Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

L’oignon nigérien désormais protégé par l’OAPI

Ouestafnews – L’oignon nigérien, connu sous l’appellation de « Violet de Galmi » du nom la petite localité où il est produit, est désormais protégé par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), a annoncé l’Association nigérienne des coopératives des professionnels de la filière oignon (Anfo).


Dans une correspondance aux médias et dont Ouestaf a obtenu copie, l’Anfo indique que le « Violet de Galmi » est protégé par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) sous le numéro 61218.

Le « Violet de Galmi » a fait en 2009 l’objet d’un contentieux ayant opposé la section nigérienne de la Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique africain (Copagen) et une société privée sénégalaise Tropicasem SA (basée à Dakar) qui avait déposé au niveau de l’OAPI une demande de « Certificat d’obtention végétale », concernant la variété d’oignon en question.

La demande de la Tropicassem avait été à l’époque assimilé par les Nigériens à « un vol, une confiscation des efforts de plus d’un siècle des communautés d’agriculteurs nigériens de Galmi, ainsi qu’une violation des droits de ces communautés locales ».

Avec une production annuelle estimée à 400.000 tonnes, l’oignon constitue la deuxième source d’exportation au Niger après l’uranium, mais ce secteur souffre surtout d’un manque de certification pour conquérir certains espaces commerciaux, notamment le marché européen.

En 2009, le ministre nigérien de la compétitivité, Djibrilla Diaouremèye, avait annoncé que le Groupe Nestlé était favorable à l’examen des possibilités d’exploitation de l’oignon du Niger.

Une réunion, a-t-il dit, a déjà regroupé une délégation de Nestlé Abidjan avec les professionnels nigériens de la filière oignon, suite à une demande des autorités nigériennes auprès du groupe suisse pour l’exploration des voies en vue de l’exploitation de l’oignon produit au Niger.

Selon des recherches effectuées en 2009 par Ouestafnews, la production nigérienne d’oignon avoisinait les 30 milliards FCFA par an.

Les deux autres grands producteurs ouest africains sont le Sénégal et le Burkina Faso existent en Afrique de l’ouest.
C’est le succès du « Violet de Galmi » qui a fait du Niger le premier exportateur d’oignons d’Afrique de l’Ouest.

Selon les experts, son goût piquant, sa qualité, sa facilité de conservation et ses vertus médicinales ont fini de conquérir une bonne partie du marché ouest africain où il est très prisé, notamment au Ghana, au Bénin, au Togo, en Côte d‘Ivoire, etc

Suite à la reconnaissance du « violet de Galmi », par l’OAPI, une cérémonie de vernissage de cette marque est prévue pour début juillet prochain à Madaoua, à l’est du Niger, précise l’Anfo.



Vendredi 12 Février 2010
Ouestaf News
Lu 3849 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08