Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Deux cent millions FCFA pour DVD ! Oui c'est arrivé (LIBRE OPINION)

On a beau dire, on a beau dénoncer, les relations France-Afrique révèlent toujours de rocambolesques surprises et de succulentes anecdotes. Et l'on aurait pu se contenter d'en rigoler - si cela ne coûtait à ce "pauvre" continent, hélas, ses maigres ressources.
Si ce ne sont les énigmatiques conseillers politiques, ce sont les soi-disant experts en communication, pseudo-lobbyistes et autre vendeurs d'illusion qui viennent tous proposer leurs services à des prix hors-normes à une élite politique dupe -- si ce n'est simplement de vieux retraités qui viennent se recycler et se bronzer sous le soleil d 'Afrique.
De Dakar à Ouagadougou, d'Abidjan à Niamey le stratatgème est toujours le même, et il fait toujours mouche.
Ouestaf publie ici les réflexions d'Ousmane SOW, suite à une affaire de film DVD facturé à 200 Millions...


Par Ousmane Ousmane SOW, journaliste canado-malien, romancier et essayiste

Deux cent millions de F CFA à un touriste de l'Afrique pour bricoler un DVD qui peut être fait par une boîte locale à moins de 10 millions, cela nous donne une idée exacte des eaux troubles dans lesquelles nagent certaines personnes qui occupent des postes prestigieux dans ce pays.
Le jeudi 10 mai 2007, dans le douillet confort d'un hôtel de Bamako, le Gotha bamakois s'est réuni pour visionner un vulgaire film couché sur DVD et pompeusement intitulé : « Mali, l'avenir en construction » . L'homme-orchestre de cette sinistre farce est un prétentieux franchouillard du nom de Roger Gotsman qui se dit journaliste indépendant et patron d'une confidentielle boîte à images, dénommée SPI-Production.
Ce navet d'une qualité professionnelle et déontologique douteuse se veut un résumé en 26 brèves minutes des « grandes réalisations » de ce pays de 1991 à 2007. Et péremptoire, notre Français nostalgique des tropicaux que l'on caresse dans le sens du poil, de lâcher dans un accès de concupiscence qui pue le paternalisme de mauvais aloi : « J'ai voulu montrer un Mali composé d'ingénieurs, de chercheurs, d'étudiants, d'artistes, de sportifs et d'entrepreneurs » . Merci pour la démonstration, nous n'en demandions pas tant.
Cet épisode aurait pu passer pour une franche rigolade de la part d'un métropolitain condescendant et tristouillard qui vient expliquer aux Maliens qu'ils avancent sans le savoir vers le bonheur. Malheureusement, il se cache derrière cette bancale opération de séduction plus de questions éthiques que de raisons de pavoiser. D'abord, on nous apprend que cette plaisanterie sur pellicule a coûté 200 millions de francs CFA dans un « partenariat » entre cet énigmatique M. Gotsman et le ministère de la Promotion des investissements et des Petites et moyennes entreprises.
Dans quelles conditions et selon quel article de loi sur les marchés publics le ministère du tonitruant et bavard Ousmane Thiam a passé ce contrat avec notre cinéaste de bamboula ? Quel montant exact le Mali a payé sur cette somme ? N'aurait-on pas pu investir plus judicieusement cette manne, notamment en accordant des subventions à de jeunes entrepreneurs porteurs de projets sérieux et profitables ?
Une recherche sur Internet nous a permis de découvrir que le même Roger Gotsman était au Burkina Faso en octobre 2006 pour le lancement de ce même type de feuil racontant le même baratin.
Dans la parution du quotidien national burkinabé Sidwaya du 25 octobre 2006, la journaliste Fatouma Sophie Ouattara écrivait ceci : « Le Burkina Faso : un autre visage de l'Afrique qui gagne » , est le titre d'un film promotionnel sur le « pays des Hommes intègres » . Il a été officiellement lancé, ce mercredi 18 octobre à Ouagadougou. A travers ce film, son producteur, Roger Gotsman de SPI-Productions, journaliste indépendant, entend donner un autre visage du Burkina, celui d'un Burkina Faso qui se développe très rapidement.
« J'ai voulu montrer un Burkina Faso joyeux et indépendant, composé d'ingénieurs, de professeurs, de chercheurs, d'artistes, de sportifs et d'entrepreneurs » , a soutenu Roger Gotsman. Du « pays des Hommes intègres » , le film ne présente que le bon côté. Il fait un étalage des immenses potentialités agricoles, minières et touristiques du pays, ses richesses culturelles et ses hommes.
Egalement, dans ce même pays il a promis une large diffusion de son navet. Dans sa courte interview à l'ORTM, l'ami intéressé du Mali promet une diffusion sur Euronews qu'il présente comme une grande chaîne écoutée à travers le monde. Pourtant, même les connaisseurs les plus niais du paysage audiovisuel européen savent qu'Euronews est une vulgaire antenne confidentielle regardée par des vacanciers de passage dans des hôtels bon marché du monde. Et comme chaque bon français, Roger Gotsman est complexé par les Etats-Unis et annonce une diffusion sur NBC , la 2e audience du pays de l'oncle Sam.
Que fera-t-il pour obtenir une diffusion sur NBC alors que des télévisions moins prestigieuses comme France 2 ou M6 ne sont pas dans son listing ? Et quel est l'intérêt d'une diffusion sur des chaînes africaines ? Pour quelle raison la RTS au Sénégal ou la RTI en Côte d'Ivoire diffuserait des messages grossiers de propagande sur le Mali ? Est-ce que M. Gotsman a des preuves que son film sur le Burkina Faso a été vu « à travers le monde » ?
Franchement, 200 millions de F CFA à un touriste de l'Afrique pour bricoler un DVD qui peut être fait par une boîte locale à moins de 10 millions, cela nous donne une idée exacte des eaux troubles dans lesquelles nagent certaines personnes qui occupent des postes prestigieux dans ce pays. En attendant, Roger Gotsman, journaliste indépendant et bon ami de l'Afrique peut se frotter les mains : il ne sera pas dans le besoin pour les deux prochaines années et restera loin des bureaux de l'ANPE.
En sus de l'immigration maîtrisée, Nicolas 1er roi de Navarre devrait mieux contrôler les derniers spécimens de la Françafrique vampirique.

Mardi 15 Mai 2007
Ousmane Sow
Lu 5729 fois
Ousmane Sow







Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08