Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Franc CFA : encore un avocat de la « rupture » !

Ouestafnews - L’universitaire camerounais Martial Ze Belinga, militant pour la fin de l’arrimage du franc CFA à l’euro, a préconise la mise en place d’un système monétaire africain « construit pour la prospérité des économies et des sociétés africaines et géré par des compétences africaines conscientes de leur mission historique ».


« Le franc CFA est, en l’état, un ancien sous-franc devenu sous-euro, une sous unité monétaire de l’Euro », a indiqué Martial Ze Belinga, dans une interview avec le quotidien sénégalais Le Soleil. Il inscrit son nom dans une longue liste de penseurs et intellectuels africains qui dénoncent de plus en plus vigoureusement le contrôle de la monnaie des pays d’Afrique francophone par la France, à travers le franc FCFA.

« Le fait d’avoir un Cfa arrimé de façon fixe à l’Euro est économiquement irrationnel puisque les cycles économiques ne sont pas les mêmes et que l’Euro est une monnaie forte qui tend à surévaluer le franc CFA», a-t-il affirmé.
Tout ceux-ci plaident pour la mise en œuvre d’une vraie monnaie africaine pour remplacer le CFA.

« Il y aurait (…)tant à espérer d’une monnaie africaine ou d’un système monétaire africain, à l’heure où, de façon anachronique un rapport français daté de décembre 2013 (…) ne propose ni plus ni moins qu’un élargissement de la zone franc ! », affirmé l’universitaire selon qui, « les transferts monétaires entre la zone franc et la zone euro permettent des sorties de capitaux échappant au contrôle des Etats qui auraient la volonté de les réglementer ou de s’assurer de leur légalité ».

En ce sens, la « zone Franc », a-t-il souligné, « a été un accélérateur des prédations, des déterritorialisations de sommes astronomiques de toutes origines, pas des moins douteuses ».

« Bénéficiant de marchés plus vastes unifiés par une même monnaie ou un même système monétaire (convertibilités assurées), les coûts de transaction seraient faibles et les échanges pourraient générer une dynamique de progrès collectif », selon l’universitaire et par ailleurs, auteur de «In-Dépendances : Discours sur le colonialisme après la colonie».
.
« Une monnaie africaine mieux gérée, plus flexible assise sur un panier de devises internationales et africaines (yuan, dollar, euro, naira, cedi, rand, …) permettrait d’optimiser notre insertion commerciale mondiale et les devises qui en découleraient », martèle Belinga, également consultant à l’Unesco et co-auteur de la pétition en ligne «zone Franc Libre».

Martial Ze Belinga, directeur de publication et éditorialiste du site Afrikara.com, membre de la revue Présence africaine, reprend ainsi une idée de plus en plus défendue par des intellectuels africains.

Des économistes ouest-africains comme l’Ivoirien Nicolas Agbohou, ou encore le Sénégalais Demba Moussa Dembelé, soutiennent que le Franc CFA est un instrument de domination coloniale et surtout, le principal facteur du retard économique des pays d’Afrique francophone.

Cette position sonne comme un rejet du rapport Védrine (du nom de l’ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine) daté de décembre 2013 qui préconise « l’élargissement » de la zone Franc à d’autres pays africains pour en faire une monnaie continentale.

Dans un entretien en 2010, l’économiste togolais Kako Nubukpo affirmait que par le bais du CFA, la banque centrale française détenait plus de 3.000 milliards de FCFA en devise, déposé par les pays africains pour servir de « garantie » à la convertibilité de leur monnaie. Une situation qu’il avait jugé aberrante demandant le rapatriement de ces avoirs qui pourraient servir au développement des pays concernés.

Le franc CFA est la monnaie commune à quinze pays d'Afrique subsaharienne, tous d’anciennes colonies françaises, à l’exception de la Guinée Equatoriale et de la Guinée-Bissau.

Mercredi 12 Mars 2014
Ouestaf News
Lu 390 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08
Momar Niang : #médias, Afrique francophone : un journaliste ivoirien remporte le premier prix de #fact-checking https://t.co/fNSKU9wcmQ
Vendredi 9 Décembre - 17:07