Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Guinée : la France se fait l’avocat des putschistes et annonce une transition plus courte

Ouestafnews - Le secrétaire d’Etat français chargé de la Coopération et de la Francophonie, Alain Joyandet, s’est fait le porte-voix du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD), la junte militaire au pouvoir en Guinée pour annoncer une transition plus courte que prévue dans ce pays, a appris Ouestafnews de source informée.


Au moment de sa prise du pouvoir, le CNDD avait annoncé son intention de rendre les commandes à un président civil en décembre 2010, soit une transition de deux ans.
« La junte a accepté de ramener la transition à une année et (…) des élections présidentielles verront donc le jour avant la fin de cette année. Ainsi que d'ailleurs les législatives… », a déclaré Alain Joyandet, à la Télévision publique guinéenne à l’issue d’une rencontre avec les nouvelles autorités du pays.
Le secrétaire d'Etat français qui était en visite à Conakry pendant le week-end du 3 au 4 janvier, a expliqué que le Premier ministre guinéen, Kabiné Komara «s'emploie de nos jours à constituer son gouvernement.»
« La plus forte demande pour laquelle nous avons obtenu satisfaction (…) c'était que les militaires déclarent officiellement qu'ils s'engagent à ne pas participer eux-mêmes à ces élections. Qu'ils étaient là uniquement pour assurer une transition'', a dit l’émissaire français qui s'est entretenu avec le capitaine Moussa Dadis Camara à la tête de la junte qui a pris le pouvoir le 23 décembre dernier, suite à l'annonce du décès du Général Lansana Conté, disparu après 24 ans de règne.
Toutefois à Conakry, aucune des nouvelles autorités ne s’est prononcée publiquement sur ces nouveaux engagements annoncés par le secrétaire d’Etat français qui a promis le soutien de son pays à la transition, notamment les moyens financiers destinés à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Pour Joyandet c’est une action nécessaire « pour ne pas qu'on dise que les élections sont compromises par faute de recensement et de moyens financiers », a-t-il affirmé.
Au lendemain du putsch, la communauté internationale avait réagi vigoureusement, en condamnant le coup d’Etat et en demandant un retour à « l’ordre constitutionnel », menaçant la Guinée de sanctions si les militaires n’obtempéraient pas dans de brefs délais.


Mardi 6 Janvier 2009
Ouestaf News
Lu 1375 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT – 22/03/2017 : Côte d’Ivoire, Mali, Gambie, Burkina Faso :... https://t.co/Gj6Gf0Zesk
Mercredi 22 Mars - 22:59
Ouestafnews : Mali: conseil des ministres du 22 mars 2017 (le communiqué): Le Conseil des Ministres s'est réuni en session... https://t.co/Um0PkY0Spq
Mercredi 22 Mars - 22:34
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT – 22/03/2017 : Côte d’Ivoire, Bénin, Sénégal, Mauritanie, Nigeria :... https://t.co/GSWqFkHBTY
Mercredi 22 Mars - 17:53

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #USA #Afrique #Trump #diplomatie Excellente initiative pour la dignité des Africains! https://t.co/5YiDjRur4e
Mercredi 22 Mars - 20:02
Hamadou Tidiane SY : Bonjour les mais : et me voilà de retour parmi vous, après quelque jours de pause FB (presqu'obligée...)!
Mercredi 22 Mars - 19:12

Derniers tweets
Momar Niang : The "Dog #Trump" and civilians casualties in Al Ghayil | Pulitzer Center https://t.co/MABYi4NEM7
Mardi 21 Mars - 18:07
Momar Niang : Modification constitutionnelle au #Bénin: texte intégral du projet https://t.co/vABAgjZb5w
Mardi 21 Mars - 15:20