Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Ghana : chute du cedi et gonflement de la dette

Ouestafnews – La dette publique au Ghana a atteint 71% de son Produit intérieur brut (Pib) au 30 juin 2015, selon la Banque centrale ghanéenne qui explique ce fort gonflement par la chute de la monnaie locale, le cedi face au dollar.


Selon un document de la banque centrale lu par Ouestafnews, la dette publique qui atteint aujourd’hui 23,7 milliards de dollars est passée entre mai et juin 2015, de 67 % à 71 % du Pib.

Au 30 juin 2015, la dette publique du pays a atteint 94,5 milliards de cedis (23,7 milliards de dollars) selon la Banque centrale ghanéenne.

Le cedi qui a fortement chuté face au dollar, reste la principale cause des ennuis actuels de l’économie ghanéenne, qu’on disait pourtant une des plus solides de l’Afrique de l’ouest.

Depuis le début de l’année, le cedi a chuté de 13,8 % face au dollar, fait remarquer la banque centrale du Ghana dans sa note, datée de septembre 2015.

Selon les observateurs, le gonflement de la dette publique reste essentiellement dû à la baisse du cedi, et non aux emprunts répétés du gouvernement sur le marché financier international.

Pour le journal en ligne nigérian, « Nigerianbulletin », le Ghana est actuellement dans la catégorie des pays pauvres très endettés (PPTE) eu égard aux critères de la Banque mondiale qui range les pays dont la dette a atteint 70% du Pib dans cette catégorie.

Une inflation galopante

La chute du Cedi est aussi la source de la forte inflation. En guise de solution, le comité de politique monétaire de la banque centrale va aussi procéder à une hausse de 1% de ses taux d’intérêt, qui passe de 24 à 25%.

L’inflation galopante (17,3% en août 2015) constatée depuis janvier 2015 est toujours en cours, aggravée par les incertitudes du marché de change, la chute des cours du pétrole.

Selon la Banque centrale, l’atteinte d’un taux d’inflation de 8% dans le moyen terme (objectif que le gouvernement se fixe d’atteindre fin 2016) risque d’être remise à 2017, et nécessite davantage d’austérité en matière de politique monétaire.

La solution du marché financier

Dans l’optique de vaincre l’inflation ainsi que la dépréciation de sa monnaie, le gouvernement avait en février 2015 signé un accord d’assistance financière de 918 millions de dollars avec le Fonds monétaire international (FMI).

Toujours en quête de solution, le Ghana qui s’apprête à lancer un quatrième Eurobond, a massivement investi le marché financier international avec un endettement à long terme.

En 2011, le début de la commercialisation du pétrole était venu apporter un boom à l’économie ghanéenne. Auparavant celle-ci reposait essentiellement sur l’agriculture, avec les exportations de cacao, ainsi que sur l’exploitation de l’or.

Mercredi 16 Septembre 2015
Ouestaf News
Lu 522 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51
Ouestafnews : Conseil des ministres du Niger du 01 décembre 2016 (le communiqué): Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,... https://t.co/NiMvI0YILL
Vendredi 2 Décembre - 18:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Des bonnes manières sur FB Soyons clairs là les "amis". Si pour une raison ou une autre vous me supprimez de... https://t.co/42C935ggEH
Samedi 3 Décembre - 11:02
Hamadou Tidiane SY : Gambie : va-t-on vraiment ouvrir une nouvelle ère ? https://t.co/2Yaop6O7mB
Vendredi 2 Décembre - 18:49

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08