Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Insécurité au Nigeria : Rawlings avertit contre l’immixtion étrangère

Ouestafnews - L’ancien président ghanéen Jerry Rawlings a déconseillé aux autorités nigérianes de faire appel à la communauté internationale pour faire face aux problèmes sécuritaires et à la violence qui ravage le géant de l’Afrique de l’Ouest.


« Politiquement parlant, le poids du Nigeria représente 35 % à l’échelle de l’Afrique, d’où le rôle de leader qu’il a à jouer. En l’état actuel des choses, l’Etat ne doit pas faire preuve de faiblesse, sinon d’autres se saisiront du problème à leur avantage », a indiqué le président Rawlings, dans un entretien avec le quotidien nigérian « The Vanguard ».

Selon, le président Rawlings qui a dirigé le Ghana entre 1979 et 2000, la guerre contre la terreur n’a pas besoin de bras étrangers, et qu’elle peut être gagnée si les Nigérians font preuve d’unité.

A l’intention des autorités nigérianes, Jerry Rawlings a aussi fait savoir que la stratégie militaire seulement ne viendra pas à bout de Boko Haram, le groupe « islamiste » radical qui mène une insurrection armée contre le pouvoir nigérian et accusée d’être à l’origine de violents actes terroristes dans plusieurs parties du Nigeria.

« L’armée seule ne pourra pas faire cesser cette violence », a pronostiqué l’ancien chef d’Etat ghanéen admis pour avoir remis son pays sur les rails de la démocratie et lancé des initiatives ayant favorisé son développement économique.

Le Nigeria fait face à un persistant problème sécuritaire avec une violence meurtrière attribuée au mouvement Boko Haram, opposée au modèle d’éducation « occidental » en vigueur au Nigeria. Selon Amnesty International, les attaques perpétrées par cette organisation a fait rien que pour les quatre premiers mois de 2014, un bilan de 1.500 morts.

La grande offensive militaire lancée à la mi-mai 2013 par le gouvernement fédéral dans le nord du pays, fief de Boko Haram s’est révélé inefficace de l’avis des observateurs qui soulignent pour la plupart l’incapacité du président Goodluck Jonathan à régler ce problème.

Selon un rapport publié en avril 2014 par International Crisis Group (ICG) depuis 2009, l’insurrection de Boko a fait 4.000 morts, un demi-million de déplacés et des milliers d’écoles et de bâtiments publics détruits.
Le lundi 14 avril 2014, une attaque à la bombe, revendiquée par la suite par Boko Haram a couté la vie à 75 personnes dans la capitale politique, Abuja.

Le fait que les insurgés jusqu’ici cantonnés dans le nord aient parvenu à frapper au cœur de la capitale politique, a ravivé les craintes de la population. En plus, l’attaque survenait alors que le pays était en pleine conférence nationale.

Cette rencontre à laquelle participent des centaines de délégués représentants les 36 Etats qui composent la fédération nigériane, ainsi que toutes les sensibilités religieuses et ethniques du pays, a débuté le 17 mars 2014 sous la direction du président Goodluck Jonathan.

Pendant trois mois les participants auront pour mission de réfléchir sur la situation et l’avenir de la nation nigériane, assaillie par des problèmes multiformes.

Mardi 29 Avril 2014
Ouestaf News
Lu 266 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Mauritanie: Conseil des ministres du 19 octobre 2017 (le communiqué): Le Conseil des Ministres s'est réuni le... https://t.co/uJZByTOCk6
Vendredi 20 Octobre - 22:29
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 20/10/2017- Togo, Bénin, Côte d’Ivoire, Burkina Faso : Patrice... https://t.co/HApUgMIoLN
Vendredi 20 Octobre - 21:59
Ouestafnews : Guinée: conseil des ministres du 18 octobre 2017 (le communiqué): Sous la présidence de son Excellence Monsieur... https://t.co/JREhVN2dda
Vendredi 20 Octobre - 21:34

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @tidianeouestaf: #formation #communication #multimédia #audiovisuel #journalisme. Venez nous rejoindre ou faites passer l'info. Merci. h…
Samedi 21 Octobre - 00:52
Hamadou Tidiane SY : RT @ouestafnews: « Internet ne se résume pas aux voleurs et criminels », selon Julie Owono d'ISF (Exclusif): Que ce soit par la... https://…
Samedi 21 Octobre - 00:50

Derniers tweets
Momar Niang : #Lèpre, #fistules obstétricales, #épilepsie : quand le regard de l’autre rend prisonnier https://t.co/nlFgBghrp1
Vendredi 20 Octobre - 19:06
Momar Niang : Retrait américain de l’#Unesco : ce que risque l’Afrique https://t.co/ctdSJkDrzf
Vendredi 20 Octobre - 14:08