Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Enseignement des sciences : faut-il changer de méthode ?

Ouestafnews - Des experts venus internationaux, venus d’Afrique, d’Europe et d’Amérique ont plaidé en faveur d’un changement de « pédagogie » dans l’enseignement des sciences et de la technologie en Afrique, en estimant que la méthode « transmissive » jusqu’ici en vigueur doit céder la place à celle dite « expérimentale ».


« La pédagogie transmissive tue la motivation et les compétences liées à l’esprit scientifique », a souligné le professeur belge Jean- Marie De Ketele lors d’une rencontre à Dakar en précisant que c’est là un constat partagé par toutes les académies nationales de sciences, qui à l’échelle mondiale préconisent une « pédagogie de l’investigation ».

Selon l’expert belge, les pays africains peuvent suivre l’exemple de pays dits aujourd’hui émergents comme la Chine où, en matière d’enseignement scientifique et technologique, le principe de base repose sur le fait que « plus que les connaissances, c’est le processus d’acquisitions qui importe le plus ».

« Avec la méthode transmissive on incite les élèves à la mémorisation sans faire le lien entre les différents enseignements qu’ils reçoivent », renchérit le psychologue canadien Jacques Tardif. Une préoccupation partagée par son collègue sénégalais, le professeur Abdoulaye Samb qui a en outre a souligné dans son exposé le lien entre pédagogie « transmissive et la « désaffection » actuelle des filières scientifiques. Cette « inappétence » peut être corrigée selon lui, si on initie de façon « constructiviste » les élèves à la science, et dès le jeune âge.

Les experts, réunis autour du thème « l’enseignement des sciences et de la technologie pour le développement de l’Afrique », ont fait montre d’une convergence de points de vue sur la nécessité d’adopter une pédagogie qui met l’élève au centre et non pas l’enseignant, contrairement à la méthode « transmissive » qui installe un rapport dogmatique entre les deux protagonistes.

« L’important c’est que l’enseignant arrive à se rendre inutile », a indiqué le professeur Odette Bassis en guise d’illustration, insistant sur « la nécessité pour l’élève de penser par lui-même et de construire une relation avec les autres ».

Le professeur béninois Mansourou Moudachirou lui est d’avis qu’en Afrique « notre enseignement ne prépare pas au développement », exposant l’exemple de son pays, où les bacheliers issus des séries scientifiques sont largement minoritaires. Il a indiqué que tous les scientifiques à la fin de leur formation veulent qu’on leur donne du travail, au lieu de le créer.

Ce panel tenu en marge d’un séminaire international sur l’enseignement des sciences et de la technologie organisé par l’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (ANSTS) a aussi été le cadre d’un échange avec un public composé principalement d’étudiants et d’enseignants qui ont pour la plupart solliciter l’appui des autorités étatiques pour l’ équipement des laboratoires, le financement et la budgétisation de la recherche scientifique.

D’autres intervenants ont attiré l’attention des panélistes sur la nécessité de vulgariser et de contextualiser l’enseignement scientifique en intégrant les langues africaines.

Jeudi 24 Novembre 2011
Ouestaf News
Lu 1637 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 18 octobre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à... https://t.co/RZfCr7pMem
Jeudi 19 Octobre - 22:51
Ouestafnews : Sénégal: conseil des ministres du 18 octobre 2017 (le communiqué): Le Président Macky SALL a réuni le Conseil... https://t.co/N25wVhQ7tj
Jeudi 19 Octobre - 22:41
Ouestafnews : Persistance de la misère : « l’hyper-capitalisme » au banc des accusés: Ouestafnews – Si la misère persiste... https://t.co/AFPtu4I384
Jeudi 19 Octobre - 16:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Erythrée, Ethiopie Sud Soudan, Soudan Sahara occidental, Maroc Casamance, Sénégal Biafra, Nigeria Et puis...... https://t.co/oOkZRMeTL3
Vendredi 20 Octobre - 01:09
Hamadou Tidiane SY : Pensées pieuses et solidaires aux frères et soeur du Togo! Foi et courage.
Vendredi 20 Octobre - 01:00

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40