Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : législatives d’ici la fin de l’année et nouvelle constitution promet Ouattara

Ouestafnews - Le président Ivoirien Alassane Ouattara a annoncé ce vendredi 13 mai 2011 à Dakar la tenue d’élections législatives d’ici la fin de l’année, ainsi qu’une nouvelle constitution, le tout dans le but de renforcer les institutions de son pays mises à mal par une décennie de conflit politico-militaire et une meurtrière crise postélectorale.


« Nous allons faire des élections législatives d’ici la fin de l’année… » a affirmé le président ivoirien qui s’exprimait devant ses compatriotes vivant au Sénégal, premier pays à l’accueillir depuis qu’il a effectivement pris le pouvoir des mains du président Laurent Gbagbo aujourd’hui en résidence surveillée après s'être obstinément accroché au pouvoir de décembre 2010 à avril 2011.

« La démocratie implique le respect des règles sur lesquelles nous nous sommes mis d’accord », a renchéri le président ivoirien, qui prend en charge le destin d’un pays meurtri, divisé et où les forces militaires continuent de faire la loi.

Outre les législatives, le président Ouattara a aussi annoncé un projet de nouvelle constitution qui, souligne-t-il, « va régler les problèmes du passé et anticiper sur ceux du futur », appelant « tous les Ivoiriens à un examen de conscience ».

Depuis l’an 2000, lorsque le président Gbagbo a pris le pouvoir à l’issue d’une élection qu’il jugeait lui-même « calamiteuse », les processus électoraux ivoiriens ont tendance à déboucher sur des impasses. Gbagbo était arrivé au pouvoir après de violentes manifestations de rue et un véritable coup de force alors que les résultats définitifs n’étaient pas encore proclamés.

S’en suivra une décennie pendant laquelle le scrutin présidentiel fut reporté plusieurs fois, permettant à Gbagbo de rester au pouvoir, jusqu’à son arrestation le 11 avril 2011, alors que le pays venait de vivre un autre scrutin qui le conduisit au second tour face a son rival Ouattara.

Au lendemain de ce second tour organisé en novembre 2010, la Côte d’ivoire aller connaître le scénario inédit de deux présidents « proclamés », Laurent Gbagbo par le Conseil constitutionnel et Alassane Ouattara par la commission électorale indépendante (Cei).

Ouattara fut reconnu comme « seul » président par la quasi-totalité de la communauté internationale y compris l’Union africaine et la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

Le contentieux allait plonger le pays dans une nouvelle crise sociopolitique très violentec’est par les armes que Ouattara finira par chasser son prédécesseur du pouvoir et procéder à son arretsation le 11 avril 2011.



Vendredi 13 Mai 2011
Ouestaf News
Lu 2416 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Nigeria: la santé de Buhari inquiète: Ouestafnews-  Le président Muhammadu Buhari a de nouveau prolongé son... https://t.co/EoOzYamVbi
Mercredi 22 Février - 23:38
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 21/02/2017 : Burkina Faso, Gambie, Nigeria, Côte d’Ivoire : santé,... https://t.co/9UQNKxj6Tk
Mardi 21 Février - 21:52
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @DiagolaO @PanosAO A nous qui croyons encore à l'indépendance, à la pureté et à la beauté de notre métier de le défendre #artivistes #media
Mercredi 22 Février - 23:50
Hamadou Tidiane SY : Nigeria: la santé de Buhari inquiète https://t.co/jEo8IJ0M55
Mercredi 22 Février - 23:41

Derniers tweets
Momar Niang : #Nigeria: la santé de #Buhari inquiète https://t.co/Nx9hpI3iLZ
Jeudi 23 Février - 01:54
Momar Niang : #factcheck - Croissance moyenne de 6% au #Niger : les chiffres qui confortent Mahamadou #Issoufou https://t.co/PfNvZyQYuj
Mercredi 22 Février - 16:28