Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

La BCEAO a traversé 'quelques difficultés liées à l'intérim', selon son nouveau patron

La Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a "traversé quelques difficultés liées à l'intérim", a affirmé le nouveau patron de la Banque sous régionale Philippe Henri Dacoury-Tabley nommé à l'issue d'un sommet des chefs d'Etats tenu le 17 janvier 2008 à Ouagadougou.


PAR OUESTAFNEWS

"La banque a traversé quelques difficultés liées à l’intérim. Mais je ne pense pas que ces difficultés aient mis la banque en péril", a estimé le gouverneur fraîchement n élu dans un entretien au quotidien ivoirien Le Patriote (proche du parti au pouvoir) lu à Ouestafnews.
Dacoury-Tabley, nommé pour mettre fin à l'intérim assuré depuis plus de deux ans par le Burkinabé Damo Justin Baro, n'a toutefois pas précisé la nature de ces « difficultés », se contentant d'assurer qu'avec "un gouverneur élu", les choses vont revenir à « la normale ».
La nomination du gouverneur de la BCEAO a trainé en longueur en raison des divergences entre les différents chefs d'Etat sur la manière de désigner le titulaire du poste, depuis le départ de l'Ivoirien Charles Konan Banny.
La Côte d'Ivoire s'est appuyée sur une longue « tradition » non écrite pour exiger le poste, qu'il a finalement obtenu, alors que d'autres pays défendaient le principe d'une rotation entre les huit pays membres de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).
Selon le président Burkinabé dont le pays abritait le sommet, ce principe a été retenu et devrait entrer en vigueur à la fin du mandat de Dacoury-Tabley.
Par ailleurs, faisant le bilan du sommet de Ouagadougou lors duquel la nomination de l’Ivoirien a été entérinée, El hadji Amadou Sall, porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade, a souligné qu'une autre "grande réforme" attend la Banque avec "la mise à disposition de 4 milliards 700 millions d'euros que la BCEAO détient dans les banques européennes » et que le Sénégal souhaite voir rapatrier.
"En plus de cette réserve importante, la BCEAO a des actions au Fonds monétaire international. Il y a là quelque chose d'absurde. Nos Etats ont besoin de cet argent pour financer leur développement'', a soutenu M. Sall cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).


Dimanche 20 Janvier 2008
Ouestaf News
Lu 2656 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 25/09/2017- Niger, Mali, Côte d’Ivoire, Togo : pétrole,... https://t.co/TJ9oeklTpi
Lundi 25 Septembre - 17:10
Ouestafnews : Mali: Plus de 150.000 enfants privés d'école par l'insécurité (Rapport): Ouestafnews - L'insécurité qui sévit au... https://t.co/e4Rj1aPMW6
Dimanche 24 Septembre - 20:31
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 23/09/2017- Ghana, Côte d’Ivoire, Burkina Faso : frontières,... https://t.co/1gkImAfARl
Samedi 23 Septembre - 19:17

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal, mon beau pays... Je me suis réveillé un peu triste en pensant à tous ces milliers, voire dizaines de... https://t.co/aCWk0zMbtN
Lundi 25 Septembre - 12:03
Hamadou Tidiane SY : On peut être choqué mais pas surpris par la révélation de ce jour de la part d'un (ex-)homme de gauche,... https://t.co/2OIsP8wHNY
Dimanche 24 Septembre - 21:51

Derniers tweets
Momar Niang : Mali: Plus de 150.000 enfants privés d'école par l'insécurité (Rapport) https://t.co/MPYAv5eDSi
Lundi 25 Septembre - 16:53
Momar Niang : #Mali: Plus de 150.000 enfants privés d'école par l'insécurité (Rapport) https://t.co/MPYAv5eDSi
Dimanche 24 Septembre - 20:30