Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Fer de la Faleme : pas de retour au Sénégal pour Kumba, l’Etat sénégalais va payer

Ouestafnews - La société minière sud africaine Kumba Iron Ore (Kio, ex-Kumba Resources), qui vient de « régler » définitivement un contentieux avec l’Etat du Sénégal, n’envisage pas de revenir dans ce pays qu’il avait quitté en 2007, a appris Ouestafnews auprès de la direction de la société.


Toutefois Kio, a refusé de dévoiler les détails de l’accord entre les deux parties.
Kumba, filiale du groupe Anglo-American, avait enclenché une procédure judiciaire en 2007 contre les Mines de fer du Sénégal oriental (Miferso, société publique sénégalaise) et contre l’Etat du Sénégal.

La procédure judiciaire initiée par Kio faisait suite à la rupture d’un contrat par le Sénégal qui avait décidé de confier l’exploitation du fer de la Falémé (à l’extrême sud-Est du Sénégal) au géant indien Arcelor-Mittal.

« Cet accord de règlement ne signifie pas que Kumba a l’intention de revenir (travailler) au Sénégal », a répondu dans un courrier électronique la direction de Kumba contacté par Ouestafnews.

D’autres questions sur le contenu de l’accord, qui « met fin définitivement à la procédure judiciaire » selon Kio, n’ont pas reçu de réponse de la part des responsables de la firme, qui affirment que l’accord en lui-même contient une clause de « confidentialité ».

Dans une note laconique adressée aux actionnaires de Kio, et obtenue par Ouestafnews, Kumba indique effectivement que les « deux parties ont convenu que les termes précis de l’accord doivent rester confidentielles », alors que les sociétés minières font très souvent l’objet de vives critiques sur la nature opaque de leurs transactions avec les gouvernements africains.

Le document destiné aux actionnaires, fait état de « montants recouvrés » laissant clairement comprendre que l’Etat Sénégalais s’est engagé à dédommager Kumba iron ore pour les pertes subies.

« En parvenant à cet accord, Kumba a pris en compte les intérêts du peuple sénégalais », peut-on lire dans la note destinée aux actionnaires qui poursuit « une partie substantielle des montants recouvrés seront consacrés à des projets sociaux et communautaires », au Sénégal.

Avec la clause de confidentialité contenue dans l’accord, il est impossible de savoir ni la nature de ces « projets », ni l’ampleur des financements qui seront versés au Sénégal pour les réaliser, encore mois l’identité des personnes ou des structures qui auront à gérer ses fonds.

Il était également impossible de savoir le contenu des « montants recouvrés » par Kio.

En annonçant la rupture de son contrat avec Kumba en 2007, le Sénégal avait accusé le groupe sud africain de n’être pas « allé jusqu’au bout des engagements », selon le ministre en charge du secteur minier à l’époque, Madické Niangk, aujourd’hui ministre des Affaires étrangères.

A la place de Kumba, le gouvernement avait signé un nouvel accord avec Arcelor-Mittal, en indiquant que le géant indien s’engageait à réaliser d’importants « projets sociaux » dans le pays.

Le montant de cet accord s’élevait à 2,2 milliards de dollars (soit plus de 1.000 milliards FCFA à l’époque), selon les chiffres avancés par les deux parties au moment de la signature.

Mais avant même le début effectif de ses opérations au Sénégal, Arcelor Mittal annonçait les avoir suspendues, arguant de la crise financière internationale.

Lundi 16 Août 2010
Ouestaf News
Lu 2955 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Mali: conseil des ministres du 26 avril 2017 (le communiqué): Après examen des points inscrits à l'ordre du... https://t.co/6HGB5kjyZw
Mercredi 26 Avril - 22:28
Ouestafnews : Lutte contre le paludisme en Afrique de l’ouest : de légers progrès: Ouestafnews – Le 25 avril de chaque année... https://t.co/4x80HkbXho
Mercredi 26 Avril - 16:54
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT le 26/04/2017 (Guinée Bissau, Ghana, Nigeria, Burkina Faso, Côte... https://t.co/xM7vPTsF0b
Mercredi 26 Avril - 16:54

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Profil un peu long et c'est en anglais en plus, mais c'est bien écrit, et après tout c'est le prochain président... https://t.co/RrL8Rd60Ia
Dimanche 23 Avril - 23:40
Hamadou Tidiane SY : Maintenant que c'est fait, j'espère qu'on passera à autre chose de plus sérieux après la petite comédie de... https://t.co/Sh3QTurNs7
Dimanche 23 Avril - 21:12

Derniers tweets
Momar Niang : Lutte contre le #paludisme en Afrique de l’ouest : de légers progrès https://t.co/XMDTj0ejxh
Mercredi 26 Avril - 17:49
Momar Niang : Affaire Inoussa #Kanazoé : déclaration de la procureure du #Faso https://t.co/Ku6Qb7heLH via @abidjan_net
Mercredi 26 Avril - 14:02