Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Côte d’Ivoire : les USA veulent la présidentielle en 2009, blocage du recensement des électeurs

Ouestafnews - Les Etats-Unis d’Amérique ont affirmé que l’organisation d’une élection présidentielle, plusieurs fois reportée, est « techniquement possible » en 2009, alors même que la Commission électorale indépendante (CEI) venait d’annoncer un énième blocage dans le processus d’identification et de recensement des électeurs.


« Les Etats-Unis sont convaincus que l’élection présidentielle longuement retardée est techniquement possible en 2009 » affirme un communiqué du département d’américain daté du 30 mars et transmis à Ouestafnews.
Notant les progrès accomplis, avec notamment le recensement de 5,7 millions d’électeurs, Les Etats-Unis en « appellent à toutes les parties concernées pour qu’elles prennent les mesures qui s’imposent afin d’assurer la tenue d’élections crédibles».
Le gouvernement ivoirien a été directement interpellé dans le communiqué qui lui demande de « renouveler son engagement » à organiser des élections en 2009.
Cet appel des USA intervient au lendemain de l’annonce à Abidjan par la CEI du report des opérations de recensements prévus à « l’extérieur » du pays.
La CEI a en effet annoncé le 29 mars que « le démarrage de l’opération d’identification de la population et de recensement électoral à l’extérieur est reportée à une date ultérieure », selon un communiqué parvenu à Ouestafnews.
L’organisme chargé de la préparation du processus électoral ivoirien explique ce report par « des raisons liées à des contraintes d’ordre financières rencontrées par l’un des opérateurs techniques, à savoir la Sagem Sécurité ».
C’est la Sagem qui fournit le matériel utilisé pour ces opérations d’identification et de recensement.
Les tentatives d’Ouestafnews d’entrer en contact avec des responsables de la société sont restées vaines.
Depuis l’éclatement d’une crise politico-militaire en septembre 2002, la Côte d’Ivoire est dans une impasse en dépit de la signature de plusieurs accords de paix.
Aujourd’hui, à la faveur d’un accord signé en le 4 mars 2007, dit Accord politique de Ouagadougou, le président Laurent Gbagbo (dont le mandat a expiré depuis) partage le pouvoir avec ses anciens ennemis des Forces Nouvelles (FN, ex –rébellion).
Ces FN tiennent toujours le nord du pays et leurs promesses de désarmer leurs troupes tardent à se réaliser.

Lundi 30 Mars 2009
Ouestaf News
Lu 1332 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08