Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Hommage à Mandela : Ubuntu, ubuntu et encore ubuntu

Au moment où son Etat de santé fragile suscite beaucoup d'inquiétude auprès de ses admirateurs, Nelson Mandela, retient une fois de plus l'attention des citoyens du monde entier. A Ouestaf, nous avons choisi ce moment pour lui rendre hommage et offrir notre espace à tous ceux qui voudraient en faire autant pour que son lourd héritage puisse être porté par les générations futures. Ici nous vous proposons un texte de la Martinico-togolaise Isis Noor Yalagi. Bonne lecture.


Par Isis Noor Yalagi

Plus que jamais proche de Nelson Mandela, Madiba, pour tout ce qu'il est depuis 94 ans. Pour la force qu'il me donne, et pour toute l'énergie qu'il a toujours voulu nous donner et que nous devons saisir. J'aurais voulu le rencontrer, qu'il me prenne dans ses bras, c'est un sentiment quasiment filial que j'ai pour lui. Il est pour moi, un de ses êtres de lumière venu accomplir leur mission. Un missionné, je l'ai toujours vu ainsi, et je le remercie du plus profond de mon être de m'avoir fait comprendre cela. Il est un exemple de présence constante de l’être de conscience.

Madiba représente l’époque de ma prise de conscience pour l’Afrique et ses diasporas. Une gamine totalement loin de ses racines. Cette année de mes 16 ans, Madiba est en prison depuis déjà 8 ans, il risque gros. A l’époque en France, il y a sur le marché les oranges « outspan » qui viennent d’Afrique du Sud. Elles incarnent l’apartheid, elles seront boycottées, et quelques temps après enlevées du marché.

Les réactions des milieux de gauche sont extrêmes. C’est à la même époque qu’aux Etats -unis Angela Davis, Sacco et Vanzeti, les époux Rosenberg, sont dans l’œil du collimateur de l’Etat américain, c’est la chasse aux sorcières aux Etats-Unis.

C’est dans cette effervescence que mon être s’éveille. C’est dans cette effervescence que je découvre mon histoire et le monde impérialisme. Descendre dans la rue pour Madiba, pour le Congrès national africain (ANC) fut une grande école. C’était aussi descendre pour Steve Biko, pour Soweto, pour toutes les sœurs et tous les frères de l’Afrique du Sud.

L’investiture de Madiba fut une joie immense, intérieure. Mon cœur s’ouvrait, mon âme exultait, tout en n’étant pas dupe, des passations qui avaient dû se mettre en place, pour que Madiba sorte de prison ; et pour que les intérêts des blancs puissent être sauvegardés.

Que de réflexions, que d’apprentissages, que de messages, m’a-t-il forcé à saisir, comprendre, si loin de lui.

Jusqu’où l’engagement peut aller pour les siens, pour une juste cause. Jusqu’où est-on prêt à donner de sa vie. Comment s’éveille-t-on dans des conditions extrêmes ? Comment retourne-t-on la situation qui paraît inexorable pour soi ? Qu’apprend-on de la vie quelles que soient les situations ? Comment accepter ce qui arrive, en restant digne : « je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme – Invictus ». Madiba m’a amené à ce niveau. Lui et tous ceux qui ont combattu l’impérialisme d’où qu’il soit, car les années 68 c’est cela, c’est le début d’un autre monde, d’un nouveau paradigme dont nous vivons les effets aujourd’hui.

Dans mes moments difficiles, je récite deux textes que Madiba a fait siens durant ses jours d’épreuves.

Le premier s’intitule « Notre peur la plus profonde – Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite…», tiré du roman de Marianne Williamson « Return to love » et qui fit partie de son discours d’investiture.

Le second « Invictus - Dans les ténèbres qui m’enserrent aussi noir que le fond d’un puits où l’on se noie…», poème de William Ernest Henley et que j’ai découvert dans le film du même nom qui raconte l’arrivée au pouvoir de Madiba, et comment il a amené les siens à ne pas rejeter la société blanche.

Ces deux textes font partie non seulement de mon existence au quotidien, mais aussi de mon répertoire poétique que je dis lors de mes concerts poétiques. Ces deux textes témoignent de l’être qu’il est et de l’amour qu’il a toujours eu pour les siens, en les poussant à aller au-delà de leur petitesse, l’amour qu’il a eu pour tout être.

Madiba est une force constante qui me permet chaque jour de reculer mes faiblesses, mes peurs, et d’oser me regarder en face, d’avancer. C’est un pilier, une Lumière d’Amour Infinie et de Lumière Illimitée.

Madiba est un exemple pour la jeunesse africaine, il est un exemple pour l’humanité.

Aurons-nous assez de foi pour aller jusqu’au bout de nous-mêmes, de savoir faire la part des choses, d’avoir l’intelligence et la vision pour faire ce qui est juste, beau, vrai, non par rapport à son soi, son égo ; mais par rapport à l’ensemble, même si cela peut paraître contradictoire ?

Demain est déjà là, la Sagesse de l’Aîné, saura-t-elle être un exemple et nous permettre d’avancer en toute lucidité face aux enjeux terribles qui s’annoncent ?

Merci, merci, merci Madiba. Amandla Amandla Amandla ! En Amour et en Paix.

NDLR : "ubuntu" et "amandla" sont deux termes sud africains: le premier désigne un humanisme et une philosophie de la vie centrés sur l'humain et sa relation avec son prochain, le second désigne le "pouvoir" et était utilisé comme cri de ralliement par les militants de l'ANC du temps de la lutte contre l'apartheid


Isis Noor Yalagi, est une martinico-togolaise militante des grandes causes africaines et humanistes.

Lire aussi:
Mandela: la morale en soi, les étoiles au-dessus
Le Mandela des sportifs: Boxe, violence et ...science
Mandela: Il ne mourra jamais!

Samedi 22 Juin 2013
Ouestaf News
Lu 1408 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08