Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Crise financière internationale : les craintes de la BCEAO pour la zone UEMOA

Ouestafnews - La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a exprimé ses inquiétudes de voir certaines activités économiques au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) être affectées par la crise financière internationale.


Jusque là, les experts africains sont partagés sur l’impact réelle de cette crise sur les économies africaines, les un estimant que l’Afrique est trop « déconnectée » des marchés internationaux pour en subir les contrecoups, alors que d’autres – plus nombreux- sont d’avis que l’Afrique ne peut en aucune façon échapper à une crise qui secoue la planète entière.
« Le recul de la demande étrangère induite par la crise économique mondiale est de nature à affecter l’activité des secteurs tournés vers l’extérieur », a ainsi affirmé la BCEAO dans un communiqué transmis à Ouestafnews.
L’annonce a été faite à l’issue d’une réunion du conseil d’administration de la banque tenue le 26 mars à Abidjan lors de laquelle la Banque s’est dit « préoccupé de l’impact de cette évolution sur la croissance économique, les finances publiques et les comptes extérieurs de l’Union ».
Aussi les administrateurs ont-ils demandé aux dirigeants de la Banque d’envisager l’application de « mesures complémentaires à la suite des conclusions attendues des travaux en cours au plan communautaire sur l’évaluation de l’impact de la crise » dans les économies de l’Union.
En octobre 2008, au plus fort de la crise sur les marchés boursier mondiaux, la BCEAO annonçait la mise sur pied d’un comité de veille le gouverneur de l’institution sous Philippe-Henry Dacoury-Tabley disait à l’époque que ''l'analyse montre que les effets directs de la crise sont négligeables''.
La BCEAO estimait alors que le système bancaire ouest africain est indemne « des effets dits ‘toxiques’» mais envisageait déjà que ce système « pourrait être affecté par la dégradation de l’environnement économique peu favorable».
La BCEAO est la banque d’émission des 8 pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Niger, le Togo, et le Sénégal.

Vendredi 27 Mars 2009
Ouestaf News
Lu 2502 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : #Internet #TIC #Coupure #Afrique #Ouestaf L'Afrique a perdu environ 133 milliards de francs CFA entre 2015 et... https://t.co/5Y20S9ZTJ6
Jeudi 23 Novembre - 20:19
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 22 novembre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est réuni mercredi, l… https://t.co/EP1EF8QTih
Jeudi 23 Novembre - 16:55
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 23/11/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Bénin, Sénégal : agricult… https://t.co/4SYc8GK0wD
Jeudi 23 Novembre - 16:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @ejcnet: Join us at News Impact in Brussels #NISBXL to discuss how the past year changed the relationship between politics and news! Mor…
Mercredi 22 Novembre - 17:10
Hamadou Tidiane SY : #ajstream : never understood the decision (from the Mo foundation) to award these huge amounts to ex-leaders consid… https://t.co/IGfJtiJsoa
Mardi 21 Novembre - 15:39

Derniers tweets
Momar Niang : #africacheck #ouestaf : 133 milliards CFA perdus à cause des coupures d’internet ? https://t.co/VP1apNm35s
Jeudi 23 Novembre - 19:42
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de Afrique du Sud la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/DqOgfqjJrM
Jeudi 23 Novembre - 19:03