Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

En dépit de ses 'crises' Abidjan accueille 'Clap ivoire'

La capitale économique ivoirienne, secouée en ce moment par un scandale liée à une affaire de déchets toxiques ayant entraîné la démission en bloc du gouvernement du premier ministre Charles Konan Banny, accueille depuis mardi la 6ème édition du Festival "Clap ivoire" de court métrage, rapportent les médias de la sous-région.


affiche de l'édition 2005 de clap ivoire
affiche de l'édition 2005 de clap ivoire
Ce Festival est destiné aux jeunes réalisateurs des pays membres de l'Union économique et monétaire ouest africaine, indique Fraternité-matin quotidien pro-gouvernemental ivoirien, qui souligne que la cérémonie d'ouverture a été présidée par Théodore El Meg.
Au moment de la cérémonie, M. El Meg avait encore la charge du département de la Culture dans le gouvernement dont M. Banny a annoncé la démission.
"Clap Ivoire international est un concours de cinéma pour lequel chaque État de l'UEMOA sélectionne un court métrage d’une durée maximum de 15 minutes", explique de son côté le quotidien l'Essor, du Mali, précisant que "les 8 films se retrouvent alors pour la phase finale dans la capitale ivoirienne". Le Mali et la Guinée Bissau, selon ce journal, ne sont pas représentés à cette sixième édition d'un Festival qui "en plus des récompenses en numéraires, d'une valeur globale de 5 millions de F.CFA, permet aux films lauréats d'être diffusé sur 55 chaînes de télévisions africaines, toutes partenaires de CFI, Canal France international.
Le vainqueur du grand prix, Kodjo Ebouclé, empochera 3 millions, un innovation, car jusqu'à édition de l'année dernière ce premier prix était seulement d'un million FCFA, selon Norbert Etranny, directeur du Centre national des arts et de la culture (CNAC) cité par la même source.
Abidjan accueille ce Festival à un moment où les tensions politiques restent vives dans le pays, mais surtout à un moment où y sévit une sérieuse crise à l'impact non encore déterminé né du débarquement illégal dans la ville de déchets toxiques, ayant entraîné la mort de deux fillettes et l'intoxication de plusieurs centaines de personnes.

Jeudi 7 Septembre 2006
Ouestaf News
Lu 2982 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08