Vendredi 24 Octobre 2014







Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

L’Afrique de l’ouest goûte aux drogues de synthèse

Ouestafnews - La région ouest africaine, déjà fortement affectée par le trafic de cocaïne, voit le développement d’autres variétés de drogue, notamment la méthamphétamine, selon des organisations internationales qui travaillent sur le sujet.


« La cocaïne n'est pas la seule drogue illicite qui déstabilise la région. L'émergence de la production de méthamphétamine et son trafic présentent une évolution inquiétante », souligne un rapport sur lequel ont travaillé la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) et l’organisation des nations unies contre le crime et la drogue (Onudc).
 
Selon ce rapport « deux laboratoires de méthamphétamine ont été détectés au Nigeria, et environ 3.000 passeurs de méthamphétamine ont voyagé de l'Afrique de l'Ouest vers l'Asie de l'Est en 2010, transportant l'équivalent de 360 millions de dollars de drogue ».
 
Selon l’encyclopédie en ligne Wikipédia, « la méthamphétamine est une drogue de synthèse psycho-stimulante hautement addictive lorsque prise au-delà des dosages médicinaux ».

 La production de cette nouvelle variété s’accompagne aussi d’une augmentation des saisies d’héroïne, dans la région, selon le rapport intitulé : « criminalité transnationale organisée en Afrique de l’ouest ».  
 
Par contre, le trafic de cocaïne, qui jusqu’à présent constituait la grande menace, est en baisse en Afrique de l’Ouest. Après avoir atteint 47 tonnes en 2007, le flux transitant dans la sous-région est tombé à 18 tonnes en 2010, selon l’ONUDC.

 En 2011, la Banque mondiale a estimé la valeur marchande de la cocaïne ayant circulé dans la région à 6,8 milliards de dollars. Cependant le rapport reproche aux Etats membres de la Cedeao, l’inexistence de données fiables, concernant le trafic de drogue.
 
Sur ce point le président de la commission de la Cedeao, Kadré Ouédraogo, a annoncé lors du lancement du rapport à Abidjan la mise en place d’un réseau  épidémiologique ouest-africain (Wendu, sigle en anglais) destiné à « mobiliser les Etats membres pour la fourniture de données fiables propres à permettre de mieux évaluer et analyser la problématique du trafic de drogue et de la toxicomanie dans l’espace » sous-régional.
 
Avec les nombreuses crises qui y sévissent, au plan socio-politique, l’Afrique de l’ouest offre un terrain très favorable aux trafics en tous genres.
 
 

Mardi 26 Février 2013
Ouestaf News
Lu 887 fois








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT, 24/10/2014 – Mali, Nigeria, Togo, Burkina Faso, Sénégal, Niger :... http://t.co/cEXv6Z2RSl
Vendredi 24 Octobre - 19:34
Ouestafnews : L’Afrique de l’ouest en bref, à 19h 00, 23/10/2014 – Mali, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger,... http://t.co/j0D8xiquMs
Jeudi 23 Octobre - 23:19
Ouestafnews : Conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 octobre 2014 (le communiqué): Le Conseil des Ministres s’est... http://t.co/nAsmBfSJKb
Jeudi 23 Octobre - 21:49