 20:18