Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Intégration : l’Uemoa, une épine au pied du bloc ouest africain ?

Ouestafnews - L’existence de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa, huit pays) à l’intérieur du bloc que constitue la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao, quinze pays) est l’un des grands obstacles à une intégration pleine et entière de la sous-région, selon un économiste ghanéen.


Dr Yao Graham de Third World Network (Momar Niang / Ouestaf.com)
Dr Yao Graham de Third World Network (Momar Niang / Ouestaf.com)
« C’est un fait que les décideurs n’aiment pas évoquer, mais le grand hic à l’intégration ouest africaine, est constitué par l’existence parallèle de l’Uemoa et de la Cedeao, parce que l’Uemoa a travers sa politique monétaire et fiscale fonctionne selon une logique étroitement liée aux intérêts de l’ancien colonisateur français », a dénoncé l’économiste ghanéen Yao Graham lors d’un entretien accordé à Ouestafnews.

L’économiste ghanéen n’est pas le premier a dénoncer cette dépendance trop grande des pays de l’Uemoa à la France, certains intellectuels, y compris dans les pays concernés estimant que cette organisation est inspirée et maintenue en vie pour sauvegarder les intérêts de la France en Afrique.

Selon le Dr Graham, par ailleurs directeur exécutif de Third World Network, les pays regroupés au sein de l’Uemoa ont tendance a qualifier de « spéciales» leurs relations avec la France et « tant que cette situation durera l’idée d’une intégration africaine, centrée sur nos objectifs ne sera jamais une réalité ».

L’économiste ghanéen, qui était interrogé en marge d’un forum tenu sur le thème « crises mondiales et réponses africaines, quelles marges pour le développement », organisé à à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, le 30 septembre 2011, a aussi critiqué la dépendance du continent en matière de commerce extérieur, qui ne fait qu’importer des produits et exporter des matières premières.

Pour corriger cette situation qui ne « profitent nullement aux masses africaines », l’économiste estime que la solution se trouve « dans l’intégration régionale ».
« Nous pensons à l’intégration au plan industriel et agricole pour améliorer la situation de nos paysans en leur permettant d’être compétitifs », a-t-il notamment affirmé.

Avant le ghanéen, des économistes issus de l’Afrique francophone ont aussi critiqué l’Uemoa, surtout pour sa gestion du franc CFA, que se partagent ses huit pays membres.

Le Franc CFA présenté par les chefs d’Etats comme « un gage de crédibilité et de stabilité » est qualifié de « relique coloniale » par l’économiste sénégalais Sanou Mbaye. Cette monnaie , alignée sur l’euro (la monnaie unique européenne), est « garanti » par le Trésor publique français. En Afrique de l’Ouest elle est utilisée par l’ensemble des huit pays de l’Uemoa (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, le Niger, la Guinée Bissau, le Sénégal et le Togo). Mais pour le Dr Graham, il est d’ailleurs important que « ces pays analysent l’incertitude dans laquelle est actuellement plongé l’Euro » du fait de la crise financière internationale.


Mercredi 5 Octobre 2011
Ouestaf News
Lu 1528 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Gambie : Jammeh en Guinée Equatoriale et des questions…: Ouestafnews- Après 22 ans de règne sans partage, Yahya... https://t.co/zyg30qq2mZ
Dimanche 22 Janvier - 13:17
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 20/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Yahya... https://t.co/BjwOB2iSDS
Vendredi 20 Janvier - 21:37
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #Jammeh est parti. C'est un fait. Son sort demain ? Que des conjectures!
Dimanche 22 Janvier - 13:24
Hamadou Tidiane SY : #Gambie y a-t-il des rivières à dompter à Malabo ?
Dimanche 22 Janvier - 13:20

Derniers tweets
Momar Niang : Adeosun: "We have no choice but borrow $29.9B" - Finance minister @PulseNigeria247 https://t.co/belJkq4lxJ
Dimanche 22 Janvier - 22:36
Momar Niang : RT @jftaveira1993: #Gambia: A lesson for African dictators https://t.co/jQ4FTBOZx0 #GambiaHasDecided
Dimanche 22 Janvier - 20:39