Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Double scandale impliquant le Pam Mali : les consuméristes maliens font le service minimum (Exclusif, 2ème partie)

Ouestafnews – Après avoir crié leur indignation et alerté les médias maliens, dans le scandale dit de « l’huile périmée » du Programme alimentaire mondial (Pam), les associations de consommateurs du Mali, se sont soudainement tues alors que l’objet du litige reste entier, laissant la population malienne à elle-même et à ces interrogations.


A lire dans le même dossier:
- Double scandale au Mali : de l’huile périmée du Pam dans le pays, détournements de stocks et risque pour des dizaines de milliers d’enfants (Exclusif, 1ère partie)

- Scandale de l’huile périmée du Pam au Mali : le Niger a eu sa ration, les Africains méprisés (Exclusif, 3ème partie)

A la date où nous bouclions cette enquête (12 novembre 2010), le stock d’huile périmé n’était toujours pas détruit malgré l’existence d’une lettre du Mali dans ce sens adressée au Pam, datée du 4 novembre 2010, selon une source gouvernementale (voir par ailleurs).

C’est pourtant la présidente d’une de ces associations de consommateurs, Mme Coulibaly Salimata Diarra, qui dirige l’Association des consommateurs du Mali (Ascoma), qui avait envoyé un communiqué très alarmant daté du 20 septembre 2010 à des organes de presse, dont Ouestafnews, pour sonner l’alerte.

Dans ce texte, Mme Coulibaly dénonçait vigoureusement le Pam et demandait la destruction « immédiate » de l’huile périmée. Très curieusement, quelques jours plus tard, lorsqu’elle fut interrogée au téléphone par notre rédaction pour davantage d’informations dans le cadre de cette enquête, elle ne voulait plus aborder le sujet.

Les justifications avancées par la présidente de l’Ascoma, qui qualifie désormais la question de « sensible » et pouvant porter préjudice aux relations avec « un partenaire important », laissent pantois et soulèvent des interrogations légitimes sur le rôle et les objectifs de son association.

Est-il nécessaire de rappeler que c’est au nom de la défense des intérêts des consommateurs maliens, que cette association (comme sa consoeur du Regroupement des consommateurs du Mali - Redecoma) reçoit des « aides et subventions» pour mener ses activités.

Des informations recueillies par Ouestafnews auprès de Consumers International (C.I, organisation internationale de consommateurs ayant son siège à Londres) dans le cadre de son enquête révèlent que toutes ses deux associations sont affiliées à l’organisation internationale, qui n’a reçu qu’une seule alerte de Redecoma depuis l’éclatement de l’affaire en septembre 2010 et un article de presse où le Redecoma était cité.

Or, Ouestafnews est en mesure d’affirmer, que les deux associations sont considérées comme des partenaires de C.I et ont toutes deux reçu, par le passé, des appuis de cette dernière organisation pour mener des actions sur le terrain.

Avant de se rappeler soudainement que le Pam était « un partenaire important » pour le Mali, voilà mot pour mot, ce qu’écrivait sur un ton très indigné, la présidente de l’Association au lendemain de l’éclatement de l’affaire : « l’Ascoma est d’autant plus révoltée que la couche ciblée par cette aide alimentaire est l’une des plus vulnérables et constitue l’avenir du Pays » !

C’est aussi la même association qui demandait avec fermeté « la destruction publique et médiatisée de l’intégralité des stocks en cause et l’ouverture d’une enquête indépendante sur cette affaire », qui quelques jours plus tard, suppliera notre rédaction de ne plus en faire cas et de plutôt contribuer à calmer les esprits…

A lire dans le même dossier:

- Double scandale au Mali : de l’huile périmée du Pam dans le pays, détournements de stocks et risque pour des dizaines de milliers d’enfants (Exclusif, 1ère partie)


- Scandale de l’huile périmée du Pam au Mali : le Niger a eu sa ration, les Africains méprisés (Exclusif, 3ème partie)

Dimanche 14 Novembre 2010
Ouestaf News
Lu 2082 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08