Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée Bissau : le Club de Paris annule la dette

Ouestafnews - Les pays créanciers de la Guinée Bissau membres du Club de Paris ont décidé ce mardi 10 mai 2011 d’annuler la dette de la Guinée –Bissau, suite à l’atteinte par ce pays du point d’achèvement de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE) en décembre 2010.


« Afin de contribuer à la restauration de la soutenabilité de la dette de la République de Guinée-Bissau, ils (les pays créanciers du Club de Paris) ont décidé d’annuler 256 millions de dollars en valeur nominale, ce qui représente l’effort incombant au Club de Paris dans le cadre de l’initiative PPTE », selon un communiqué transmis à Ouestafnews.

Selon la même source les créanciers se sont également engagés « à titre bilatéral à annuler 27 millions de dollars », prenant acte de « la détermination du pays à mettre en œuvre un programme économique pour accélérer la croissance et la réduction de la pauvreté ».

La Guinée-Bissau, petit pays d’Afrique de l’ouest a subi pendant plusieurs années une grande instabilité sociopolitique marquée par une guerre civile et de multiples coups d’Etat.

L'initiative pays pauvres très endettés (PPTE), est une initiative conjointe du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale lancée en 996 et qui vise à assister les pays les plus pauvres du monde en rendant leurs dettes internationales « soutenables ». Ce programme concerne actuellement 40 pays , dont 33 situés en Afrique subsaharienne. Toutefois, cette approche à la crise de la dette qui plombe les économies africaines est rejetée par plusieurs organisations et mouvements internationaux qui réclament une annulation pure et simple de la dette.

Hormis le Nigeria et le Cap-Vert, tous les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) sont soumis à l’Initiative PPTE, dont ils ont tous atteint le point d’achèvement en dehors de la Côte d’Ivoire et de la Guinée qui sont en phase intérimaire.

Créé en 1956, le Club de Paris se défini d’après son site internet comme « un groupe informel de créanciers publics dont le rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables aux difficultés de paiement de pays endettés ». Au total il compte 19 pays membres permanents dont les Etats-unis, l’Allemagne, le Japon et la France.

Mercredi 11 Mai 2011
Ouestaf News
Lu 2440 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 18/01/2017 – Sénégal, Gambie, Mali, Côte d’Ivoire, Bénin,Burkina... https://t.co/NH3PgJW5If
Mercredi 18 Janvier - 20:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 17/01/2017 - Côte d’Ivoire, Gambie, Bénin, Burkina Faso : état... https://t.co/o0zqzIXi8w
Mardi 17 Janvier - 20:58
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 17/01/2017 - Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, Gambie, Guinée :... https://t.co/A7SWeOPrPy
Mardi 17 Janvier - 14:32

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Mais que ce passe-t-il donc en Côte d'Ivoire ? "L'émergence" y serait-elle en panne ?
Mardi 17 Janvier - 21:48
Hamadou Tidiane SY : Demain, les rêves... Une de ces belles journées où les ondes positives, propagées par vous semblables, vous... https://t.co/kxd8Nwmcge
Mardi 17 Janvier - 21:20

Derniers tweets
Momar Niang : #Gambie: les forces de la cedeao en position, arrivée de 800 soldats nigérians au Sénégal (source RFM)
Mercredi 18 Janvier - 18:00
Momar Niang : #Gambia top judge pulls out of inauguration challenge https://t.co/TU8Q4kUsom
Lundi 16 Janvier - 20:18