Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Internet : l’extension .africa disponible en 2013

Ouestafnews - L’univers numérique africain disposera de sa propre extension de nom de domaine à travers le .africa (lire « dot africa » ou « point africa ») qui sera opérationnel dès le premier trimestre 2013, a indiqué Koffi Fabrice Djossou, délégué pour l’Afrique de UniForum, l’entreprise sud africaine sélectionnée par l’Union africaine pour l’exécution du projet.


« La première chose c’est que les Africains s’approprient cette (prochaine extension) de nom de domaine », a-t-il affirmé lors d’une rencontre avec la presse à Dakar avant de souligner qu’il « est temps de mettre en place cette stratégie globale afin de travailler à la mise en place d’un Internet ouvert, vecteur d’informations de masse » et capable d’apporter une « réponse à la réduction de la pauvreté sur le continent ».

Selon M. Djossou plusieurs avantages socio-économiques s’attachent à ce projet qui va permettre l’émergence d’un véritable marché des noms de domaines en Afrique et fera des Africains de réels acteurs à travers la création de plus de contenus et d’applications. En outre, à l’échelle continentale le surplus de revenus sera affecté à des projets de développement, a-t-il soutenu.

Cependant « le .africa ne pourra exister sans les Africains, les Européens et les Asiatiques ont les leurs et l’Afrique doit être fière de promouvoir l’extension de son nom de domaine », a-t-il insisté.

Pour son collègue sénégalais, Alexis Corenthin, qui co-animait cette rencontre « l’Afrique sera le plus grand marché dans l’avenir, politiquement nos Etats se sont engagés, maintenant c’est aux acteurs, aux entreprises privés comme publiques de faire leur part du travail, en faisant du .africa, une identité africaine ».

Au-delà des enjeux économiques, il s’agit d’éviter selon ces deux experts, la situation actuelle des extension de noms de domaines locaux comme le .sn au Sénégal que les entreprises délaissent au profit des extensions comme le .com (américain) qui domine largement le marché.

Selon les experts Corenthin et Djossou, seuls 5.000 sites sénégalais utilisent leur extension nationale, entre 1.000 et 1.500 pour la Côte d’ivoire, 200 au Mali et 500 au Bénin. Or plus un nom de domaine est utilisé plus son prix baisse.

Sur ce point, souligne M. Djossou, l’arrivé du nom de domaine continental, n’est pas synonyme de concurrence car une politique d’harmonisation a été mise en place et les extension de noms de domaine des différents pays vont au contraire se « renforcer sur la toile et seront de potentiels revendeurs du .africa.»

« l’Afrique n’est pas moins bien positionnée que les autres, il faut que dans nos universités, qu’on se mette au travail autour de ces questions comme en Chine et en Inde », renchérit Olivier Sagna, spécialiste des TIC et Chercheur au Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria) basé à Dakar.

La création de .africa a été décidée lors 3ème session ordinaire de la Conférence des Ministres de l’Union Africaine en charge des Communications et des Technologies de l'Information, qui s'est tenue à Abuja, au Nigeria en août 2010.

Il arrivera à terme au premier trimestre 2013, il sera à la disposition de 53 pays africains, « Afin que le service soit accessible à tous, le service coûtera entre 10 et 18 dollars (5000 et 9000 FCFA ) », a ajouté Koffi Fabrice Djossou.

Jeudi 9 Août 2012
Ouestaf News
Lu 1506 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08