Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Fracture numérique : la solution dans les logiciels libres, selon un expert malien

Ouestafnews - L’utilisation des logiciels libres, dont l’acquisition des licences est gratuite, peut permettre aux Africains de réduire la « fracture numérique », a estimé un expert malien faisant référence au terme utilisé par les spécialistes pour décrire le fossé qui caractérise l’accès aux outils informatiques et à leurs applications entre résidents d’un même pays ou entre utilisateurs de différents pays.


A titre d’exemple, si la moyenne mondiale pour l’accès à internet est de 26%, l’Afrique avec 86 millions d’internautes pour plus de 991 millions d’habitants, a un taux de pénétration inférieur à 9%, selon les dernières informations (Juin 2010) fournies par le site spécialisé « Internet World Stats » consulté par Ouestafnews.

Dans certains pays africains ce taux est même très largement inférieur à cette moyenne, alors qu’en Amérique Latine et aux Caraïbes, comme en Asie de l’Est et dans le Pacifique, le taux de pénétration d’Internet est aux alentours de 20%. En Europe ces taux sont à 58,4% et en Amérique du nord à 74,2%.

« Les logiciels libres constituent une aubaine pour l’Afrique afin de réduire la fracture numérique, puisque que ce sont des logiciels (auxquels) on a accès aux codes sources qui ont permis leur création et leur développement », a affirmé ce lundi 7 février 2011 Adama Dembelé, président du Réseau africain pour l’utilisation des logiciels libres (RALL) basé à Bamako au Mali.

Selon M. Dembélé, qui s’exprimait lors d’une rencontre organisé à l'occasion du Forum social mondial (FSM) qui se tient à Dakar du 6 au 11 février 2011, le fait d’avoir accès à ces codes sources, permet aux Africains de les développer davantage et de les adapter à leurs besoins.

Outre le « déficit d’équipement », l’autre problème de la fracture numérique que pourrait résoudre l’exploitation des logiciels libres, a-t-il souligné, « c’est l’accès au savoir qui sous tend la production des nouvelles technologies ».

« Aujourd’hui dans nos pays, on paye des milliards pour acquérir les licences d’utilisation de certains logiciels privés comme Windows, avec les logiciels libres on ferait l’économie de cet argent , qui pourrait servir à acquérir plus d’ordinateurs », a-t-il expliqué à un journaliste d’Ouestafnews en marge des travaux. En plus, ces logiciels peuvent permettre aux informaticiens africains « d’échanger avec les développeurs du monde entier ».

L’expert malien prenait part à un Panel sur la notion de « Biens communs », organisé par la Fondation Heinrich Böll (Allemagne), dans le cadre du 11ème Forum social mondial (FSM) qui se déroule du 06 au 11 février à Dakar.

Pour Hervé Le Crosnier, autre participant à ce panel, tout comme les ressources partagées à savoir les forêts, l’eau…, la notion de « biens communs » englobe la question des logiciels libres qui entre dans le cadre des biens communs de la connaissance et doivent être protégés de « l’appropriation ».
Selon lui deux notions importantes sont au cœur de la problématique de « bien communs », celui du partage et de la gestion des ressources.

Lors de ce panel, la Fondation Böll pour présenter une publication intitulée, « Les biens communs : la prospérité par le partage». Ce rapport passe en revue les enjeux autour de l'appropriation par les communautés des domaines comme la terre, les forêts, l’eau, les semences, la pêche, les logiciels et la science.

Lundi 7 Février 2011
Ouestaf News
Lu 4421 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : #Internet #TIC #Coupure #Afrique #Ouestaf L'Afrique a perdu environ 133 milliards de francs CFA entre 2015 et... https://t.co/5Y20S9ZTJ6
Jeudi 23 Novembre - 20:19
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 22 novembre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est réuni mercredi, l… https://t.co/EP1EF8QTih
Jeudi 23 Novembre - 16:55
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 23/11/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Bénin, Sénégal : agricult… https://t.co/4SYc8GK0wD
Jeudi 23 Novembre - 16:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @ejcnet: Join us at News Impact in Brussels #NISBXL to discuss how the past year changed the relationship between politics and news! Mor…
Mercredi 22 Novembre - 17:10
Hamadou Tidiane SY : #ajstream : never understood the decision (from the Mo foundation) to award these huge amounts to ex-leaders consid… https://t.co/IGfJtiJsoa
Mardi 21 Novembre - 15:39

Derniers tweets
Momar Niang : #africacheck #ouestaf : 133 milliards CFA perdus à cause des coupures d’internet ? https://t.co/VP1apNm35s
Jeudi 23 Novembre - 19:42
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de Afrique du Sud la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/DqOgfqjJrM
Jeudi 23 Novembre - 19:03