Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

L'intégralité du premier discours du général Mohamed Ould Abdel Aziz (Message à la nation)

Ouestafnews vous propose l'intégralité du premier message à la nation prononcé par le général Mohamed Ould Abdel Aziz, président du Haut Conseil d'Etat (june militaire) qui s'est installé en Mauritanie à la suite du coup d'état perpétré le 6 août contre le président élu Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.
Ce discours radio télévisé a été prononcé le dimanche 17 août 2008.


"- Mauritaniennes
- Mauritaniens,
- Chers Compatriotes

A la lumière des récents évènements survenus dans notre pays, je m'adresse à vous pour vous éclairer sur les raisons profondes qui ont amené les Forces Armées et de sécurité à mettre un terme aux pouvoirs de l'ancien Président afin de préserver la sécurité, l'unité et la stabilité de la nation, et de sauvegarder les acquis démocratiques.

Ce mouvement rectificatif se justifie à plus d'un titre, principalement en raison de la violation des dispositions de la constitution par l'ancien Président, et ce à travers son refus répété de laisser le parlement exercer librement ses prérogatives.

En témoigne son rejet systématique de toutes les initiatives prises par les parlementaires consistant, entre autres, à déposer une motion de censure d'un gouvernement qu'ils rejettent, à convoquer la tenue d'une session extraordinaire de l'Assemblée Nationale et à mettre sur pied des commissions d'enquêtes pour vérifier la gestion et les comptes de certains organismes et projets.

Non content d'avoir violé de manière flagrante le sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs, il a recouru à des méthodes éhontées comme ses vaines tentatives de rallier certains représentants du peuple en leur proposant de l'argent.

En même temps qu'il a choisi de suivre cette voie, il a administré la preuve de son incapacité à apporter la moindre solution aux problèmes qui assaillent les citoyens dans leur vie quotidienne.

Au coeur de ces difficultés, se trouve une crise socio-économique d'une extrême gravité (chômage, hausse vertigineuse des prix, pénurie des denrées de premières nécessité, faiblesse des services de base, déliquescence du système éducatif ...etc.). Cette crise a provoqué un relâchement sans précédent des moeurs et l'apparition de comportements étrangers aux valeurs de notre peuple.

Au lieu de faire face à cette situation gravissime, l'ancien Président s'est évertué à créer un climat propice à la généralisation de la mauvaise gestion, du détournement des deniers publics et de la corruption. Il a érigé les pratiques tribalistes, régionalistes et clientélistes en système de gouvernement.

Paradoxalement, l'ancien Président ne s'est pas limité à cette politique désastreuse qui aurait pu conduire le pays à des troubles graves d'ordre tribal et ethnique. Mais dans sa fuite en avant, il a voulu impliquer l'institution militaire dans les luttes partisanes et provoquer des dissensions et un conflit sanglant en son sein.

Je saisis cette occasion pour adresser mes remerciements aux officiers, sous-officiers et hommes de troupe pour l'esprit de responsabilité et de discipline dont ils ont fait preuve, ce qui a évité de déplorer des victimes militaires et peut être même civiles.

Chers Compatriotes,

Le système démocratique est sans aucun doute l'acquis le plus précieux que notre pays a réalisé au cours de la dernière période.
Malheureusement l'ancien Président a tout fait pour le torpiller à travers sa conduite irresponsable et son mépris de l'intérêt général et de l'opinion de la majorité qui l'a porté au pouvoir.

Soucieux de sauvegarder et de protéger ces acquis démocratiques, le Haut Conseil d'Etat s'engage devant Allah et devant vous à organiser des élections présidentielles libres et transparentes dans les meilleurs délais possibles.

Il prend aussi l'engagement de :
- Lutter avec rigueur et fermeté contre la corruption et le détournement des deniers publics et proscrire définitivement l'impunité, en vue d'asseoir les bases de la bonne gouvernance et assurer une meilleure utilisation de nos ressources nationales au lieu de laisser les gouvernants les dilapider pour assouvir leur boulimie de prédateurs.
- Réformer notre système judiciaire par l'amélioration du niveau de formation et d'expertise de son personnel et par l'extirpation des comportements contraires à la loi, aux valeurs et à la morale en son sein.
- Lutter contre la pauvreté par la mise en oeuvre de politiques qui tiennent compte des conditions de vie des populations et qui accordent la priorité à l'emploi et à l'amélioration des conditions de travail de la main d'oeuvre nationale.
- Prendre les mesures adéquates pour combler la fracture sociale, particulièrement en ce qui concerne les couches défavorisées du fait des pratiques esclavagistes du passé.
- Consolider l'unité nationale. Dans ce cadre des efforts soutenus seront déployés pour la poursuite du retour des réfugiés mauritaniens et l'amélioration des moyens de leur insertion dans la vie nationale.
- Lutter contre le terrorisme, sous toutes ses formes, afin de l'éliminer en même temps que ses causes pour garantir la stabilité de notre pays et contribuer aux efforts internationaux visant à éradiquer ce phénomène.
- Procéder à une refonte de notre système éducatif sur des bases pédagogiques et scientifiques nouvelles, tenant compte de nos spécificités et des exigences d'intégration à la mondialisation.
- Accorder une attention particulière aux secteurs de la femme, de la jeunesse et des sports pour assurer leur promotion continue et renforcer leur participation au développement national.
- Créer et promouvoir les infrastructures nécessaires au développement du pays et assurer les conditions appropriées pour stimuler l'investissement national et étranger.
- Consolider et préserver les libertés individuelles et collectives et la liberté d'expression sous toutes ses formes conformément aux lois en vigueur.
- Lutter contre le trafic de drogue, le crime organisé et l'émigration clandestine.
- Oeuvrer à promouvoir et dynamiser notre diplomatie de manière à en faire un outil de développement efficace qui présente une image honorable et digne de notre pays et sert nos causes nationales.

Chers Compatriotes,
Ce sont ces objectifs là, parmi d'autres préoccupations, qui constituent les raisons profondes du mouvement rectificatif du 6 août 2008 et l'orientation qui guidera nos pas, inchaallah, pour surmonter les conséquences néfastes des politiques de l'ancien régime.

Pour terminer, je voudrais vous adresser, citoyennes et citoyens, mes profonds remerciements pour le soutien que vous avez manifesté à l'endroit du Haut Conseil d'Etat à travers les marches populaires organisées sur l'ensemble du territoire national.

Je vous invite à resserrer les rangs et à faire preuve de solidarité en symbiose avec l'esprit du changement que nous voulons opérer, dans l'intérêt supérieur de la patrie et des citoyens.

Vive la Mauritanie démocratique et unie."


Lundi 18 Août 2008
Ouestaf News
Lu 5768 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 07/12/2016 : Burkina Faso, Sénégal, Nigeria, Côte d’Ivoire : médias,... https://t.co/BBvSpvPNDw
Mercredi 7 Décembre - 20:20
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 06/12/2016 : Nigeria, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire : Défense,... https://t.co/jZtQyaHucp
Mardi 6 Décembre - 20:27
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11