Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Deux banques africaines au secours de la Société africaine de raffinage (SAR)

Ouestafnews – La Société africaine de raffinage (Sar, société publique sénégalaise) vient d’obtenir un financement d’un montant global de 194 milliards de FCFA grâce au concours de deux banques africaines.


Les conventions de financement ont été signées à un moment où le secteur énergétique sénégalais connaît une crise profonde. Elles ont été signées avec la United Bank for Africa (UBA), à capitaux majoritairement nigérians, pour un montant de 153 milliards de FCFA d’une part, et d’autre part pour un montant de 41 milliards FCFA avec Ecobank, une banque ouest africaine à ses débuts, qui se veut « panafricaine » aujourd’hui.

« Par ce financement important dans le secteur de l’énergie, Uba se pose désormais en acteur financier incontournable en Afrique de l’Ouest », affirme, dans un communiqué transmis à Ouestafnews,la banque nigériane dans présente à Dakar depuis plus d’un an.

Pour le ministre sénégalais de l’énergie Samuel Sarr, cité par le quotidien pro-gouvernemental Le Soleil, ce partenariat exemplaire entre la Sar et ces deux institutions bancaires régionales va « ouvrir une nouvelle ère de développement pour la société » qui, ces dernières années, a connu de multiples crises de trésorerie.

A travers cette opération, les responsables de la Sar espèrent « renouer avec la croissance », ceci après la recapitalisation de la société en 2010 grâce au groupe saoudien Bin Laden, qui y a investi 250 milliards de FCFA.

Une extension et une modernisation de la raffinerie sont même envisagées, avec une augmentation de la capacité de stockage « de 1,2 Tonne à 3 voire 4 tonnes d pétrole brut », selon le Soleil.

Selon les analystes, cette opération, constitue un signe supplémentaire, de la perte de vitesse des banques françaises, sur les marchés ouest africains, et notamment au Sénégal, où jusqu’à récemment elles jouaient le rôle de leader. Un rôle que leur disputent désormais les banques à capitaux africains.

Jeudi 2 Septembre 2010
Ouestaf News
Lu 2543 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Comment te dire adieu… (En hommage à Aminata Sophie Sièye): Il y a un an s'en allait Aminata Sophie Dièye. Une... https://t.co/ne7qndYaGH
Dimanche 19 Février - 02:47
Ouestafnews : Crise du cacao en Côte d'Ivoire: le GNI souligne l'urgence de rassurer les marchés financiers (communiqué): Le... https://t.co/STPF1sSzr1
Vendredi 17 Février - 21:31
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 17/02/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Nigeria, Mali : Adama Barrow,... https://t.co/1Rt789L16A
Vendredi 17 Février - 17:46

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #USA #diplomatie : que se serait-il passé si #Trump était un président africain ou latino-amércain?
Mardi 21 Février - 16:36
Hamadou Tidiane SY : Beaucoup de travail, mais en fin de compte une très, très belle journée. Les curieux, passez votre chemin.
Dimanche 19 Février - 21:45

Derniers tweets
Momar Niang : #kebetu- APS - Deux ans de prison dont six mois ferme contre Barthélémy Dias https://t.co/iX2UoTzF9h
Jeudi 16 Février - 11:47
Momar Niang : First India-Africa Dialogue and Media Briefing on Air Quality and Mobility https://t.co/xcVUstwc9y
Mardi 14 Février - 18:52