Vendredi 18 Avril 2014







Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Discours d’ Alassane Ouattara à la veille du 52è anniversaire de l`indépendance de la Côte d`Ivoire (Texte intégral)

C’est en pleine tension que le chef d’Etat ivoirien s’est adressé ce lundi 06 aout à ses compatriotes car la veille de la célébration du 52ème anniversaire a été émaillée par la violence avec des attaques perpétrées par des éléments armés qui ont fait plusieurs morts parmi les rangs de l’armée nationale. Plus d’une année après la crise postélectorale qui a fait officiellement fait 3000 morts, la question de la sécurité reste prioritaire.


Ivoiriennes, Ivoiriens, mes chers compatriotes,
Chers amis de la Côte d`Ivoire,

Nous voici à nouveau, au seuil de ce jour toujours plein de promesses qui marque l`Indépendance de notre chère Côte d`Ivoire.

Même après plusieurs décennies, c`est toujours avec beaucoup d’émotion que nous célébrons le 7 Août, une date qui constitue pour nous Ivoiriens, un important repère. Notre émotion est d`autant plus grande que nous sortons d`une épreuve, qui nous a enseigné que l`Indépendance et la Liberté se méritent chaque jour. C’est pourquoi, nous devons toujours œuvrer à les consolider.

L`année dernière, à la même époque, nous étions dans une situation difficile et incertaine, compte tenu de l`ampleur de la crise que notre pays a traversée et de l`urgence des problèmes qui se posaient. Nous nous sommes donc attachés à mettre en place les Institutions dont notre pays avait besoin pour assurer la protection des citoyens et garantir l`expression plurielle des opinions. Ce processus a abouti à la mise en place de notre Assemblée Nationale. Dans les mois qui viennent, les élections locales seront organisées pour renforcer la démocratie dans notre pays.

Mes chers compatriotes,

Lors de ma première visite d`Etat dans l`ouest de notre pays, en avril dernier, j`ai noté une volonté partagée des populations à tourner la page de la crise et à se consacrer résolument à la reconstruction de cette région. Nous avons accompagné cette volonté par une dotation importante en moyens pour rétablir l`autorité de l`Etat, tant au plan sécuritaire qu`administratif.

C’est pourquoi, nous déplorons les événements récents survenus à Duékoué et exprimons notre compassion aux victimes et à leurs familles. Nous n`accepterons ni le désordre ni l`injustice qui prospèrent à cause de l`impunité. Nous ne relâcherons pas nos efforts vis à vis de cette région qui a déjà trop souffert. J`ai donc décidé de recevoir, dans les prochaines semaines, au palais de la Présidence de la République, les cadres de l`ouest, toutes communautés et tendances politiques confondues, pour échanger sur les questions liées à la réconciliation, à la consolidation de la paix, et au développement de cette région.

Nous avons pu renforcer la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. Certes, il reste des poches résiduelles d`insécurité mais elles sont l`objet de toute notre attention. J`ai donné des instructions pour mener une lutte sans merci contre ceux qui ont pour objectif de créer une psychose et un sentiment d’insécurité dans le pays. Notre détermination est forte ; nous voulons faire régner partout, la sécurité à laquelle ont droit tous les ivoiriens et tous ceux qui vivent en Côte d`Ivoire. Dans cette optique, nous travaillons actuellement à la réforme du secteur de la sécurité. Dans quelques semaines, la réorganisation des services sera achevée et nous mettrons en place un Conseil National de Sécurité et une autorité unique chargée de procéder au désarmement, à la démobilisation et à la réinsertion des ex-combattants de tous bords.

Chers frères, chères sœurs,

Tout n`est pas encore réglé mais les premiers résultats tangibles de notre action sont nettement perceptibles.

Malgré un contexte international caractérisé par une importante crise économique, accompagnée d`une récession latente, notre programme de gouvernement se déroule sous de très bons auspices. Le fructueux dialogue engagé avec les instances tels que le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement a déjà produit des résultats très appréciables. L`atteinte du point d`achèvement de l`initiative PPTE est un succès pour le gouvernement, qui mène une gestion rigoureuse et des réformes courageuses.

Toutefois, il s`agit d`une étape dont le mérite revient à tous les ivoiriens. Je voudrais donc féliciter chacune et chacun d’entre vous pour tous les sacrifices consentis. Les fruits de ce programme seront utilisés de façon opportune, pour améliorer les conditions de vie de chaque ivoirien.

Mes Chers compatriotes,

Depuis un an, chacun a pu noter l`accueil et l’écoute dont bénéficie notre pays auprès de nos partenaires, qui s`engagent plus résolument à nos côtés, pour nous aider à réaliser nos objectifs. Nous sommes redevenus fréquentables, crédibles et notre signature est désormais respectée. Cela est le fruit des visites officielles, d’amitié et de travail que nous avons effectuées en Afrique, en Europe, en Asie, au Moyen Orient et en Amérique au cours de ces derniers mois.

