Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Elections transparentes en Guinée: la CEDEAO s'implique

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) vient d'annoncer l'octroi d'un montant de 500.000 dollars (soit un peu plus de 226 millions FCFA) à la Commission nationale électorale indépendante (CENI) de Guinée, a appris Ouestafnews de source officielle.


PAR OUESTAFNEWS

L'annonce a été faite par Mohamed Ibn Chambas, président de la Commission de la CEDEAO qui participait à Conakry à une rencontre sous régionale portant sur le « renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit », selon un communiqué de l'institution sous régionale ouest africaine.
Cet appui financier de la CEDEAO devrait permettre à la CENI, nouvellement mise en place dans ce pays, d'améliorer son « fonctionnement », précise le texte parvenu à Ouestafnews
Mise en place en décembre dernier, la CENI guinéenne était jusque là confrontée à de sérieux problème de moyens.
"Jusqu'à présent, nous n'avons pas de budget et nos bureaux ne sont pas équipés, ce qui nous amène à nous débrouiller avec nos propres moyens", affirmait encore mi-janvier Sekou Ben Sylla, le président de l'institution, devant la presse.
M. sylla avait souhaité des moyens pour l'institution pour mettre ses 25 membres à l'abri de toute "tentation" et leur permettre de mener à bien leur mission.
Des élections législatives sont prévues dans le courant de l'année 2008 en Guinée, pays qui sort d'une année de soubresauts, marquée par des violences qui ont failli coûter son pouvoir au président Lansana Conté, au pouvoir depuis 1984.
En janvier 2007 en effet, les populations répondant à l'appel des syndicats, étaient descendues massivement dans les rues pendant plusieurs jours pour protester contre la dégradation de leurs conditions de vie et contre les dérives du régime.
L'armée avait riposté de manière violente faisant de nombreux morts et blessés.
Il avait fallu la signature d'un accord et la nomination d'un « premier ministre de consensus », Lansana Kouyaté, pour apaiser les esprits.
La création de la CENI, chargée de « co-organiser » le prochain scrutin est à mettre l'actif de ce gouvernement qui a estimé le budget pour les prochaines élections à 16 millions de dollars, soit plus de 7 milliards FCFA.
Une partie de la communauté internationale s'est engagée à fournir l'essentiel de ces fonds.


Vendredi 8 Février 2008
Ouestaf News
Lu 2112 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08