Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Déclaration des observateurs de la CEDEAO au 2nd tour de la présidentielle sénégalaise (Texte intégral)


1.     A l’issue du premier tour de l’élection Présidentielle du Sénégal tenu le 26 Février 2012, le Président de la Commission de la CEDEAO, S.E.M. Kadré Désiré Ouédraogo a, en application des dispositions pertinentes du Protocole Additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, déployé une Mission d’Observation de cent (100) membres pour observer le second tour de l’élection Présidentielle du 25 Mars 2012.
 
2.       Dirigée par  S.E.M. Koffi Sama, Ancien Premier Ministre de la République Togolaise, cette Mission s’inscrit dans le prolongement des efforts d’accompagnement de la CEDEAO pour l’aboutissement d’un processus électoral crédible et transparent devant  consolider la paix et la démocratie dans ce pays.
 
3.     Avant le jour de vote, le Chef de Mission a rencontré respectivement le Ministre en charge des Elections, le Ministre de l’Intérieur, les responsables  de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), le Président de la Commission Nationale de Recensement des Votes ainsi que les deux canditats en lice pour le second tour de l’élection Présidentielle à savoir S.E.M Abdoulaye Wade de la Coalition Fal 2012 et M. Macky Sall de la coalition Bennoo Bokk Yakaar. Il a également rencontré les leaders du Mouvement du 23 juin (M23), les représentants des groupes d’observateurs nationaux puis mené des consultations avec les Chefs des Missions d’Observation de l’Union Africaine, de l’UEMOA et de l’Union Européenne.
 
4.     Ces consultations ont permis à la Mission de s’informer des efforts déployés pour améliorer les conditions organisationnelles et sécuritaires du scrutin. Outre les mesures destinées à rendre disponible le matériel électoral dans les différentes régions, la Mission a été informée  des dispositions prises pour renforcer la sécurisation du materiel electoral, des lieux de vote et des agglomérations dans le but de garantir l’expression libre du suffrage. Par ailleurs, elle a pris note de l’engagement de toutes les parties prenantes à veiller à ce que le scrutin se déroule dans les mêmes conditions de paix et de sérenité observées au cours du premier tour. La Mission a particulièrement noté l’amélioration significative de l’environnement électoral au regard du climat relativement apaisé dans lequel s’est déroulée la campagne électorale même si quelques incidents ont été relevés au cours de cette période.
 
5.     Sur la base des informations recueillies par les équipes déployées dans les quatorze régions administratives du Sénégal, la Mission a constaté au cours du processus:
 
  •   Le démarrage ponctuel du scrutin dans presque tous les bureaux de vote ;
  •   L’ordre, la sérénité et la cordialité qui ont prévalu tout au long du processus de vote ;
  •   La disponibilité du matériel électoral adéquat dans les bureaux de vote ;
  •   La maîtrise des procédures par les agents électoraux et leur aptitude à faciliter les opérations de vote ;
  •   La présence effective des représentants des deux candidats dans les bureaux de vote ;
  •   La présence effective des forces de l’ordre et de sécurité dans les lieux de vote et ce, dans toutes les régions ;
  •   La mobilisation des électeurs dans la matinée mais qui n’a pas été très soutenue dans l’après midi ;
  •   Le bon déroulement du processus de dépouillement et de décompte des voix conformément à la loi électorale.
6.     De façon générale, la Mission n’a relevé aucune entrave ni incident majeurs susceptibles d’entacher la régularité du scrutin. En attendant la fin du recensement des votes, qui par ailleurs est en cours d’observation dans certaines régions (Dakar, Thiès, Diourbel, Fatick, Kaolack, Kaffrine), la Mission estime que, l’élection Présidentielle du 25 mars 2012 respecte dans l’ensemble les conditions de liberté, d’équité et de transparence.
 
7.     Par conséquent, la Mission de la CEDEAO salue les efforts déployés par les autorités sénégalaises et toutes les autres  parties prenantes  pour assurer, dans le calme, la paix et la transparence, le bon déroulement du scrutin. Elle se félicite surtout du sens du devoir civique des sénégalais qui se sont déplacés de manière disciplinée pour exercer leur droit de vote.  La participation des femmes est à souligner et mérite également d’être saluée.
 
8.     La Mission adresse ses félicitations à la CENA pour les améliorations portées dans le contrôle des opérations et aux agents électoraux pour l’efficacité avec laquelle ils ont conduit le processus. Elle se félicite également du comportement exemplaire et républicain dont les forces de l’ordre ont fait preuve au cours du processus de vote.

9.     La Mission estime que le présent scrutin marquera certainement un pas supplémentaire vers la consolidation des acquis démocratiques et la stabilité politique du Sénégal. Elle  en appelle à la conscience collective de tous les sénégalais qui doivent placer d’abord l’intérêt supérieur de la Nation dans l’aboutissement de ce processus électoral.

10.  Dans cette perspective, la Mission prend note des félicitations adressées par S.E.M Abdoulaye Wade à M. Macky Sall avant la proclamation officielle des résultats. Elle salue cette grandeur d’esprit du Président Wade qui vient ainsi confirmer la tradition démocratique du Sénégal et préserver l’unité du pays bâtie historiquement sur des valeurs de paix et de tolérance. La Mission exhorte tous les sénégalais à garder ce même état d’esprit tout au long du processus en veillant, à tout moment, au respect de l’ordre et de la discipline.

11.  La Mission espère que les conditions de liberté, d’équité et de transparence de la présente élection Présidentielle ouvriront la voie aux prochaines échéances électorales qui permettront de garantir l’expression de la pluralité démocratique. Par conséquent, elle exhorte toutes les forces vives de la Nation à œuvrer de manière consensuelle pour la préparation de ces échéances électorales et à promouvoir l’approche inclusive pour le développement socio-économique du pays.

12.  La Mission d’observation de la CEDEAO remercie les autorités sénégalaises, la CENA et le peuple sénégalais pour leur collaboration et pour toutes les mesures d’ordre logistique et sécuritaire prises en vue de faciliter le déploiement des observateurs et leur permettre d’accomplir efficacement  leur  mission.
 
Fait à Dakar, le 26 Mars 2012.//FIN

Mardi 27 Mars 2012
Ouestaf News
Lu 686 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 18/10/2017- Burkina Faso, Togo, Sénégal : manifestation,... https://t.co/pUTZNZ0uqq
Mercredi 18 Octobre - 22:54
Ouestafnews : La variole du singe apparaît au Nigeria : de quoi cette maladie est-elle le nom?: Ouestafnews - L’orthopoxvirose... https://t.co/VA976YtP0Z
Mercredi 18 Octobre - 21:04
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 17/10/2017- Sénégal, Mali, Nigeria : mines, ITIE, revenus,... https://t.co/PVp2mxw19q
Mardi 17 Octobre - 22:35

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : La variole du singe apparaît au Nigeria : de quoi cette maladie est-elle le nom? https://t.co/xU9kUft712
Mercredi 18 Octobre - 22:49
Hamadou Tidiane SY : RT @jonfavs: Honestly, the most philanthropic thing some rich billionaire could do for the world is buy Fox News and destroy it. https://t.…
Mercredi 18 Octobre - 22:18

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40