Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Economie: ça craint pour le Ghana, l'Etat rassure

Ouestafnews - Le ralentissement noté dans l’économie Ghanéenne à la fin de l’année 2013, devrait se poursuivre durant l’année en cours, a indiqué ce mercredi 26 février 2014, le Fonds monétaire international (FMI) au terme d’une mission dans le pays.


« Pour faire face à la baisse de la croissance et à la pression de l’inflation, attendues en 2014 (…) le Ghana devrait prendre des mesures pour juguler son déséquilibre macroéconomique », souligne le FMI sur son site internet.
Au dernier trimestre 2013, la chute de la monnaie locale, le cedi, a donné lieu à une forte inflation de l’ordre de 13 %, selon des chiffres de la Banque centrale.

Selon le FMI, l’absence de réformes, ajoutée aux perspectives sombres du marché de l’or, caractérisé depuis plusieurs mois par une baisse record des prix, risque de creuser davantage le déficit fiscal. et pour pallier ces « vulnérabilités à court terme », le FMI est d’avis que « le gouvernement doit faire davantage de rentrées fiscales, contenir la montée de la dette publique et réduire les taux d’intérêts ».

Toutefois, dans un récent entretien à la Voix de l'Amérique, Souley Garba, Conseiller du président John Dramani Mahamane, récusait toute idée de crise dans son pays.

« Soyez assurés que la situation (économique) du pays verra des améliorations dans les semaines à venir ».

Le Ghana a l’instar des économies émergentes du continent comme le Nigeria et l’Afrique du Sud, fait face à une baisse de sa monnaie nationale par rapport au dollar américain. Une situation liée selon beaucoup d’analystes à la reprise économique aux Etats-Unis après la sérieuse crise financière de 2008.

Contrairement aux taux à deux chiffres enregistrés ces dernières années dans le pays, les prévisions tablent en 2014 sur un taux de 5,5%.

« En janvier 2014, le Cedi (monnaie nationale du Ghana) avait perdu 7,8 % de sa valeur par rapport au dollar contre 0,2 % à la même période de l’année précédente», selon les chiffres de la Banque centrale du Ghana qui, pour enrayer la chute du Cedi, a récemment augmenté ses taux directeurs.

Second producteur d’or du continent africain et principal exportateur de cacao derrière la Côte d’Ivoire, le Ghana est confronté à des difficultés après des années de notables performances, marquée par le début en 2010 de la commercialisation du pétrole.

Mercredi 26 Février 2014
Ouestaf News
Lu 678 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #gouvernance #jammeh On pourra dire ce qu'on veut, mais ceux qui ont agité la #CPI et les #procès... https://t.co/AwL39fQDT4
Samedi 10 Décembre - 18:52
Hamadou Tidiane SY : Des bonnes manières sur FB (suite) Si je me réveille et trouve que je suis "tagué" sur 10 ou 15 posts, parfois... https://t.co/Rv4haFU2z3
Samedi 10 Décembre - 18:41

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08