Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée : l’opposition appelle à manifester

Ouestafnews - Des responsables de l’opposition guinéenne ont appelé à une manifestation « pacifique » le 10 mai 2012 pour exiger la tenue dans des conditions transparentes des élections législatives, reportées sine die par le président Alpha Condé en


L’opposition accuse le pouvoir en place de vouloir « tricher ».

« Le président (Alpha Condé) veut décider du nombre de députés dont il va disposer et du nombre qu’il va donner à telle ou telle autre formation politique », a déclaré Sidya Touré, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) cité par le site d’information mediadrafique.com

Adversaire malheureux de Condé, au second tour de la présidentielle de 2010, Cellou Dalein Diallo, cité par la même source estime c’est à traves une telle manifestation publique que l’opposition pourra « interpeller le monde entier » et faire comprendre « qu’il y a quelque chose qui ne va pas en Guinée… ».

Plus d’une année après l’élection d’Alpha Condé à la tête de leur en décembre 2010 suite à une transition militaire chaotique et un scrutin présidentiel mouvementé, les Guinéens attendent toujours la tenue des législatives.

Le 27 avril 2012, arguant de « problèmes techniques », le président Condé annonçait un énième report, alors que la date du 08 juillet avait été préalablement choisie. Une décision que l’opposition avait accepté. Aujourd’hui cette dernière craint aujourd’hui pour la transparence du scrutin à venir, portant des griefs à l’encontre de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qu’elle accuse de « proximité » avec le camp d’ Alpha Condé.

« La Ceni prend part à la conception, l'organisation, la prise de décision et l'exécution, depuis l'inscription sur les listes électorales jusqu'à la proclamation des résultats provisoires » peut-on lire sur le site internet de l’organisation aujourd’hui dirigée par Lonsény Camara.

Selon mediadafrique, la manifestation du 10 mai prochain sera l’occasion pour l’opposition qui faisait face à la presse de formuler deux exigences : une recomposition paritaire de la Ceni et un audit du fichier électoral.

Depuis plus de deux ans, aussi bien avant l'arrivée du président Condé qu'après son élection, la plupart des manifestations organisées par l'opposition se sont terminées par de violentes répressions par les forces de l'ordre.
.

Mardi 8 Mai 2012
Ouestaf News
Lu 637 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Gambie : Jammeh en Guinée Equatoriale et des questions…: Ouestafnews- Après 22 ans de règne sans partage, Yahya... https://t.co/zyg30qq2mZ
Dimanche 22 Janvier - 13:17
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 20/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Yahya... https://t.co/BjwOB2iSDS
Vendredi 20 Janvier - 21:37
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #Jammeh est parti. C'est un fait. Son sort demain ? Que des conjectures!
Dimanche 22 Janvier - 13:24
Hamadou Tidiane SY : #Gambie y a-t-il des rivières à dompter à Malabo ?
Dimanche 22 Janvier - 13:20

Derniers tweets
Momar Niang : Adeosun: "We have no choice but borrow $29.9B" - Finance minister @PulseNigeria247 https://t.co/belJkq4lxJ
Dimanche 22 Janvier - 22:36
Momar Niang : RT @jftaveira1993: #Gambia: A lesson for African dictators https://t.co/jQ4FTBOZx0 #GambiaHasDecided
Dimanche 22 Janvier - 20:39