Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Emigration et commerce parmi les priorités du sommet UE/Afrique de Lisbonne

Les questions relatives à la "migration" et au "commerce" figurent parmi les cinq principaux points qui seront à l'ordre du jour du sommet de Lisbonne qui réunira les 8 et 9 décembre les chefs d'Etats et de gouvernement de l'Union européenne et du continent africain, selon des sources autorisées.


PAR OUESTAFNEWS

"Gouvernance et droits de l'homme, paix et sécurité, migration, énergie et changements climatiques, commerce-développement et infrastructures", seront les cinq grandes rubriques dont le sommet va discuter selon un document officiel de l'Union africaine (U.A) consulté par Ouestafnews.
Depuis plus d'un an, les relations entre l'Europe et l'Afrique sont tendues par deux de ces questions : celles de la migration jugée "massive" et "clandestine" d'Africains vers l'Europe et surtout par celle plus délicate encore Accords de Partenariat économique (APE) que l'Europe veut faire signer aux Africains le 31 décembre au plus tard et que la majorité de s Etats africains rejettent.
En Afrique de l'Ouest par exemple, les 15 pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest, ont depuis octobre 2007 affirmé clairement qu'il leur est impossible de signer les APE en leur « état actuel ».
Poussés par diverses organisations de la société civile aussi bien en Afrique qu'en Europe, les gouvernements africains semblent cette fois-ci déterminé à défendre leurs intérêts plutôt qu’à se soumette au diktat de l’Europe.
Cette attitude de l’Afrique a été rendue possible par l’apparition de nouveaux acteurs dans la scène internationale, et notamment la Chine devenu le nouveau « partenaire au développement », pourvoyeuse d’aides financières sans trop de conditionnalités et d’investissements lourds dans secteurs que l’Europe a longtemps rechigné à financer.
De son côté l'Europe, qui lie la signature de ces accords à la poursuite de son aide à l'Afrique, estime qu'il n'y a pas d'autres solutions que de signer, et tente désormais de négocier avec certains Etats séparément.
Jusque-là, les préparatifs du sommet s'étaient surtout focalisés sur la présence ou non du président du Zimbabwe Robert Mugabe, dont le pays est engagé dans un sérieux bras de fer avec l'occident, et notamment la Grande Bretagne. Résultat: le premier ministre britannique Gordon Brown, qui avait lié sa propre présence à l'absence de Mugabe du sommet, ne sera pas présent à Lisbonne et son pays ne se fera même pas représenter à un niveau ministériel.
Mugabe a pu obtenir son invitation à la suite de la mobilisation de certains chefs d'Etats africains, qui avaient fait de sa présence à Lisbonne une question de principe et ont fini par obtenir gain de cause.

Vendredi 7 Décembre 2007
Ouestaf News
Lu 2064 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : Côte d'Ivoire: conseil des ministres du 24 mai 2017 ( le communiqué): Le mercredi 24 mai 2017, un Conseil des... https://t.co/IG3iAYEp3o
Samedi 27 Mai - 13:23
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 26/05/2017- (Bénin, Sénégal, Côte d’Ivoire, Guinée : pétrole,... https://t.co/oienEk5T0t
Vendredi 26 Mai - 23:33
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 26/05/2017- (Sénégal, Mali, Togo, Burkina Faso : transport... https://t.co/ePRzefbM0w
Vendredi 26 Mai - 18:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #sciences #recherche Incroyable mais vrai ! Un chien a réussi à duper 7 revues scientifiques en https://t.co/02gbe56baJ @slatefr
Lundi 29 Mai - 17:38
Hamadou Tidiane SY : #CIV #mutineries je me mêle de ce qui ne me regarde pas : Soro serait-il si puissant que Ouattara n'ose pas le toucher ? @Presidenceci
Lundi 29 Mai - 15:45

Derniers tweets
Momar Niang : RT @AfricaCheck_Fr: #factchecking Combien d'Africains ont accès à l'électricité? https://t.co/2IZY7q6a1h #kebetu #civ #Mali #Benin #lwili #…
Lundi 29 Mai - 17:06
Momar Niang : RT @LP_Monde: Le risque de voir Trump être destitué en hausse, selon The Economist https://t.co/RftiGrQibx
Vendredi 26 Mai - 18:32