Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : l’Ouest, chemin de la réconciliation


Ouestafnews - La Côte d’Ivoire reste toujours très fragile au plan sécuritaire, selon l’ONG International Crisis group (ICG) qui recommande au gouvernement ivoirien d’étendre ses initiatives pour la réconciliation nationale à la partie ouest du pays, où la violence sévit toujours.


« Les initiatives du gouvernement ivoirien pour réduire les tensions politiques et promouvoir la réconciliation nationale doivent être étendues au Grand Ouest », indique le rapport d’ICG publié ce mardi 28 janvier 2014.

Pour les auteurs de ce texte le gouvernement doit remanier le dispositif de sécurité en place dans les régions ouest du Cavally et le Guémon en remplaçant « l’ensemble des officiers et sous-officiers issus de la rébellion des Forces nouvelles et sur lesquels pèsent des soupçons de violations graves des droits de l’homme dans la région ».

Cette partie du pays, frontalière avec le Liberia a été un des principaux foyers de la violence postélectorale qui a émaillé le pays entre fin 2010 et avril 2011, faisant un bilan officiel de 3000 morts. Près de trois ans après cette crise, l’ouest reste une zone d’instabilité et de violence, d’après ICG.

Selon Rinaldo Depagne, directeur du projet Afrique de l’Ouest, au niveau ICG « le Grand Ouest cumule des problèmes fonciers, sécuritaires et identitaires (…) ces tensions ont souvent mené à des confrontations violentes, même après la crise postélectorale, et le gouvernement a été incapable de s’attaquer aux causes profondes de la violence ».

L’ONG, invite à cet effet les autorités ivoiriennes, notamment la justice à faire preuve d’impartialité.

« A ce jour, les graves crimes qui ont touché des membres de groupes ethniques considérés comme favorables au président Gbagbo (l’ancien président Laurent Gbagbo) n’ont pas été jugés », déplore ICG qui estime que pour stabiliser les régions ouest, le pouvoir en place à Abidjan doit en priorité faire la lumière sur ces crimes de masse tout en adoptant d’autres mesures importantes.

Lors de la crise post-électorale, les auteurs présumés de crimes ont été répertoriés dans les deux camps, celui de l’actuel président Alassane Ouattara, soutenus par les Forces nouvelles aussi bien chez les fidèles de Laurent Gbagbo, l’ex-président.

Ce rapport est publié au moment même où le pouvoir en place multiplie les actes d’apaisement envers le Front populaire ivoirien (FPI, parti de l’ex-président Gbagbo aujourd'hui en détention à la Haye (Pays Bas) où il attend d'être jugé.

Ainsi, le lundi 27 janvier 2014, la liberté provisoire a été accordée à 32 détenus dits « pro-Gbagbo », qui étaient en prison depuis deux ans, indique l’Agence France presse (AFP), citant des sources proches de l’ancien président.

Par ailleurs le gouvernement a promis de ne pas automatiquement arrêter les milliers d’exilés qui s’engageraient à revenir dans leur pays. Pour donner l’exemple, Marcel Gossio, ancien directeur général du Port autonome d’Abidjan, soupçonné d’avoir financé l’ancien régime, est rentré du Maroc le 17 janvier 2014, sans être inquiété. Une semaine plus tard, quelques 1.300 militaires exilés ont été officiellement reçus lors d’une cérémonie marquant leur retour au pays.

Mardi 28 Janvier 2014
Ouestaf News
Lu 275 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Mali: conseil des ministres du 21 juin 2017 (le communiqué): Le Conseil des Ministres s’est réuni en session... https://t.co/1ml5Xjk8sS
Mercredi 21 Juin - 23:28
Ouestafnews : Côte d'Ivoire: conseil des ministres du 21 juin 2017 ( le communiqué): Le mercredi 21 juin 2017, un Conseil des... https://t.co/5OcUk6APSP
Mercredi 21 Juin - 22:53
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 21/06/2017- Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Bénin : G5 Sahel,... https://t.co/7mugMSrWeC
Mercredi 21 Juin - 18:08

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Je me demande ce que les médias occidentaux auraient dit de la reine d'Angleterre si elle était une Reine "africaine"
Mercredi 21 Juin - 23:43
Hamadou Tidiane SY : Les journalistes ont donc oublié les 47 listes pour se pencher sur leur code! Tant mieux, non ?
Mercredi 21 Juin - 23:12

Derniers tweets
Momar Niang : #ouestafnews #Mali, "Nigeria, #Sénégal, #Côte d’Ivoire : référendum, report, démographie, santé, transport aérien…) https://t.co/fQgg6oBI6U
Mercredi 21 Juin - 23:53
Momar Niang : #ouestafnews #Nigeria, #Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali : #G5Sahel, référendum, médias, régulation, fiscalité …) https://t.co/5tYg7zSwzC
Mardi 20 Juin - 22:58