Toutes ces avancées qui constituent une véritable rupture avec le passé, sont au service d`une seule et noble cause : celle du développement de la Côte d`Ivoire et de la prospérité des Ivoiriens.

Cette bonne réputation doit être préservée de la corruption que nous continuerons de combattre avec encore plus de vigueur.

Nous avons initié en une année, des reformes de grande ampleur et engagé la bataille du Développement sur plusieurs fronts.

Des infrastructures pérennes et de qualité sont créées ou sont en projet. C`est le cas des routes, des autoroutes, des ponts, des réseaux de télécommunications, etc.

Ainsi, la construction du Pont Henri Konan Bedié avance bien. Nous venons de lancer les travaux de l’autoroute à trois voies, qui va relier Abidjan à Grand-Bassam, ainsi que les travaux d’approvisionnement en eau potable de toutes les villes et localités de Bonoua jusqu’à Abidjan.

Dans quelques mois, les pénuries d’eau à Abidjan ne seront plus qu’un mauvais souvenir, et cela s’étendra à l’intérieur de notre pays.

Tout ce socle indispensable à la nouvelle dynamique que nous voulons impulser, se construit jour après jour, comme chacun peut le constater.

Nous préparons l’avenir commun grâce à la réhabilitation de notre système éducatif. Le programme d`assainissement du cadre de vie universitaire est un aspect essentiel qui a mobilisé d`importantes ressources financières. Dès le 3 septembre, les étudiants pourront reprendre le chemin de l’université, dans un cadre entièrement rénové et plus propice à l’enseignement. Mais l`objectif global, plus ambitieux, est une rénovation en profondeur de tout notre système éducatif, pour le rendre plus adapté à nos réalités et au marché du travail.

Mes chers compatriotes,

Je sais mieux que quiconque vos difficultés quotidiennes. C`est pour moi une préoccupation de tous les instants car il est nécessaire de maitriser le coût de la vie. Le gouvernement est déjà engagé à réduire l`impact des augmentations de prix. Des mesures fiscales et parafiscales récentes ont été prises pour baisser les prix des denrées de première nécessité tels que le riz ou le sucre. Je puis vous affirmer que cette question est suivie quotidiennement par l`ensemble du gouvernement et par moi-même.

En ce qui concerne l`emploi, en particulier l`emploi des jeunes, les réformes sont en cours et elles porteront leurs fruits sous peu. Il s`agit d`un processus qui impose un certain rythme mais notre détermination ne faiblira pas. Nous allons donc accentuer les actions susceptibles de générer plus rapidement des emplois pour les jeunes.

A notre jeunesse, cette jeunesse dynamique de Côte d`Ivoire, je lui demande de se mobiliser pour saisir toutes les opportunités qui s`offriront à elle, grâce aux nombreux investissements en cours de réalisation.

Mes chers compatriotes, chers frères, chères sœurs,

En ma qualité de Président de tous les ivoiriens, je réitère notre ferme volonté de favoriser la réconciliation. Mon devoir est de rassembler tous les Ivoiriens et je ne m`y déroberai pas.
C’est pourquoi, j`invite une fois encore chacun à mettre son énergie et son influence au service de la cohésion nationale, afin que, dans la diversité et le pluralisme, notre pays accélère sa marche en avant.

A la faveur du 7 août, nous devons tous renouveler notre attachement à notre cher pays, qui a retrouvé la paix et amorcé sa trajectoire vers la prospérité. Chacun de nous est témoin de notre grande histoire, mais également acteur de notre avenir commun. Nous devons tirer les leçons d`hier et nous tourner résolument vers le futur, pour développer, tous ensemble, une nation prospère et solidaire.

Plus qu`un vœu, il s`agit là pour nous, à la fois d`une grande espérance et d`une forte conviction.

Bonne fête de l’indépendance à toutes et à tous.
Vive la République,
Vive la Côte d’Ivoire.
Que Dieu bénisse notre cher pays.//FIN
 
(*)Président de la République de Côte d’Ivoire
 

Mardi 7 Août 2012
Ouestaf News
Lu 789 fois
Ouestaf News










Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT, 17/04/2014 - Mali, Sénégal, Nigeria, Cedeao, sécurité, Nord Mali,... http://t.co/ZpzglKCuhq
Jeudi 17 Avril - 21:39
Ouestafnews : Conseil des ministres de Côte d'Ivoire du mercredi 16 avril 2014 (le communiqué): Le mercredi 16 avril 2014, un... http://t.co/qYufDaGod6
Jeudi 17 Avril - 21:29
Ouestafnews : Conseil des ministres du Mali du mercredi 16 avril 2014 (le communiqué): Le Conseil des Ministres s’est réuni en... http://t.co/OYCXpumQpK
Jeudi 17 Avril - 21:04