Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

La crise kényane aggrave les pénuries de carburant en Afrique de l'Est

Les pénuries de carburant s'aggravaient vendredi en Afrique de l'Est et des Grands Lacs du fait de la crise kényane, qui paralyse le port de Mombasa où transitent les produits pétroliers destinés à plusieurs pays de la région.


Par AFP

La crise kényane aggrave les pénuries de carburant en Afrique de l'Est
Ces pénuries affectent également plusieurs villes du Kenya, où les violences politico-ethniques ont fait au moins 356 morts depuis les élections générales du 27 décembre, selon un bilan établi par l'AFP sur la base d'informations de sources policières, hospitalières et de plusieurs morgues. Ces violences ont paralysé l'économie et les transports routiers du pays.

Dans la capitale rwandaise, Kigali, de longues files d'attente se sont formées vendredi matin devant les stations-service, le gouvernement ayant décidé de rationner les ventes de carburant afin d'éviter une rupture des stocks.

"La distribution des produits pétroliers va être assurée de manière rationnelle dans toutes les stations d'essence pour éviter une éventuelle rupture de stock", a annoncé le ministre rwandais du Commerce, Protais Mitali, dans un communiqué diffusé vendredi par la radio nationale.

Au Burundi voisin, qui comme le Rwanda importe la majorité de ses produits pétroliers via Mombasa, port kényan sur l'Océan indien, les premières conséquences de la crise kényane sont attendues en début de semaine prochaine, selon des sources économiques.

La paralysie des centaines de camions citernes - bloqués à Mombasa, à Nairobi et dans les grandes villes du pays en raison de l'insécurité et de nombreux barrages d'émeutiers sur les grands axes routiers - a également affecté l'Ouganda voisin. Le rationnement de la distribution de carburant y a fait s'envoler les prix.

Dans l'une des stations de Kampala, le litre d'essence atteignait 10.000 shillings ougandais, quatre fois le prix pratiqué cinq jours plus tôt. "C'est du vol en plein en jour", lançait un usager excédé.

Cette crise du carburant en Ouganda, pays enclavé, était décrite dans la presse locale comme la pire depuis l'accession au pouvoir du président Yoweri Museveni en 1986.

La pénurie a également poussé à la hausse le prix d'autres produits importés comme le ciment ou l'acier.

De même, l'est de la République démocratique du Congo commençait à pâtir de l'interruption de l'approvisionnement en provenance du Kenya.

A Goma, à Bukavu ou à Mutembo, le prix du litre d'essence à la pompe avait également bondi, de 750 francs congolais ces derniers jours à 1.200 francs vendredi.

Dans la capitale de la province du Nord-Kivu, Goma, deux-tiers des stations essence étaient fermés, les cuves à sec. De longues files d'attentes s'alignaient devant le tiers restant, où le carburant était rationné à vingt litres par véhicule.

Outre ces pays, le sud du Soudan dépend également de Mombasa pour son ravitaillement en produits pétroliers.

Mercredi, l'ONU avait indiqué que la crise kényane perturbait le ravitaillement de ses missions de maintien de la paix en Afrique et des opérations humanitaires qui utilisent le Kenya comme base et pays de transit.

Compte tenu de la situation, les pays de la sous-région envisageaient de faire transiter leurs importations par le port tanzanien de Dar es-Salaam.

Le ministre ougandais de l'Energie Daudi Migereko a ainsi évoqué cette question avec les autorités tanzaniennes cette semaine tandis que le ministre rwandais du Commerce indiquait avoir passé "une commande de quatre millions de litres de fuel depuis la Tanzanie pour tenter de répondre à la crise".

Vendredi 4 Janvier 2008
Ouestaf News
Lu 3197 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : Comment te dire adieu… (En hommage à Aminata Sophie Sièye): Il y a un an s'en allait Aminata Sophie Dièye. Une... https://t.co/ne7qndYaGH
Dimanche 19 Février - 02:47
Ouestafnews : Crise du cacao en Côte d'Ivoire: le GNI souligne l'urgence de rassurer les marchés financiers (communiqué): Le... https://t.co/STPF1sSzr1
Vendredi 17 Février - 21:31
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 17/02/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Nigeria, Mali : Adama Barrow,... https://t.co/1Rt789L16A
Vendredi 17 Février - 17:46

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Beaucoup de travail, mais en fin de compte une très, très belle journée. Les curieux, passez votre chemin.
Dimanche 19 Février - 21:45
Hamadou Tidiane SY : #Afrique #racisme #colonialisme #esclavage Vous voulez encore des raisons pour vous convaincre de vous engager... https://t.co/o8s7vDkncY
Dimanche 19 Février - 13:59

Derniers tweets
Momar Niang : #kebetu- APS - Deux ans de prison dont six mois ferme contre Barthélémy Dias https://t.co/iX2UoTzF9h
Jeudi 16 Février - 11:47
Momar Niang : First India-Africa Dialogue and Media Briefing on Air Quality and Mobility https://t.co/xcVUstwc9y
Mardi 14 Février - 18:52