Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Indignation unanime au Sénégal après le saccage des locaux d’un groupe de presse privé

Ouestafnews – Plusieurs Sénégalais ont exprimé leur indignation à la suite de l’attaque perpétrée ce vendredi 25 septembre contre le groupe de presse privée Wal-fadjri.


L’attaque a été attribuée par des responsables du groupe de presse concerné à des fidèles d’un chef religieux mouride, Serigne Modou Kara Mbacké.
Ce dernier est un membre de la confrérie des mourides dont se réclame le président sénégalais Abdoulaye Wade. Il est aussi à la tête d’un parti politique qui soutient le chef de l’Etat.
Le Syndicat des professionnels de l’information de la communication du Sénégal (Synpics), a dénoncé « une attaque barbare (…) qui a causé des blessures à des membres du personnel (de Walfadjri) ainsi que de graves dégâts matériels », selon un communiqué du Synpics cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS, oficielle).
Sur les écrans de Walf-TV (la télé du groupe) qui diffusait en boucle les images de l’attaque, diverses personnalités politiques, des leaders religieux, des responsables de la société civile, des journalistes, etc… se sont succédé toute l’après-midi du vendredi pour apporter leur « soutien » au groupe de presse et exprimer leur « solidarité ».
Pour beaucoup de ces intervenants, cette attaque constitue une « grave menace à la liberté de la presse » et une « atteinte à la démocratie » dans un pays jadis salué comme un modèle de tolérance et d’ouverture en Afrique de l’Ouest, mais qui depuis l’arrivée au pouvoir du président Abdoulaye Wade a vu cette image se dégrader sérieusement.
D’ailleurs l’attaque contre le groupe Wal-Fadjri intervient au lendemain de la publication d’une lettre adressée au président de la république du Sénégal par le Comité pour la Protection des journalistes (CPJ, basé à New York) qui s’inquiète de la détérioration de l’état de la liberté de la presse au Sénégal.
Dans sa lettre dont copie est parvenue à Ouestafnews, le CPJ demandait ainsi au président sénégalais de mettre fin à « l’impunité » dont bénéficient « ceux qui sont impliqués dans le harcèlement et l’agression de journalistes».
Il y a un peu plus d’un an, deux journalistes, Boubacar Kambel Dieng et Kara Thioune, avaient été bastonnés par les forces de sécurité, avant que les locaux de deux organes de presse (L’As et 24heures Chrono) ne fassent l’objet d’une attaque par des nervis.
Les agresseurs avaient lors de la procédure judiciaire mis en cause Farba Senghor, à l’époque ministre dans le gouvernement et très proche collaborateur du chef de l’Etat. M. Senghor n’a toujours pas été jugé.
Lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 2007, des fidèles de Béthio Thioune, un autre chef religieux mouride, avaient attaqué un convoi de journalistes qui couvraiet alors la campagne électorale de l’ex-premier ministre Idrissa Seck.
Dans tous ces cas les vrais commanditaires, et parfois les auteurs des attaques eux-mêmes, sont restés impunis.
Selon un décompte fait par le CPJ dans sa lettre au président Wade, au moins une douzaine de journalistes, ont été condamnés à des peines de prison au Sénégal depuis 2004.

Vendredi 25 Septembre 2009
Ouestaf News
Lu 1733 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 20/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Yahya... https://t.co/BjwOB2iSDS
Vendredi 20 Janvier - 21:37
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07
Ouestafnews : Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de Jammeh: Ouestafnews – Le président élu de Gambie Adama... https://t.co/py46MHKuW1
Jeudi 19 Janvier - 20:23

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #Togo #cedeao le cas Jammeh réglé. je ne peux m'empêcher de penser à Faure ! Et l'Afrique de l'ouest sera... https://t.co/dRIr40Ii8X
Samedi 21 Janvier - 12:03
Hamadou Tidiane SY : #Gambie une folle envie de dire un grand ouf...mais peut-être que c'est prématuré!!!
Vendredi 20 Janvier - 20:47

Derniers tweets
Momar Niang : #jammeh the man who once said he will lead Gambia for billions of years is now negotiating to save his soul.
Vendredi 20 Janvier - 22:58
Momar Niang : #Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de #Jammeh https://t.co/sZ04l78Qze #kebetu
Jeudi 19 Janvier - 20:48